L’Abbaye de Fontevraud* assez loin du temblement de terre du 12 février 2018.

DVzqCEOXUAAHXvo

https://twitter.com/FranceSeisme; L’Abbaye  est située  non loin de la jonction des trois départements ( Maine-et-Loire; Vienne ; Indre-et-Loire ) légèrement au Sud-Est de Saumur.

Publicités

Poster un commentaire

par | 12 février 2018 · 11:25

Des ponts sur la Loire .

Poster un commentaire

par | 9 février 2018 · 6:06

L’ordre double des Chanoines réguliers de Prémontré

L’ancien monastère qui s’élevait à l’endroit des apparitions de Tilly (14250)

Notre Dame du Rosaire
« Je suis la Reine du Tres Saint Rosaire »

1896- 1899

http://apotres.amour.free.fr/page7/Tilly.htm

 était un Monastère de prémontrés.

L’ordre des prémontrés fut fondé en 1120 par Saint-Norbert.

Son ordre était mixte et à chaque couvent de “frères” correspondait un couvent de “soeurs”.

L’ordre des prémontrés est mixte; à la fois séculier et régulier.

https://www.notredamedetilly.com/lappel-au-roi

L’ordre des chanoines réguliers de Prémontré, appelé couramment prémontrés, plus rarement norbertins, est un ordre canonial catholique fondé par saint Norbert de Xanten au début du XIIe siècle. La désignation o.praem. (Ordo Praemonstratensis) est apposée à la suite des noms des religieux prémontrés.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_des_chanoines_réguliers_de_Prémontré

Poster un commentaire

Classé dans Département 14

Les potagers de l’Abbaye royale de Fontevraud

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Département 49 (e) . Se loger et se restaurer à l'Abbaye de Fontevraud

Le 19 décembre 1154 : Henri Plantagenêt devient roi d’Angleterre

« Le comte d’Anjou Henri Plantagenêt ceint la couronne d’Angleterre le 19 décembre 1154 à la suite d’un incroyable concours de circonstances et prend le nom d’Henri II.  ( NDLRB. IL sera inhumé en l’Abbaye de Fontevraud)  Son règne sera marqué par d’incessantes querelles avec sa propre femme, Aliénor d’Aquitaine, et ses fils, Henri Court-Mantel, Richard Coeur de Lion, Jean sans Terre, ainsi qu’avec l’évêque Thomas Becket, assassiné par sa faute, et bien sûr le roi de France Louis VII Le Jeune, premier mari de sa femme… »
 Page facebook d’ Agnes des Granges

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Lorsque la Commune de Belhommert-Guéhouville (28240) sacrifie son histoire en changeant d’armoiries.

    Les anciennes armoiries – si clairement  fontevriste  par leur  référence  à la dernière scène de la  vie terrestre du Christ*- avaient comme avantage de rappeler l’existence  du prieuré Fontevriste fondé en ce lieu en  1090 et  qui a donné naissance  à l’actuel  Bourg  qui abrite aujourd’hui 807 habitants

3ème parole: Jean 19: 26-27 Jésus voyant sa mère, et auprès d’elle le disciple qu’il aimait, il dit à sa mère : « Femme, voici ton fils ». Puis il dit au disciple: « Voici ta mère ».

L’ancien blason

Créé en 1696 par d’Hozier, généalogiste du Roi, il est conservé à la bibliothèque de Paris. Voici les termes héraldiques : « D’Azur à un crucifix d’or, adextré de la Ste Vierge et senestré de Saint-Jean l’Evangéliste, le tout d’or », c’est l’ancien blason de l’Abbaye de Belhomert, dirigé sous le célèbre Ordre de Fontevrault. Cette Abbaye fut fondée en 1090 par Hugues de Chateauneuf en Thimerais. Elle subsista jusqu’en 1789.

N.B: Dans l’étude des blasons, lorsqu’un blason est reproduit en gravure et qu’il n’est pas possible d’y ajouter des couleurs originales, celles-ci sont représentées de cette façon:

Rayures verticales: représentant le rouge « dit de Gueule »

Rayures horizontales: représentant le bleu « dit d’Azur »

Petits points: représentant l’or « dit d’Or »

Surface unie: représentant l’argent « dit d’Argent »

                         http://belhomert-guehouville.fr/patrimoine

Le nouveau logo  

  • fait  choix d’un porche à trois arches dont il doit  bien  exister  quelques milliers d’autres en France même si celles-ci ont construites en 1657 .
  • l’accompagne d’armoiries certes  anciennes installées  un peu par hasard  là où il y’a de la place mais sans leur donner une  dimension reconnue par la science héraldique (Canton, Franc-canton, Franc-quartier).https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_pi%C3%A8ces_h%C3%A9raldiques
  • fait  choix pour ses couleurs d’un « or » tirant sur un marron fadasse et d’un azur  beaucoup trop sombre pour obtenir  des armoiries éclatantes et  contrastées.

Le nouveau blason

Crée en 1984 par Alain Boisseau à la demande du Conseil Municipal. Sur un fond d’Azur, comme l’ancien blason. En haut à gauche est représenté le blason du Perche. Belhomert ayant toujours été considéré comme faisant partie de la province du Perche-Thymerais. Le symbole principal, le porche, c’est-à-dire l’entrée principale de l’enceinte de l’Abbaye, sur l’emplacement même de l’ancien ermitage de Saint-Laumer en 558. Ce monument fut construit en 1657. En haut de celui-ci, une banderole où est inscrit : « Beatus Launomarus », c’est l’origine latine du nom de Belhomert et signifie « Bienheureux Laumer ».

                              http://belhomert-guehouville.fr/patrimoine

 
Attention, la bonne orthographe est BELHOMERT GUEHOUVILLE et non de ces façons :
BELHOMERT GUEHOUVIL , BELHOMERT GUEHOUVILLELE , BELHOMMERT GUEHOUVILLE , BEELHOMEERT GUEEHOUVILLEE , BELHOMERT GUEHOUVILE , BELLHOMERT GUEHOUVILLLLE ,

http://code-postal-de.com/BELHOMERT_GUEHOUVILLE__France/code_postal_BELHOMERT_GUEHOUVILLE__France_28240.cfm

 

 

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Département 28

Passez Noël à Fontevraud l’Abbaye sans vous heurter à des dessins animés japonais.

DU 09 DÉCEMBRE AU 07 JANVIER 2018 /

HORAIRES : 9H30 – 19H00TARIF : EN ACCÈS LIBRE AVEC LE TICKET FONTEVRAUD

CONTES DE NOËL / Histoire sonore

« Des pas dans la neige », Clarisse LÉON

Telle une Vierge miraculeuse, objet d’adoration des fidèles, un Saint bavard niché dans le cloître vous chuchote à l’oreille des histoires aussi douces et délicates que le crissement d’un pas léger dans la neige. Une scénographie originale permettra à chacun de faire une pause dans le cloître et de profiter de ce bien curieux personnage.

EXPOSITION ART SACRÉ

« Fernand PY ou le renouveau de l’art sacré au début du 20e siècle »

Fernand PY (1887-1949) s’inscrit dans un mouvement qui a débuté en France dans les années 1920. Son œuvre, toujours figurative, est d’une très grande sensibilité. Dans sa statuaire souvent polychromée, la simplicité des formes et la mesure des expressions ne font aucune concession à un quelconque sentimentalisme facile. Avec cette exposition événement, découvrez une crèche des années 1930 ainsi qu’un ensemble inédit d’objets liturgiques.

http://www.fontevraud.fr/Planifier-sa-journee/Evenement/Noel-a-Fontevraud?utm_source=Newsletter+Fontevraud&utm_campaign=e4e3ff189d-

 

Poster un commentaire

Classé dans Abbaye royale de Fontevraud, Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

A la BFM de Limoges, un trésor élaboré vers 1260 : Le Graduel de Fontevraud.

Atelier de Nicolas Lombard.

  ( Pour feuilleter en ligne le graduel)  http://www.bn-limousin.fr/items/show/98

http://www.chemindamourverslepere.com/archive/2016/08/14/graduel-d-alienor-de-bretagne-orbis-factor-kyrie-5836186.html

https://organumcirma.com/us/repertoires/graduel-dalienor-de-bretagne/

https://www.limousin-medieval.com/graduel-fontevraud

https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/tag/graduel-de-fontevrault/page/2/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Graduel_d%27Ali%C3%A9nor_de_Bretagne

 

1 commentaire

Classé dans Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble

4 novembre 1557 . Naissance du Père Joseph.

1577 : Naissance du Père Joseph Capucin français, conseiller de la Reine Marie de Médicis, il se lia avec Richelieu dès 1616 et devint son collaborateur intime, ce qui lui valut le surnom d’Eminence Grise.Sans jamais occuper de fonctions officielles, il exerçait une influence profonde sur la politique de son temps.

Il venait d’être nommé cardinal lorsqu’il mourut : Richelieu lui même vint le soigner dans ses derniers jours :

http://cdlm.revues.org/index968.html


 

Ordonné prêtre en 1604, le père Joseph devint alors un mystique et un missionnaire à l’activité débordante. À l’intérieur de l’ordre, son ascension fut rapide. Il fut successivement maître de philosophie à Paris, maître des novices à Meudon, supérieur de la maison de Bourges avant d’être envoyé dans la province tourangelle comme coadjuteur du provincial. Le père Joseph se signala aussi par un grand nombre d’initiatives. Il organisa les grandes missions capucines dans les régions calvinistes de l’ouest du royaume. Il mena également la réforme de l’abbaye de Fontevrault et fonda la congrégation des filles du Calvaire. Ce nouvel ordre de moniales, dont il devint le directeur de conscience attitré, reçut alors le soutien de Marie de Médicis à Paris et de Richelieu à Loudun. Cette rencontre avec la reine mère et le jeune évêque de Luçon, Armand de Richelieu, sera décisive pour son avenir politique, puisqu’on le sait, cela lui permettra de devenir l’agent et le principal conseiller de « l’homme rouge », après que celui-ci eût été rappelé aux affaires d’État.

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

CITÉ IDÉALE #4 ROKIA TRAORÉ / « DREAM MANDÉ – DJATA »

Le projet « Diata – Dream Mandé » se structure autour de la tradition de récits de l’histoire rapportés par les griots, mais il est également un projet moderne résultant de changements inévitables qui peuvent offrir une nouvelle vigueur au passé à travers des concepts contemporains de perception actualisée et contextualisée qui vont à l’encontre des coutumes.

 

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud