Souvenirs d’une implantation fontevriste à Vera (Navarre-Espagne).

vera-1915

Vera 1915, tiré du livre des soeurs de Boulaur exilées en Navarra, Espagne

vera

Vera en 1996. Photo Joëlle Ernoul, (APF)

portail-vera

Portail de la maison de Vera où celles de Boulaur (32450) se sont installées, photo Joëlle Ernoul, (APF) 1996

portail-vera4

Sur le portail est inscrit GOSHOA qui veut dire en basque Douceur. Photo Joëlle Ernoul (APF) 1996.

 

portail-vera3

Portail de la maison de Vera : BAKE en basque veut dire Paix. Photo Joëlle Ernoul (APF) 1996.

autel-vera

Autel de la maison de Vera en Espagne, tiré du livre des RELIGIEUSES DE SAINTE-MARIE DE FONTEVRAULT (de Boulaur, Gers, exilées à Vera de Navarra en Espagne)

n-d-des-douleurs

Notre-Dame des Douleurs, Vierge qui était dans leur chapelle, elle est actuellement dans la communauté d’Alzuza, Navarra en Espagne.

cte-vera

Communauté de Vera, début XXe s. Tiré du livre des RELIGIEUSES DE SAINTE-MARIE DE FONTEVRAULT (de Boulaur, Gers, exilées à Vera de Navarra en Espagne)

 

 

 

1 commentaire

Classé dans * Espagne, Département 32

A propos des cages à poules de l’ancienne prison de Fontevraud.

Les cages à poules ( moyen de l’encellulement individuel) des prisonniers  visibles encore  dans les étages supérieurs de ce qui reste de l’ancienne prison  de Fontevraud ont également  été  en vigueur  à Clairvaux (10310).  Vous les verrez  furtivement dans la  vidéo ci-dessous à partir de  3″’32.

https://www.abbayedeclairvaux.com/pr%C3%A9sentation-de-clairvaux/les-espaces-accessibles-%C3%A0-la-visite-aujourd-hui/

Poster un commentaire

Classé dans Département 10, Département 49 (d) Abbaye-Bagne de Fontevraud-L’Abbaye

Le patrimoine avec les yeux de Francesca. Histoire de l’Abbaye de Fontevraud

La fondation

La nécropole des Plantagenêts

Le déclin

Le renouveau

Révolution et suppression de l’Ordre

La prison

Évolution du nombre de détenus dans la prison centrale de Fontevraud

Restauration et ouverture au public

Aujourd’hui

http://francescax8.unblog.fr/2013/05/24/histoire-de-l’abbaye-de-fontevraud/comment-page-1/#comment-283

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Département 49 (d) Abbaye-Bagne de Fontevraud-L’Abbaye, Uncategorized

Saumur : Le logis des Abbesses de Fontevraud qui n’avait pas trouvé preneur au printemps 2015 a fini par être vendu à l’automne.

Saumur : Le logis des Abbesses de Fontevraud remis en vente traditionnelle, à 372 000 €. 21 avril 2015. 

L’ancien logis des Abbesses de Fontevraud, 6 rue de l’Ancienne Messagerie à Saumur, avait été mis aux enchères sur internet, le mercredi 25 mars dernier. L’opération n’ayant pas connu un franc succès (http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=24142; Article du 7 avril 2015. ) , l’office notarial saumurois « Stéphane Sladek – Marlène Chalopin-Barré – Guillaume Barré » a remis le bien en vente de façon traditionnelle. Le bâtiment appartient à l’Institut Français du Cheval et de l’Équitation (IFCE), qui a fixé le prix de vente à hauteur de 372 000 €.

image: http://www.saumur-kiosque.com/images/articles/thumbnails/-maison-SAUMUR(49)_300x0_300x0.jpg

Le logis des Abbesses de Fontevraud constitue l’un des plus beaux hôtels particuliers de la Ville de Saumur. Il est situé au 6 rue de l’Ancienne Messagerie a été mis en vente sur internet par l’Institut Français du Cheval et de l’Équitation (IFCE), le mercredi 25 mars dernier. Ce bâtiment, qui a longtemps été la maison de fonction du directeur de l’École Nationale d’Équitation (ENE), n’a toujours pas trouvé preneur. Sur internet, une seule offre avait été proposée, à hauteur de 298 000 €, alors que le prix de l’ancien logis avait été estimé à 550 000 €. Très loin du compte…

De l’intérêt mais pas de pistes concrètes.

Comme l’explique le saumurois Bruno Peltier, spécialiste dans l’expertise et la négociation immobilière à l’office notarial « Stéphane Sladek – Marlène Chalopin-Barré – Guillaume Barré », « étant donné qu’il n’y a toujours pas d’acquéreur, le bien a été remis en vente de façon traditionnelle. Le prix est fixé à 360 000 €, comme l’a suggéré le conseil d’administration de l’Institut Français du Cheval et de l’Équitation, propriétaire de ce bien immobilier. Le bâtiment fait l’objet de visites, d’un intérêt certain, mais nous n’avons toujours pas enregistré de pistes concrètes pour sa revente. »

Quelques chiffres sur le logis des Abbesses :

Surface : 538m² – 15 pièces

Montant : 372 172 €

Dont prix de vente : 360 000 €

Dont EN* TTC à la charge de l’acquéreur : 12 172 €

Surface habitable en m² : 538m²

Surface séjour en m² : 80m²

Surface terrain en m² : 400m²

Nombre de pièces : 15

Nombre de chambres : 7

(*) Émolument de négociation hors frais de rédaction d’acte

Pour les ventes, les prix sont affichés hors droits d’enregistrement et de publicité foncière.

En savoir plus sur http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=24414#XbtgZLhcUkeAC4ZA.99

Saumur : Le logis des Abbesses de Fontevraud vendu bien moins cher que prévu- 25 septembre 2015.

En savoir plus sur http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=26903#G2HzLzgyKiDOkS5A.99

 

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (c) hors commune de Fontevraud-L'Abbaye

L’ordre de Fontevrault dans data.bnf.fr

Ordre de Fontevraud

Création
1101 
Fin d’activité
1956 
Note
L’Abbaye Notre-Dame de Fontevraud fut fondée par Robert d’Arbrissel en 1101. Cette abbaye bénédictine comprenait une communauté d’hommes, Saint-Jean-l’Habit, et un monastère de moniales, le Grand Moutier, voisinant avec trois prieurés consacrés aux malades et aux filles repenties, le tout sous l’autorité d’une abbesse. L’abbaye devint le centre d’un nouvel ordre religieux qui se diffusa rapidement en Aquitaine, en Champagne, en Espagne et en Angleterre. Il comptait déjà 2000 membres à la mort de Robert en 1117
L’abbesse dirigea bientôt plus de 5000 religieux et religieuses dans la maison-mère et la centaine de prieurés qui en dépendaient. A la fin du XVIIe siècle, l’ordre comptait 50 prieurés et 280 moines et moniales à l’abbaye. La branche masculine de l’ordre disparut à la Révolution, en même temps que l’abbaye de Fontevraud
Trois communautés se reconstituèrent au début du XIXe siècle : à Chemillé (Maine-et-Loire), à Brioude (Haute-Loire) et à Boulaur (Gers) ; et les trois supérieures réunifièrent l’observance en 1849. – Les moniales de Boulaur s’établirent en 1904 à Vera de Navarra, et s’agrégèrent ensuite à un institut bénédictin espagnol. – Les deux dernières professes de Brioude se rallièrent à Chemillé. – En 1956, les dernières moniales de Chemillé ont rejoint les Sœurs bénédictines de Sainte-Bathilde (de Vanves). – La tradition de Fontevraud s’est conservée au Prieuré Notre-Dame de Fontevraud (à Chemillé, puis à Martigné-Briand : transfert entre 1960 et 1965), aujourd’hui Monastère Notre-Dame de Compassion, des Bénédictines de Sainte-Bathilde
Domaines
Religion
Autres formes du nom
Bénédictines de la Congrégation de Fontevrault Bénédictins de la Congrégation de Fontevrault Enfants de la Vierge

http://data.bnf.fr/atelier/13573818/ordre_de_fontevraud/

et aussi :

 

  • Notice  correspondante dans  IdRef                                                                                                                                                                                                                                                        IdRef permet d’interroger les autorités (auteurs, titres) du catalogue collectif de l’enseignement supérieur français SUDOC.

 

http://www.idref.fr/052671844

 

  • Notice correspondant dans  VIAF                                                                                                                                                                                                                                                            VIAF est le fichier d’autorité international de référence.

 http://viaf.org/viaf/138457799/

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Prieuré de Brioude (43100) au XIX e siècle. Façade générale et chapelle extérieure.

Merci à Joelle Ernoul  (APF) qui a  bien voulu nous communiquer  cette illustration.

monastere-brioude

Prieuré fontevriste de Brioude au XIXe. Illustration tirée  du livre RELIGIEUSES DE SAINTE- MARIE DE FONTEVRAULT « Histoire de l’Ordre de Fontevrault« , troisième partie, Auch, 1915.

chapelle-brioude

Chapelle extérieure du prieuré fontevriste de Brioude au XIXe siècle. Illustration  tirée du livre RELIGIEUSES DE SAINTE-MARIE DE FONTEVRAULT « Histoire de l’Ordre de Fontevrault », troisième partie, Auch, 1915.

Poster un commentaire

Classé dans Département 43

Vue de la façade du prieuré de Chemillé (49120) donnant sur le jardin.

Merci à Joelle Ernoul  (APF) qui a  bien voulu nous communiquer  cette illustration.

 

pensionnat-chemille

pensionnat de Chemillé au XXe siècle, tiré du livre RELIGIEUSES DE SAINTE6MARIE DE FONTEVRAULT « Histoire de l’Ordre de Fontevrault », troisième partie, AUch, 1915.

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a)

La collection Gaignières par Anne Ritz-Guibert. Un inventaire- qui n’a pas oublié l’abbaye royale de Fontevraud- du royaume au XVIIe siècle

Anne Ritz-Guilbert

Anne Ritz-Guilbert, La collection Gaignières. Un inventaire du royaume au XVIIe siècle, Paris, CNRS, 2016, ISBN : 978-2-271-09164-2.

Pendant presqu’un demi-siècle, « l’antiquaire » François-Roger de Gaignières (1642-1715), accompagné d’un copiste-paléographe et d’un dessinateur, a parcouru la France en se donnant pour mission d’enregistrer toutes les traces laissées par l’histoire de la noblesse et de la monarchie françaises. Copiant et relevant des centaines de milliers d’actes, de titres, d’édifices et de monuments pour beaucoup aujourd’hui disparus, Gaignières et son équipe ont rassemblé une collection documentaire exceptionnelle et sans précédent : un « musée de papier », à ce jour inédit, qui offre un témoignage éblouissant des richesses patrimoniales de la France médiévale et moderne.

arton4473-9993d

Anne Ritz-Guilbert nous fait pénétrer au cœur de cette collection aujourd’hui dispersée en nous donnant à comprendre dans sa totalité l’architecture classificatoire de cet « inventaire du royaume » par lequel Gaignières inaugure une véritable pensée du patrimoine. En reconstituant le contexte intellectuel et matériel de cette formidable accumulation de dessins et de relevés, elle révèle également le rôle considérable et mal connu de la collection Gaignières dans la construction des savoirs historiques et des représentations imaginaires à travers lesquels les XIXe et XXe siècles ont forgé notre conception du Moyen Âge.

http://cour-de-france.fr/article4473.html

Voir aussi :

https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2012/04/04/g-gaignieres-immortalise-en-1699-labbaye-royale-de-fontevraud/

https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2014/04/23/roger-de-gaignieres-1642-1715/

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Uncategorized

L’Abbesse Marie de Bretagne, sa vie,son oeuvre.

mariedebretagne-ohnk-storycode-transmedia-thierrybohnke

http://app.ohnk.net/mariedebretagne/index.html

http://app.ohnk.net/mariedebretagne/introduction.html

http://app.ohnk.net/mariedebretagne/undestindeprincesse.html

http://app.ohnk.net/mariedebretagne/labibliothequedisparue.html

http://app.ohnk.net/mariedebretagne/abbessereformatrice.html

http://app.ohnk.net/mariedebretagne/credits.html

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Abbesses de l'Ordre, Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Marie-Françoise Damongeot-Bourdat : Marie de Bretagne, une des grandes dames de Fontevraud

Madame Marie-Françoise Damongeot-Bourdat, Conservateur  Général honoraire des  Bibliothéques, présente : l’Abbesse Marie de Bretagne.

http://app.ohnk.net/mariedebretagne/introduction.htm

Pour  visionner la  vidéo, merci de  cliquer  sur le lien ci-aprés :                                           http://app.ohnk.net/mariedebretagne/

Poster un commentaire

Classé dans Abbaye royale de Fontevraud, Abbesses de l'Ordre, Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble