Abbaye royale. Soirée Festivini 12 septembre 2015.

>

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (e) . Se loger et se restaurer à l'Abbaye de Fontevraud

Un DVD vous permettant une visite virtuelle de l’Abbaye de Fontevraud.

NDLRB . Au cas où les liens  figurant  dans ce  courriel reçu à une adressse personnelle ne  fonctionneraient pas, vous pouvez activer les liens  homologues figurant  dans la page FB dont les références  vous sont  données in fine.

imagesCher(e)s ami(e)s,

je viens de terminer un projet qui me tenait à coeur : la visite virtuelle de l’abbaye de Fontevraud sur DVD.

Plus d’un an de travail, un investissement important et une aide précieuse et généreuse de plusieurs partenaires bénévoles (musiques et dessins).
Vous trouverez sur mon site ci-dessous la présentation de l’introduction de ce DVD, et ce en première page.
http://www.my-microsite.com/antoine-font/
ou
http://www.lagargouille.fr

Les personnes interessées peuvent me contacter par message privé afin de connaitre les modalités d’acquisition du DVD ou par la page « contact » du même site.

Pour ceux et celles résidant dans la région, ils pourront profiter de leur passage au village de Fontevraud l’Abbaye pour l’acquérir auprès de la biscuiterie « Les douceurs du terroir », place Plantagenêt.

Adresse : 4 rue Robert d’Arbrissel, 49590 Fontevraud-l’Abbaye, France                                                                                                                                                                                                             Numéro de téléphone : +(33)0241381122

Les partenaires bénévoles recevront un exemplaire à titre gratuit que je leur enverrai sous peu. Qu’ils soient, une nouvelle fois, grandement remerciés pour leur contribution.
Toute ma gratitude à M. David Martin, directeur de l’abbaye de Fontevraud pour son soutien.

Antoine Font

https://www.facebook.com/Histoire2France/posts/1031054983594610

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Colloque en l’Abbaye royale de Fontevraud les 25/26 septembre 2015 . Fontevraud et ses prieurés.

Melot-2_SL_produitevenement

Vue des peintures de la salle capitulaire du Grand-Moûtier de l’Abbaye royale de Fontevraud

TRES IMPORTANT :

le 5 septembre 2013, nous avions posté  sur  ce  blog les lignes suivantes:

« Nous renouvelons donc notre appel pour  que soit  fondé – à demeure- en l’abbaye, ou dans le  bourg, un des éléments  composant  le  Centre d’Etudes et de Recherches Fontevristes ( CERF).

Pour  ce  qui le  concerne, ce blog consacré  au Dictionnaire de l’ordre monastique de Fontevraud  se considère  comme une autre  des institutions  composant  ce CERF ».

                                                                                                           Jean de l’Habit.

https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2013/09/05/a-labbaye-de-fontevraud-genere-le-classement-parmi-les-sites-du-maine-et-loire-de-174-cent-soixante-quatorze-hectares/ 

           Un peu plus de deux ans après cet appel, se tiendront en l’abbaye royale des journées d’études  qui ont toute leur place  dans les travaux  que  ce  CERF aurait  pu initier . Nous n’en tirons aucune  vanité, nous réjouissant  seulement  que nos travaux de médiatisation – conduits grâce à ce blog depuis le 14 mai 2011- joint  à ceux  d’une  réelle  qualité  scientifique  conduit par l’ APF  ( Association des Prieurés Fontevristes) aient  pu aboutit à de tels  résultats.

*   *   *

Dans quelles conditions historiques naît l’ordre de Fontevraud ? Quelle importance ont ses prieurés ? Comment s’articule le réseau fontevriste ? Des travaux historiques et archéologiques récents permettent de porter un nouveau regard sur cet ordre qui, à partir de l’Anjou, essaima de la Grande-Bretagne à l’Espagne. L’Abbaye Royale de Fontevraud et le Centre d’études supérieures de civilisation médiévale (université de Poitiers-CNRS ) vous proposent deux jours exceptionnels de réflexion et d’échanges scientifiques pour prendre connaissance des dernières découvertes et hypothèses afin de comprendre la singularité de Fontevraud.

Ouvert au public / Sur inscription uniquement / Gratuit (exempté de droit d’entrée)

En parallèle du colloque, L’Abbaye Royale de Fontevraud propose un concert unique dans l’abbatiale associant la création d’une œuvre commandée au compositeur contemporain Philippe HERSANT et l’interprétation du Graduel de Fontevraud par l’ensemble vocal De Caelis.

FONTEVRAUD ET SES PRIEURÉS / L’ARBRE QUI MASQUE LA FORÊT
Dès le haut Moyen Âge, les maisons religieuses tissent entre elles toutes sortes de liens qui vont de l’amitié spirituelle à la dépendance juridique. Au 12e siècle, certains de ces réseaux se consolident en ordres. Au 13e siècle, les ordres mendiants renversent la logique : l’ordre prédomine tandis que les couvents ne constituent qu’une subdivision locale. Dans ce mouvement de resserrement des réseaux entamé au 12e siècle, Fontevraud apparaît comme une des créations les plus immédiatement centralisées.                                                                                                                                                                 Robert D’ARBRISSEL confie en effet à Pétronille DE CHEMILLÉ la direction de « l’Église de Fontevraud et tous les lieux dépendant de cette même Église ». Cette organisation se distingue par exemple de celle de Cîteaux, où le lien d’abbaye mère à abbaye fille laisse encore à chaque maison une part d’autonomie. Dès lors, Fontevraud masque ses prieurés, comme l’arbre cache la forêt. Il est temps de les mettre en lumière.
FONTEVRAUD / NAISSANCE – PRIEURÉS – RÉSEAU
Le colloque s’articule autour de trois sessions :
– La première s’attarde sur le contexte dans lequel naît Fontevraud. Elle aborde notamment les expériences antérieures et les acteurs incontournables de la politique monastique des 11 et 12ème siècles.
– La seconde présente une sélection de sites qui ont récemment fait l’objet de travaux historiques ou archéologiques.
– Enfin, la troisième propose d’analyser des réseaux contemporains de Fontevraud afin de mettre en perspective le phénomène fontevriste.
PROGRAMME / INTERVENANTS

Vendredi 25 septembre 2015

9h30 : accueil des participants

Session 1 : Fontevraud et ses sources

10h00 : Robert FAVREAU, Le Grand cartulaire de Fontevraud
10h30 : Elisabeth VERRY, Les riches archives de Fontevraud et de ses prieurés
11h00 : pause
11h30 : Patrick BOUVART, Les prieurés de Fontevraud
12h : Daniel PRIGENT, L’archéologie à Fontevraud : l’exemple du prieuré de Saint-Lazare.

Session 2 : Fontevraud et ses prieurés

14h30 : Stéphane AUGRY, Le Clos de la Madeleine à Fontevraud : étude préalable d’archéologie
15h00 : Philippe BLANCHARD, Les fouilles du prieuré de la Madeleine à Orléans
15h30 : Patrick BOUVART, Le prieuré de Montazais
16h00 : pause
16h30 : Sébastien SIREAU, Cinquante ans de recherches autour du prieuré de Moreaucourt
17h00 : Christophe CLOQUIER, Les possessions de l’eau du prieuré fontevriste de Moreaucourt (Somme) du XIIe au XVIIIe siècle
17h30 : Didier DELHOUME, Le site de Tusson (fouilles, restauration, devenir du site)

Samedi 26 septembre 2015

Session 3 : Le monde de Fontevraud

10h00 : Cécile TREFFORT, Avant Fontevraud : les réseaux monastiques en Poitou
11h00 : pause
11h30 : Claude ANDRAULT-SCHMITT, Fontevraud et l’architecture des ordres « au désert »
12h00 : Bénédicte FILLION-BRAGUET, La sculpture dans les prieurés de Villesalem et Lencloître.

13h30 : Nicholas VINCENT, Why did Fontevraud Prosper in the Plantagenet World?
14h30 : Alexis GRÉLOIS, La formation du réseau fontevriste : séparations et affiliations
15h00 : Charles GARCIA, Un prieuré fontevriste frustré dans l’Espagne du XIIe siècle : Gema del Vino
17h00 : visite de l’abbaye pour les conférenciers
18h00 : concert « Le livre d’Aliénor » dans l’église abbatiale par l’ensemble De Caelis – interprétation du « Graduel de Fontevraud » et d’une création de Philippe HERSANT
Avec :

Claude ANDRAULT-SCHMITT, professeure en histoire de l’art du Moyen Âge, Université de Poitiers (CESCM)
Stéphane AUGRY, archéologue à l’INRAP (Institut national de recherche en archéologie préventive)
Philippe BLANCHARD, archéologue à l’INRAP (Institut national de recherche en archéologie préventive)
Patrick BOUVART, archéologue à l’agence d’investigation archéologique HADES (membre associé au CESCM)
Christophe CLOQUIER, conservateur de la Bibliothèque centrale du Service de santé des armées (membre associé au LAMOP)
Didier DELHOUME, conservateur du patrimoine, DRAC Poitou-Charentes, Service régional de l’archéologie (CESCM)
Robert FAVREAU, professeur honoraire en histoire du Moyen Âge, Université de Poitiers (CESCM)
Bénédicte FILLION-BRAGUET, docteur en Histoire de l’art (membre associé au CESCM)
Charles GARCIA, maître de conférence habilité à diriger des recherche, Université de Poitiers (CESCM)
Alexis GRÉLOIS, maître de conférence en histoire du Moyen Âge à l’Université de Rouen
Daniel PRIGENT, directeur du Service archéologique départemental de Maine-et-Loire
Sébastien SIREAU, assistant de conservation du patrimoine de la Communauté de communes du Val de Nièvre
Cécile TREFFORT, professeure en histoire du Moyen Âge, Université de Poitiers (CESCM)
Elisabeth VERRY, directrice des Archives départementales de Maine-et-Loire à Angers
Nicholas VINCENT, professeur en histoire du Moyen Âge, University of East Anglia
Colloque organisé par le Centre d’études supérieures de civilisation médiévale (UMR 7302, Université de Poitiers – CNRS – Ministère de la culture et de la communication), en partenariat avec le Centre culturel de l’Ouest (Abbaye de Fontevraud)

http://www.fontevraud.fr/Planifier-sa-journee/Evenement/Colloque-Fontevraud-et-ses-prieures

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Richard Leray, Enlumineur-coloriste à Fontevraud l’abbaye du 5 au 26 août 2015.

Du 5 au 26 août : Exposition « Le Tigre en Buvait » à Fontevraud

affiche clos Cristal_300x0

Richard Leray fait venir Georges Clemenceau et Antoine Cristal à Fontevraud l’Abbaye du 5 au 26 août…

Richard Leray, Enlumineur-coloriste à Fontevraud l’abbaye est le dernier dépositaire en Europe de la technique d’  » enluminure au cache  » ou des « imagiers « , technique de mise en couleur manuelle du 14ème siècle. Il a consacré son année 2014 à la multiplication à 73 exemplaires d’une affiche associant Georges Clémenceau et son ami Antoine Cristal, fondateur d’un domaine vinicole fameux qui porte son nom. Il renoue ainsi les liens entre son art et l’affiche, la première datant de 1527 et annonçant le mariage de François 1er.

Richard Leray nous propose du 5 au 26 août différentes étapes et quelques uns des 58 caches qui ont été nécessaires à la réalisation de cette oeuvre, permettant ainsi au néophite de mieux apprécier ce savoir-faire aussi délicat que rare. L’exposition sera accompagnée de quelques créations honorant le vin. »

Infos pratiques : Du 5 au 26 août, Office de Tourisme de Fontevraud l’Abbaye – Entrée libre et gratuite aux heures d’ouverture.

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=26300

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

7 août 2015. Concert du Wienerduo au prieuré de Relay (37260-Pont-de-Ruan)

affiche concert wienerduo 2015

Poster un commentaire

par | 2 août 2015 · 3:02

Les Grandes Tablées offrent un gisant de Richard III, le dernier des Plantagenêts, aux Anglais. (NDLRB. Wait and see)

Les Grandes Tablées du Saumur-Champigny se dérouleront le 5 et 6 août prochains. A cette occasion, les Anglais sont invités et la Grande-Bretagne sera à l’honneur. Les vignerons ont donc décidé d’offrir à nos « amis » d’outre-Manche un gisant en l’honneur de Richard III.

Les Grandes Tablées du Saumur-Champigny se renouvellent tous les ans. Après avoir mis les Belges à l’honneur de l’édition 2014, les vignerons du Saumur-Champigny rendront hommage aux Anglais en 2015. Les Grandes-Tablées, 15èmes du nom, nous permettront de découvrir que la gastronomie anglaise existe, avec des Mushroom Pie, des Pork Pie ou des Crumbles. Par contre, rassurez-vous, le vin sera bel et bien français, bien évidemment du Saumur-Champigny. Le Ministre de l’Agriculture et Porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll sera présent afin d’honorer le label « Grandes Tablées Rabelaisiennes ». La Reine Elisabeth II a également été conviée, sans pour l’instant de réponse de sa part.

Un gisant de Richard III sera offert

En hommage à la famille Plantagenêt, qui a eu selon les vignerons une influence positive sur le vignoble, les vignerons offriront un gisant de Richard III aux Anglais, qui se situera à l’Abbaye de Fontevraud. Pour ceux qui à l’école étaient mauvais en histoire, les Plantagenêts sont une famille de rois d’Angleterre, allant d’Henri II à Richard III, en passant par Richard 1er Coeur-de-lion. Le premier des Plantagenêts, Geoffroy V était lui duc d’Anjou et du Maine avant que ses descendants prennent le trône d’Angleterre. Richard III, le dernier des Plantagenêts, n’a régné que 2 ans mais, est devenu célèbre grâce à la pièce éponyme de Shakespeare. Le corps de Richard III a été retrouvé par mégarde sous un parking à Leicester en 2012, où il a été inhumé en 2014. C’est donc en l’honneur de ce roi, ou pour un coup de pub, que les vignerons du Saumur-Champigny offrent son gisant à l’Angleterre. Sa fabrication sera effectuée par un artiste choisi durant les Grandes-Tablées. Le gisant rejoindra ceux de ses aïeux Aliénor d’Aquitaine, Richard 1er Coeur-de-Lion, Henri II et Isabelle d’Angoulême dans la nef de l’Abbatiale de Fontevraud. Dans les années à venir, une cuvée spéciale Richard III de Fontevraud sera créée dans le Saumur-Champigny et s’exportera sûrement bien chez nos amis « British ».

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=26177

NDLRB . Nous faisons nôtre les interrogations  qui avaient été postéees sous cet article :

     Curieux hommage…Quel est le lien avec Fontevraud ?…Certes Richard III est vu comme le dernier des Plantagenêts mais il n’est jamais venu et ne fut pas enterré à l’abbaye. Effectivement, cela s’apparente à un coup de pub …pour autant faut-il se permettre n’importe quoi?

 

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

L’office de tourisme du Saumurois présente la Chapelle Sainte Catherine (Fontevraud)

catherine

Poster un commentaire

par | 26 juillet 2015 · 3:46

Le 11 août 2015 sur France II, Stéphane Bern reçoit Aliénor d’Aquitaine.

Le 11 août à 20h55 sur France II, Stéphane Bern part à la rencontre d’une grande reine du Moyen Age : Aliénor d’Aquitaine.

Première femme de pouvoir de notre Histoire ! Reine de France à 15 ans, avec son mariage au roi Louis VII, elle devient Reine d’Angleterre à 30 ans, au bras d’Henri II Plantagenêt. Belle et rebelle, Aliénor est aussi visionnaire et stratège politique. Pour Henri II son époux, elle fait naître l’incroyable légende du Roi Arthur. Elle négocie, traite et arme les bras de ses fils pour conserver le trône d’Angleterre comme sa très chère Aquitaine. Pour Richard cœur de Lion, son fils préféré, elle assume même la régence de l’Empire, mâtant, a elle seule, toutes les rebellions.

Sur fond d’amour passionnel, de vengeance et de trahison, Stéphane Bern vous fait voyager au cœur des plus beaux trésors du patrimoine des deux côtés de la Manche. Le palais de Westminster à Londres, qu’Aliénor fait reconstruire, la rayonnante abbaye de Westminster où elle est couronnée, et bien sûr le spectaculaire château de Douvres, qui veille toujours fièrement sur les côtes anglaises. En France, vous marcherez sur les pas d’Aliénor à Poitiers, dans le palais de son enfance, à Chinon où elle est faite prisonnière, et bien sûr à Fontevraud, où elle repose dans cette abbaye majestueuse. L’une des plus belles nécropoles royales de France…

Avec la participation de Martin Aurell (Historien), Philippe Delorme (Historien), Michel de Decker (Historien), Mireille Calmel (Romancière), Clara Dupont-Monod (Romancière), Professeur Nicolas Vincent (Historien), Steven Brindle (Historien)…

http://www.leblogtvnews.com/2015/07/secrets-d-histoire-le-11-aout-alienor-d-aquitaine-une-rebelle-au-moyen-age.htm

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Etude synthétique d’un ordre antérieur à celui de Fontevraud fondé en 1101: l’ordre de Grandmond fondé vers 1076

63e1d8_8583980c6b5a4dc09e81141331ed2050.jpg_srz_p_298_274_75_22_0.50_1.20_0

Si il ne reste plus rien de la grande abbaye de Grandmont dans les monts d’Ambazac, à proximité de Limoges, la naissance de cet ordre unique en Limousin nous laisse de nombreux témoignages.

L’Ordre de Grandmont s’inscrit dans le renouveau du monachisme aux XIe et XIIe siècles. Une élite spirituelle rejetait à cette époque la vie monastique installée dans le confort matériel et recherchait la solitude pour la prière et la contemplation, à l’exemple des ermites des premiers temps de la chrétienté, en créant une communauté charismatique dans les bois au nom de l’Évangile. Contrairement aux Chartreux qui vivaient un érémitisme solitaire, ils conçurent un érémitisme communautaire, repas pris en commun et dortoir commun aux frères et aux convers.

A la mort d’ Etienne de Muret  le 8 février 1124, ses disciples furent chassés du Bois de Muret par les bénédictins d’Ambazac, qui avait donné la jouissance du lieu sa vie durant à St Étienne, mais non à sa communauté. La communauté dut s’installer à 16 km plus au Nord sur un plateau granitique situé au lieu-dit Grandmont, paroisse de St Sylvestre. C’est à Grandmont que l’Ordre fut fondé, d’où son nom. Grâce aux libéralités du roi d’Angleterre, Henri II Plantagenêt, alors maître du Limousin par son mariage avec Aliénor d’Aquitaine, la communauté de Grandmont fit construire un prieuré dont l’église fut consacrée en 1166.


La règle de l’Ordre de Grandmont a été rédigée vers 1140-1150 par Étienne de Liciac, le 4ème prieur, en suivant les enseignements d’Étienne de Muret rapportés par Hugues de Lacerta, son disciple préféré. Cette règle comprend 65 articles et se base sur l’ÉVANGILE.

….

63e1d8_a69cf9ed5e6748c5af799d4fca93cd7e.jpg_srz_p_366_301_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srzDénombrement des maisons et des effectifs de clercs. À la fin du XIIIème siècle l’ordre de Grandmont était organisé dans le royaume en 9 provinces ou nations:

– province de France: 15 maisons ou « Celles » avec 87 clercs

– province de Bourgogne: 18 maisons avec 105 clercs

– province de Normandie: 15 maisons avec 92 clercs

– province d’Anjou: 16 maisons + 2 léproseries avec 100 clercs

– province de Poitou: 20 maisons avec 99 clercs

– province de Saintonge: 16 maisons avec 98 clercs

– province de Gascogne: 16 maisons avec 92 clercs

– province de Provence: 13 maisons avec 66 clercs

– province d’Auvergne: 15 maisons avec 68 clercs + chef d’ordre à Grandmont avec 40 clercs.

En outre on comptait 2 maisons en Navarre avec 11 clercs et 3 maisons en Angleterre avec 24 clercs, soit un total de 149 maisons de Grandmont, avec 882 clercs.

http://www.limousin-medieval.com/#!grandmont/c1oyy

et aussi :

http://www.detours-en-limousin.com/Grandmont-et-son-abbaye

Poster un commentaire

Classé dans Département 87

La page Facebook « Au temps jadis » consacre un post à l’Abbaye royale de Fontevraud.

Arnaud de Fleury a publié  dans  « Au temps jadis » https://www.facebook.com/groups/1585182021720653/permalink/1586915974880591/

Nous n’avons pas manqué ,dans notre commentaire infra, de mentionner l’existence de ce  blog ci.

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud