Madame le Maire de Fontevraud l’Abbaye promeut les armoiries de sa ville en toutes circonstances.

photo

Madame Régine Catin, Maire de Fontevraud l’Abbaye, arbore fièrement à sa boutonnière le pin’s des armes de sa ville.                                                                                                                    

Origine de la photo de gauche.        http://www.saumur-kiosque.com/                  Livraison du 27 janvier 2016

 

Rappelons  que  c’est  Monsieur l’Abbé Pohu, Curé de Fontevraud l’Abbaye, pendant plusieurs dècènnies  aprés la II ne guerre mondiale , qui a   suggéré  que les  armes de la II éme Abbesse  (1149-1155) de l’Ordre  de Fontevraud servent  comme armoiries de la cité.

Touron-Catin-Kiosk

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

Vincent Mauger, 2ème lauréat de la « Résidence Ackerman-Fontevraud La Scène » 2016

L’artiste Vincent Mauger, 2ème lauréat de la « Résidence Ackerman-Fontevraud La Scène » 2016
Dans la foulée de Julien Salaud et son Fleuve Céleste accueilli depuis 2015, la Maison Ackerman et l’Abbaye Royale de Fontevraud accueille en 2016 Vincent Mauger, artiste lauréat de la deuxième édition de la Résidence Acherman / Fontevraud La Scène. Pendant la période de production de l’œuvre qui sera dévoilée le 24 mars prochain, différents temps forts permettront au public de rencontrer l’artiste. Une expérience à vivre, contempler et ressentir !

Légende photo (Crédit photographique Vincent Mauger) : « Sans titre », 2011, sculpture, 3,30 m de diamètre, palettes en bois découpés.Présentation lors de l’exposition personnelle la multiplications des contraintes, Abbaye de Corbigny, Bourgogne (programme hors les murs du Centre d’Art du Parc Saint Léger, Pougues les Eaux).

Riche d’un patrimoine troglodytique unique dans la région par son architecture spectaculaire, Ackerman, la maison référente des vins à fines bulles de Loire, a décidé de s’unir à l’Abbaye Royale de Fontevraud pour donner naissance à la « RÉSIDENCE ACKERMAN + FONTEVRAUD LA SCÈNE ». Cette initiative créée en 2015 par ces deux « institutions », déjà reconnues pour leurs actions de soutien à la création, donne chaque année la liberté à un artiste d’investir les caves Ackerman et de créer une œuvre onirique qui transporte les visiteurs dans un univers immersif.
La RÉSIDENCE a déjà permis à Julien Salaud de créer une œuvre unique, Fleuve Céleste, qui se déploie délicatement dans une des galeries monumentales des caves de la Maison Ackerman, telle une voûte stellaire. La création connait un succès retentissant et les amateurs d’art, épicuriens ou simples curieux peuvent venir ressentir l’émotion créée par son installation jusqu’au printemps 2018.

Vincent Mauger est le deuxième lauréat de la RÉSIDENCE. Très actif sur la scène artistique française, Vincent Mauger va s’immerger dans cet espace singulier, s’imprégnant de son histoire, de sa lumière et de son atmosphère. En art comme en vin, la perfection naît de l’alchimie entre différents éléments. Ephémère, l’oeuvre sera visible pour une durée de trois ans.
Avant l’inauguration officielle de cette galerie inédite, prévue le 24 mars 2016, le public pourra suivre la création de l’oeuvre et partager différents temps forts avec l’artiste.

Vincent Mauger… entre réalité et virtualité

À la fois concepteur et constructeur, Vincent Mauger articule sa démarche artistique autour d’une réflexion sur la forme et les matériaux mais également sur la concrétisation de ce que serait un «espace mental». Ses oeuvres représentent aussi bien la construction de pensées qui s’échafaude face à un lieu, que les univers virtuels et les constructions mathématiques et schématiques élaborés pour que chacun puisse se projeter dans un univers inexistant.
À partir de matériaux ordinaires (verre, carrelage, brique, bois, tuyaux de PVC…), il joue du décalage d’échelle et s’amuse des paradoxes entre réalité et virtualité, paysage et architecture, croquis et gros oeuvre, artisanat et high tech, volume et légèreté, matérialisation et dématérialisation.
Tissant une réelle relation avec les lieux d’exposition, il les investit autant physiquement que mentalement. « Je n’interviens quasiment jamais sur le lieu lui-même (…). Ce n’est pas une attaque frontale, mais plutôt stratégique, tactique » déclare l’artiste. Il prolonge ces lieux de création par des installations aux principes d’assemblage laissés volontairement visibles et aux formes potentiellement proliférantes, invitant le spectateur à poursuivre mentalement l’oeuvre.
Il prolonge ces lieux de création par des installations aux principes d’assemblage laissés volontairement visibles et aux formes potentiellement proliférantes, invitant le spectateur à poursuivre mentalement l’oeuvre. Très actif sur la scène artistique française, Vincent Mauger est notamment présent dans les collections publiques françaises (Centre Pompidou, Fond national d’art contemporain…). Il fait également partie des artistes choisis en 2010 par le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris et le Palais de Tokyo pour témoigner de l’intérêt et la vivacité de l’art contemporain français à l’exposition Dynasty. Vincent Mauger est aujourd’hui représenté par la Galerie Bertrand Grimont à Paris.

Trois temps forts à destination du public

– Visites de chantier – Caves Ackerman : les vendredis 12 février et 11 mars (visites gratuites et sur inscription en contactant Ackerman)
– Atelier pour les familles : « Les choses en grands » – Abbaye de Fontevraud : vendredi 25 mars
(7 € sur inscription en contactant l’Abbaye de Fontevraud)
– Ouverture au public – Caves Ackerman : le vendredi 25 mars

Infos pratiques :
Horaires :
– Juin à Septembre : 9h30-18h30 tous les jours
– Janvier à Mars & Octobre à Décembre : 9h30-12h30/ 14h-18h30 du lundi au vendredi, 10h-12h30/14h-18h30 – le samedi, 10h-12h30/14h30-18h le dimanche (14h les dimanches en avril/mai).
– Ouvert les dimanches de décembre avant les fêtes de fin d’année.
Tarifs : Visite guidée ou libre (avec tablette) : 5€ – Gratuit pour les moins de 14 ans

Article du 20 janvier 2016 I Catégorie : Vie de la cité

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=28668

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Régine Catin intégrera la SOPRAF, la société publique locale qui gère l’Abbaye de Fontevraud

Touron-Catin-Kiosk

Régine Catin, Maire de Fontevraud l’Abbaye

Régine Catin à la SOPRAF

Pas de surprise par contre du côté de Régine Catin : ayant été fléchée sur la liste de Bruno Retailleau au titre de maire de Fontevraud, c’est tout naturellement qu’elle intégrera la SOPRAF, la société publique locale qui gère l’Abbaye de Fontevraud et travaille au devenir du château de Saumur  Et quid de la présidence, actuellement toujours occupée par l’ancien Président Auxiette ? «Ce sera au nouveau conseil d’Administration de décider » Et pour le projet ? « Une chose est avérée : en novembre 2015, au titre du contrat de plan Etat Région, il a été validé les 14 millions d’€ de travaux, notamment en matière d’accessibilité. Il y aura continuité. Par ailleurs, l’Abbaye continuera d’aller chercher des fonds européens, notamment liés au développement durable et à l’insertion. Concernant le projet touristique, il sera dévoilé avant l’été, il y a des gens qui travaillent depuis des mois dessus ». Une seule chose dévoilée par Régine Catin : « Fontevraud vivra encore plus ancré dans le territoire. »

Et quid du devenir château de Saumur ?

Une étude a été confiée à la SOPRAF pour repenser le Château de Saumur : « Il faut qu’on décortique les choses et les remette à plat. Dès demain, avec Eric (NDLR Touron), nous rencontrons le Maire de Saumur. » explique Régine Catin. Eric Touron de compléter : « Il y plusieurs questions à se poser : par delà l’étude, est-ce qu’on passe à l’étape suivante et quelle étape ? Est-ce que l’agglo entre dans le tour de table ? Il faut savoir quelles synergies et quelles attributions et contributions ? Aujourd’hui, il faut approfondir, une étude reste une étude. »

L’abbaye et le cheval

Pour l’avenir du Saumurois, l’avis des deux élus est de concert : « Il y a de nombreux sujets stratégiques en Saumurois en lien avec nos commissions respectives. » Eric Touron de citer : « Outre l’Abbaye de Fontevraud, il y l’avenir de l’équitation à Saumur. Une étude avait fait l’objet d’une demande de subvention, mais rien n’avait été acté. Je peux d’ores et déjà vous confirmer il y aura bien une subvention

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=28796

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Fontevraud : J.P. Mocky présent mercredi pour remercier ses figurants ( Film « Calomnies »*)

Le mercredi 27 janvier prochain, Jean-Pierre Mocky sera présent à Fontevraud-l’Abbaye pour assister à la projection du film « Calomnies ». Par sa présence, il tient à remercier les quelques 300 figurants Saumurois qui ont participé à la réalisation de ce long-métrage, tourné à Saumur mais aussi à Fontevraud, et mettant en scène des acteurs comme Guy Marchand, Marius Colucci ou Agnès Soral…

Le mercredi 27 janvier prochain, le réalisateur Jean-Pierre Mocky se rendra à Fontevraud pour la projection de son long-métrage « Calomnies », où il apparaît aussi en tant qu’acteur. Ce film, sorti en 2014, raconte l’histoire de Xavier Durmont (Marius Colucci), jeune député intègre nouvellement élu, est chargé par un représentant de la Cour des Comptes d’enquêter sur une affaire suspecte de déchetteries impliquant un ministre. Il devient la cible de calomnies orchestrées par l’agence d’un mystérieux Armand (Jean-Pierre Mocky). Mais Xavier Durmont a du tempérament et compte bien faire éclater au grand jour la vérité, quitte à risquer sa vie (bande-annonce plus bas)…

J.M. Belayche : « Une façon de les remercier « .

Jean-Maurice Belayche, ami de Jean-Pierre Mocky, nous explique la venue du réalisateur dans le Saumurois : « Il viendra à la rencontre des 300 figurants Saumurois qui ont participé à la réalisation du film. C’est une façon de les remercier et de revenir sur les lieux de tournage puisque le long-métrage a été tourné dans l’Abbaye Royale mais aussi sur la place de la Mairie et dans la Mairie de Fontevraud. La commune et notamment Régine Catin (ndlr : maire de Fontevraud-l’Abbaye) s’était très largement impliquées dans le tournage ». La projection aura lieu au Foyer Yves Duteil, à 18h30, à Fontevraud mais comme le précise Jean-Maurice Belayche, « le nombre de places est limité puisque les figurants sont invités en priorité. Pour ceux qui souhaitent venir, il faudra préalablement contacter la mairie de Fontevraud (ndlr : 02 41 51 71 21)… ».

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=28755

* http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=232650.html

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

Xavier Kawa-Topor : D’une Abbaye Royale (Fontevraud) à une autre (Saint Jean d’Angély)

Xavier Kawa-Topor

20 janvier  2016. Xavier Kawa-Topor, l’âme ( NDLRB. Fichtre! ) artistique de l’Abbaye Royale de Fontevraud et du Centre Culturel de l’Ouest depuis 8 ans, quitte ses fonctions à Fontevraud pour prendre la direction générale de l’Abbaye Royale de Saint-Jean-d’Angely, en Charente-Maritime.

Après ces dix années passées en Pays-de-la-Loire dont huit en tant que directeur de l’Abbaye de Fontevraud, Xavier Kawa-Topor rejoint aujourd’hui une autre grande abbaye, celle de Saint-Jean-d’Angely en Charente-Maritime, pour y développer un projet ambitieux, porté dans le cadre d’un Etablissement Public de Coopération Culturel (EPCC) (1) par le Ministère de la Culture et les collectivités locales et inscrit dans le réseau des Centres culturels de rencontre. Ce projet vise à la fois la restauration d’un monument riche de 1200 ans d’histoire et le développement d’un projet culturel et artistique pluridisciplinaire sur le thème de « L’Imaginaire géographique ».

File:Blason_ville_fr_Saint-Jean-d%27Ang%C3%A9ly_(Charente-Maritime)

Armoiries de Saint Jean d’Angély

« Je garderai cependant un lien fort avec les Pays-de-la-Loire à travers la plateforme professionnelle « Nouvelles Ecritures pour le Film d’Animation » (NEF Animation), » confie-t-il. Créée avec le soutien de la Région des Pays de la Loire, du Ministère de la Culture, du CNC (Centre national du Cinéma) et de l’ACCR, cette plateforme a pour vocation de donner un plus large développement au projet mené depuis 2006 à l’Abbaye de Fontevraud en faveur du cinéma d’animation.

Fontevraud : De l’Abbaye à la NEF

L’action de la NEF Animation s’appuie sur l’expérience menée depuis 2006 à l’Abbaye Royale de Fontevraud (Maine-et-Loire) par Xavier Kawa-Topor qui a notamment fait naître la Résidence Internationale d’Ecriture en cinéma d’animation.
Sa vocation est de faire vivre un lien dynamique entre recherche, création et production dans le domaine de l’image animée en s’inscrivant au coeur de la filière et de ses enjeux créatifs. Son champ d’intérêt couvre tous les domaines et toutes les formes de l’animation : cinéma, audiovisuel, multimédia, arts du spectacle, arts plastiques…
Pour Xavier Kawa-Topor, la NEF Animation « est un incubateur et un observatoire des pratiques d’écriture en animation ». Elle agit pour cela dans trois domaines principaux : création, formation, études et recherche.
L’aspect scientifique y est particulièrement important : Dès 2016, la NEF Animation s’est donnée pour priorités de développer, en relation avec de nombreux partenaires : un réseau international de résidences d’écritures pour le cinéma d’animation, des rencontres professionnelles et des formations et des activités activités de recherche et d’édition. En savoir plus sur : http://www.nefanimation.fr

(1) Créés par une loi du 4 janvier 2002, les établissements publics de coopération culturelle (EPCC) ont pour objet de faciliter la gestion d’institutions ou de projet culturels. C’est un établissement public
constitué par une collectivité territoriale ou un Établissement public de coopération intercommunale
(EPCI) pour gérer un service public culturel. Les activités de l’EPCC doivent présenter un intérêt pour
chacune des personnes morales en cause et contribuer à la réalisation de la politique culturelle nationale. Les EPCC permettent d’associer plusieurs collectivités territoriales et éventuellement l’État dans l’organisation et le financement d’équipements culturels importants. Ils offrent un cadre souple mais stable pour gérer des institutions permanentes.

Article du 20 janvier 2016 I Catégorie : Vie de la cité

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Abbaye royale de Fontevraud. Retour sur l’année 2015 et projets pour l’année 2016

40d9c8a5-5a8f-4540-8b27-1c0eb68e272d

Pour plus de détails sur les animations de l’an 2016.

http://www.fontevraud.fr/La-scene/Agenda?utm_source=Mailing+List+FTV+BtoC&utm_campaign=344a454c80-Newsletter_voeux_2016&utm_medium=email&utm_term=0_46fb85864e-344a454c80-125985369

Poster un commentaire

par | 14 janvier 2016 · 7:57

Antoine Font, guide médiateur auprés de l’Abbaye, présente son DVD sur l’Abbaye de Fontevraud (1h17).

Numériser 1 (1)

Procurez-vous Le DVD d’Antoine Font sur l’Abbaye de Fontevraud (1h17)

Evocation d’une pathétique saga,

Infini cortège d’humanités tourmentées,

Interminable cheminement qui serpenta

A travers les différentes époques évoquées,

Un cheminement plein de méditations enfiévrées,

Un cheminement d’émouvantes déceptions,

Encombré de tant de sublimes dévotions

Et de non moins ardentes passions déchirées,

Un chapelet n’égrenant pas de simples dates

Mais de bien réelles existences spartiates.

Une histoire pétrie de chair, de larmes et de sang,

Un long récit d’hommes et de femmes émouvant,

Histoire de souffrance mais aussi de délivrance,

Et mieux encore, peut-être, un message d’espérance!

 

Pour toute commande, passer directement par l’onglet contact.

Prix: 14,90 euros + frais de port (5 euros en L.R. ou 2,15 euros en lettre suivie)

  1. Antoine FONT

L’Ancre

18 avenue des roches

49590 Fontevraud l’abbaye16/9

Ordinateur ou lecteur

http://www.my-microsite.com/antoine-font/

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Jacqueline Bernard conte la vie de l’ermite des Gardelles.

Ermite des Gardelles

Le Courrier de l’Ouest. 6 janvier 2015.

Poster un commentaire

par | 4 janvier 2016 · 9:34

Table ronde consacrée à Robert d’Arbrissel en l’Abbaye royale à l’occasion du 9 éme centenaire de son rappel à Dieu.

Michel-Melot_M_agenda_cat
ROBERT D’ARBRISSEL / VAINCRE LE TUMULTE DU MONDE
À l’occasion des 900 ans du décès de Robert d’Arbrissel, fondateur de l’Abbaye Royale et de l’Ordre de Fontevraud, l’historien Michel Melot anime une table ronde consacrée à la vie du religieux et à ses engagements.

En présence de Jean-Hervé Foulon et Hervé Oudart spécialistes de Robert d’Arbrissel.

LE 12 MARS 2016 /

HORAIRES : 15H00 – 17H00
TARIF : INCLUS DANS LE DROIT D’ENTRÉE DE L’ABBAYE
PUBLIC : ADULTE
LANGUE : FRANÇAIS

Nous avions  bien fait  de profiter des célébrations  des 900 ans de la  fondation de l’Abbaye de Fontevraud, voir  ci-dessous.

La  commémoration des 900 ans du décès de Robert d’Arbrissel fondateur de l’Abbaye Royale et de l’Ordre de Fontevraud s’annonce décidemment plus  confidentielle que celle rtappelée ci-dessus.

Peut -être l’APF  (Association des Prieurés Fontevristes) relaierat-elle de façon plus convaicante le défi des 900  du rappel à Dieu du Biennheureux Robert d’Arbrissel, un des rares  fondateurs d’ordre et  quel ordre à ne pas avoir été canonisé ?

Fondation de l’abbaye de Fontevraud

Vers 1101

fontevraud2

Porte romane du réfectoire des moniales récemment mise à jour lors des travaux de restauration (second tiers du XIIe siècle) Collection du service archéologique départemental de Maine-et-Loire © Service archéologique de Maine-et-Loire

http://www.archivesdefrance.culture.gouv.fr/action-culturelle/celebrations-nationales/recueil-20001/vie-politique-et-institutions/fondation-de-l-abbaye-de-fontevraud

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Priére pour que la plus jeune des enfants de Louis XV,déclarée vénérable en 1873, puisse être béatIfiéee

1935410_951646281576685_5219106476196895231_nPost de Jean Blaise sur la page FB de « Vieille France »
23 décembre, 23:04

Vénérable Mère Thérèse de Saint-Augustin

Naissance: 15 juillet 1737 (Versailles)
Décès: 23 décembre 1787 (Saint-Denis)

Prions pour la béatification de la vénérable Mère Thérèse de Saint-Augustin,
“Madame Louise-Marie de France,” la plus jeune des enfants de Louis XV et de Marie Leszczyńska ( NDLRB. Elevée  avec  trois de ses soeurs en l’abbaye royale de Fontevraud)
Elle entra au Carmel de Saint-Denis en 1770 sous le nom de Thérèse de Saint-Augustin, et y eut la charge de maîtresse des novices puis d’économe. Elle fut élue prieure à trois reprises. Décédée en 1787, elle est déclarée vénérable en 1873.
« Fíliæ regum in honóre tuo, ástitit regína a dextris tuis in vestítu deauráto, circúmdata varietate. » (Ps. XLIV, 10)
(Les filles des rois sont dans votre gloire, la reine se tient à votre droite en vêtements tissés d’or, couverte de broderies. )

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Département 93