Une religieuse du prieuré ex fontevriste de Martigné-Briand dote la moutarde de Lencloître inventée par la Fontevriste martyre Marcelle-Aimée de James d’un pot de son invention.

Publié le 16/04/2022 à 06:26 | Mis à jour le 16/04/2022 à 06:26

Sœur Claire Cachia réalise les prototypes du pot de moutarde en poterie.
Sœur Claire Cachia réalise les prototypes du pot de moutarde en poterie.
© Photo NR

En cherchant un atelier de potier dans la région pour y mettre sa moutarde, Alain Jomier, a découvert l’atelier Saint-André, dépendant du monastère des sœurs bénédictines de Saint-Bathilde à Martigné-Briand (Maine-et-Loire). « Il est situé au 1, place Robert-d’Arbrissel. C’est le nom du fondateur de l’Ordre fontevriste et du couvent de Lencloître… C’était un signe ! », sourit Alain Jomier, devenu le moutardier de Sérigny.
Il poursuit : « J’ai rencontré sœur Claire Cachia, une personne incroyable débordant d’énergie puisque, en plus de sa vie spirituelle, elle est aussi altiste, spécialiste de la musique baroque, mais aussi professeure de théologie et, bien sûr, potière. Elle a tout de suite manifesté de l’intérêt pour le projet. »
Quelques semaines après leur première rencontre, les premiers prototypes du pot de moutarde, réalisés avec les techniques de tournage et d’émaillage identiques à celles utilisées au 19e siècle, sont arrivés. « Début juin, la moutarde de Lencloître sera donc aussi disponible dans son pot original », affirme le propriétaire du château de Saint-Bonnet, dans la commune de Sérigny.

Dégustations-ventes. On peut déguster les recettes créées par François Naudin, le dernier moutardier de Lencloître au 19e siècle. De nouvelles recettes de moutarde douce (aux fleurs d’hibiscus et gingembre ou encore aux pointes d’orties) sont à goûter. Dates de dégustations-ventes : ce samedi et de dimanche salle du 3e âge à la mairie de Lencloître ; de ce lundi au vendredi 22 avril dans l’ancienne école publique de la Belle-Indienne à Sérigny ; samedi 23 et dimanche 24 avril salle du 3e âge à la mairie de Lencloître.

Voir aussi : https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2022/08/06/la-recette-de-la-moutarde-de-lencloitre86140-temoignage-culinaire-post-mortem-dune-religieuse-fontevriste-du-lieu/

et encore :

-J- Marcelle-Aimée de James. Ascendance , Histoire et armoiries d’une martyre fontevriste https://wordpress.com/post/dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/8637

https://www.centre-presse.fr/article-844366-la-moutarde-oubliee-miraculeusement-retrouvee.html

Poster un commentaire

Classé dans Département 86

Eglise du prieuré masculin fontevriste d’Esteil (63570)

Publié le 08/08/2022; Une église classée Monument historique le 23 septembre 1922. La vue ci-dessous est prise vers le fond de l’Eglise. Derrière le mur du fond se situe entre un quart et un tiers de l’édifice original qui sert actuellement de rangement agricole.

L’église, un bâtiment unique à soigner
https://www.lamontagne.fr/esteil-63570/actualites/leglise-un-batiment-unique-a-soigner_14169929/

Un bâtiment qui accueille de nombreux concerts et manifestations. © Droits réservés

Esteil. L’église un bâtiment unique à soigner. L’église Saint-Jean célébrera le vendredi 23 septembre prochain, le centième anniversaire de son classement au titre des monuments historiques ; ancienne église d’un prieuré de l’ordre de Fontevraud, fondée en 1131 et classée le 23 septembre 1922. 

Depuis un an, l’association multiplie les animations autour de l’église et du site, avec notamment un concert tous les mois. L’objectif final de l’association est de restaurer l’ensemble de l’édifice, qui fait 38 mètres de long. Ces concerts mettent aussi en valeur l’architecture générale du site et ainsi la sauvegarde du patrimoine local, un ancien prieuré de l’ordre des Dames de Fontevraud.

La célébration du classement au titre des monuments historiques permettra de faire connaître le travail de l’association et de la commune pour la conservation du patrimoine, mais donnera aussi au public l’occasion de découvrir le village et ce monument exceptionnel. Un bâtiment classé implique pour la commune un devoir d’entretien donc un besoin de financement.

Les vendredi 23, samedi 24 et dimanche 25 septembre prochains des animations seront donc au rendez-vous : un concert, un repas dans une salle rénovée par la municipalité, et un office religieux célébré par l’évêque du Puy-en-Velay (le détail complet des manifestations sera donné plus tard). Des rendez-vous à ne pas manquer.

Prochain rendez-vous

Vendredi 19 août à 11 heures, concert sérénade du Festival de La Chaise-Dieu, avec le trio à cordes composé d’Ida Derbesse (violon), Claire Pass-Lanneau (alto), Fiona Robson (violoncelle). Au programme : Beethoven et Schubert. En extérieur, jardin nord de la chapelle (si le temps le permet). 

Dimanche 21 août à 16 heures : Corneille et les Honnestes curieux. Une amitié, celle qui unit le comédien Jérôme Verghade et le claveciniste François Guerrier qui est à l’origine de ce concert théâtralisé ; quand le chant du clavecin répond à la musique des stances, quand les suites de danses rythment les alexandrins, quand un stand-up de mensonges se mue en battle baroque, la musique et la poésie du grand siècle depuis quatre cents ans n’ont jamais été aussi contemporaines.

Poster un commentaire

Classé dans Département 63

La recette de la moutarde de Lencloître(86140). Témoignage culinaire post mortem d’une religieuse fontevriste du lieu.

Alain Jomier, propriétaire du château de Saint-Bonnet, a annoncé lors de la soirée « De cours en jardins » en août qu’il avait trouvé dans les archives du château deux malles. Avec trois trésors : des documents uniques. Les premiers relatent l’invasion de l’Algérie par le général Nicolas de Loverdo, les deuxièmes, la vie quotidienne de la ferme du château de 1840 à 1942 et les troisièmes sont culinaires. En l’occurrence, un mémoire sur les moutardes locales a été retrouvé. Il y a la moutarde de Parthenay, la violette, celle au moût de raisin, la moutarde de Bordeaux, d’Issoudun et celle de Lencloître, conçue à la fin du 18e siècle derrière les murs du couvent par une jeune sœur nommée Aimée de James.(Article dela Nouvelle République du Centre-Ouest ?- du printemps 2022)

Document communiqué par ma cousine Marie

Un mois plus tard, profitant du vide-greniers du comité des fêtes, à La Belle-Indienne, Alain Jomier a expliqué lors de deux micro-conférences, les origines et l’histoire fabuleuse de cette moutarde. Après avoir remercié le maire et le conseil pour la mise à disposition de la cuisine de l’ancienne école, dimanche après-midi, devant une trentaine de personnes, il a relaté l’histoire. « Il y avait 8 recettes, dont 7 aromatisées. J’ai puisé des infos dans les livres de Gwénael Murphy, historien de Châtellerault, qui vit à Nouméa. Parmi ses écrits, La santé des religieuses de Lencloître

Marcelle-Aimée de James de Longueville entre au couvent Fontevriste de Lencloître a 19 ans. Ses connaissances botaniques et en herboristerie lui permettent de préparer des onguents et des remèdes. Elle soigne les sœurs de sa congrégation. Elle imagine une moutarde de santé “ bonne pour le corps et l’esprit ” vers 1787, composée de graines, d’herbes et d’épices locales. Quand elles partent du couvent en 1792, elle loue une chambre au Docteur Lafond de Saint-Genest et lui donne ses recettes pour payer son logis. Il a créé la moutarde de Lencloître. »
Il a terminé son intervention par une annonce: « On a travaillé sur les ingrédients et mis au point trois recettes, une normale et deux aromatisées, qui sortiront en fin d’année!»

https://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/commune/serigny/la-moutarde-de-lencloitre-recette-oubliee

et aussi : https://www.centre-presse.fr/article-844366-la-moutarde-oubliee-miraculeusement-retrouvee.html

Se documenter sur la religieuse fontevriste Marcelle-Aimée de James , martyre de la révolution. (1754- Guillotinée pour sa Foi le 18 mars 1794)

https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/tag/james-marcelle-aimee-de/

Poster un commentaire

Classé dans Département 86

A propos du prieuré fontevriste de Montazais (Savignè -86400)

 | PANORAMADEVOIR

Le prieuré de Montazais (86400) ( Savigné ) situé sur la D 36 à peu de distance à l’Est de Civray (86400) date des XII éme et XV éme siècles.

Voir : https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2013/04/08/prieure-de-montazais-86400-savigne/

Ethttps://www.univ-poitiers.fr/les-cartulaires-du-prieure-fontevriste-de-montazais-xiie-et-xvie-siecles-edition-et-traduction/

Voir : https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2013/04/08/prieure-de-montazais-86400-savigne/

Et. https://www.univ-poitiers.fr/les-cartulaires-du-prieure-fontevriste-de-montazais-xiie-et-xvie-siecles-edition-et-traduction/

et ;

THOMAS DESWARTE, GEORGES PON, LES CARTULAIRES DU PRIEURÉ …

https://journals.ub.uni-heidelberg.de › download

PDF

de BM Tock · 2021 — Le prieuré de Montazais, dépendant de l’abbaye de Fontevraud, fut fondé entre 1124 et 1127. Il abritait une communauté de moniales dirigée par une prieure, …

http://www.sao.asso.fr/Datas/image/CouvMontazais.pdf

https://cimetieresmellois.fr/CIVRAY%2086%20FAMILLE%20MOTHIRON.html

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Fontevraud. Léon Cligman, co-donateur* à l’origine du musée d’art moderne de l’Abbaye royale, est décédé.

16 mai 2022.

Des hommages

Christelle Morançais, présidente de la Région Pays de la Loire, a réagi : « Léon Cligman a mené sa vie en la tournant vers l’art, la culture et la passion de transmettre. À travers son extraordinaire donation, il a souhaité, avec son épouse, partager cet amour de la culture avec le grand public. L’œuvre de sa vie se perpétue au sein du musée d’Art moderne de Fontevraud. Au nom de la Région, je veux témoigner de ma profonde gratitude et de mon respect envers la famille Cligman. »

Bruno Retailleau, président du Centre culturel de l’Ouest : « Je salue la mémoire d’un grand capitaine d’industrie, d’un grand collectionneur et d’un grand mécène. Il avait l’amour de la France chevillé au corps et l’envie de partager avec le plus grand nombre ce qu’elle a de plus beau. Léon Cligman nous a fait un cadeau exceptionnel qui fait entrer l’abbaye royale de Fontevraud dans une nouvelle dimension à l’aube de son premier millénaire grâce à ce musée d’art moderne.

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/fontevraud-leon-cligman-donateur-a-l-origine-du-musee-d-art-moderne-est-decede-b2262532-d516-11ec-bd06-4e730397c904

  • En compagnie de son épouse Martine Clingman

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Une troisième cloche « Pétronille » fondue pour l’Abbaye de Fontevrault.

https://www.fontevraud.fr/event/a-toute-volee-six-nouvelles-cloches-pour-fontevraud/?utm_source=Newsletter+Fontevraud&utm_campaign=5a9132189e-EMAIL_CAMPAIGN_2022_04_19_02_39_COPY_04&utm_medium=email&utm_term=0_46fb85864e-5a9132189e-130501769

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Art Campanaire de 2019 à 2022. Trois nouvelles cloches pour l’abbaye royale de Fontevraud.

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Joelle Ernoul vous attend au presbytère de Fontevraud à une exposition sur Robert d’Arbrissel.

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Souvenir de Robert d’Arbrissel. Fondateur de l’ordre monastique de Fontevraud.

MAGNIFICAT N ° 353 . Avril 2022

Poster un commentaire

Classé dans Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble

Arrêté du 16 mars 2022 portant création d’une zone interdite identifiée LF-P 221 L Fontevraud dans la région Fontevraud-l’Abbaye (Maine-et-Loire), dans la région d’information de vol de Paris

NOR : ARML2207758A
ELI : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2022/3/16/ARML2207758A/jo/texte
JORF n°0070 du 24 mars 2022
Texte n° 37

Extrait du Journal officiel électronique authentifié PDF – 217,4 KoRecherche simple dans le codeRechercher dans le texte…Valider la rechercheRéinitialiser

Version initiale 

Naviguer dans le sommaire 

  • Annexe
    La ministre des armées et le ministre délégué auprès de la ministre de la transition écologique, chargé des transports,
    Vu le code de l’aviation civile, notamment ses articles D. 131-1 à D. 131-10 ;
    Vu le code des transports, notamment ses articles L. 6211-4, L. 6211-5, L. 6232-2, L. 6232-12 et L. 6232-13 ;
    Vu le décret n° 2013-366 du 29 avril 2013 modifié portant création de la direction de la sécurité aéronautique d’Etat ;
    Vu l’arrêté du 19 juin 2006 relatif au directoire de l’espace aérien ;
    Vu l’arrêté du 3 mai 2013 modifié portant organisation de la direction de la sécurité aéronautique d’Etat ;
    Vu l’accord à publication du directoire de l’espace aérien du 3 janvier 2022,
    Arrêtent :
    • Article 1
      Pour des besoins de sûreté aérienne, il est créé une zone interdite identifiée LF-P 221 L Fontevraud dans la région de Fontevraud-l’Abbaye (Maine-et-Loire), dans la région d’information de vol de Paris.
    • Article 2
      Les caractéristiques et les conditions d’utilisation de cette zone interdite sont définies dans l’annexe du présent arrêté.
    • Article 3
      Les télépilotes des aéronefs en infraction sont susceptibles de se voir appliquer les dispositions prévues aux articles L. 6211-4L. 6211-5L. 6232-2L. 6232-12 et L. 6232-13 du code des transports.Liens relatifs Article 4
      Les dispositions du présent arrêté sont portées à la connaissance des usagers de l’espace aérien par la voie de l’information aéronautique.Article 5
      Le présent arrêté entre en vigueur le 21 avril 2022.Article 6
      Le directeur de la circulation aérienne militaire et le directeur des services de la navigation aérienne sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000045398395

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized