-E- EPITAPHE DU ROI HENRI II PLANTAGENET INHUME DANS L’EGLISE SAINTE-MARIE DU GRAND MOUTIER

L’EPITAPHE,aujourd’hui disparue, du roi Henri II PLANTAGENET inhumé en l’ABBAYE ROYALE DE FONTEVRAUD.

L’épitaphe d’Henri II Plantagenêt, père de Richard Cœur de Lion et Jean sans terre, comte  d’Anjou, du Maine et de Touraine,duc de Normandie, roi d’Angleterre à Fontevraud.

Né le 5 mars 1133. Décédé à Chinon,  le 6 juillet 1189 après quelques jours de fièvre, il fut inhumé en l’abbaye de  Fontevraud par les archevêques de Trêves (Allemagne) et de Tours.

Origine de l’image , une des  sept qu’offre cet article:                                                                                                                                                          Bien vivre en Loudunais. L’abbaye royale de Fontevraud                                                                                         http://loudun.discuforum.info/t136-L-ABBAYE-ROYALE-DE-FONTEVRAUD.htm

Les gisants d’Henri II et d’Aliénor d’aquitaine

Le doyen de Londres, Raoul de Dicet et, aprés lui, de façon moins complête, Roger de Wendower et Matthieu Paris nous ont transmis le texte qui suit :

SUFFICIT HIC TUMULUS CUI NON SUFFECERAT ORBIS

Ce tombeau suffit , à qui le monde  n’avait pas suffit.

RES BREVIS EST AMPLA CUI FUIT AMPLA BREVIS

Ce lieu restreint est magnifique , pour celui à qui fut magnifique une vie brève.

REX HENRICUS ERAM, MIHI PLURIMA REGNA SUBEGI

J’étais le roi Henri, , j’ai soumis à mon pouvoir un très grand nombre de  royaumes,

MULTIPLICI MODO DUXQUE COMESQUE FUI

De bien des  manières,et je fus duc et  comte.

CUI SATIS AD VOTUM NON ESSENT OMNIA TERRAE

Lui à qui toutes les régions de la terre n’étaient pas  assez à son souhait

CLIMATA TERRA MODO SUFFICIT OCTO PEDUM

Une terre de seulement huit pieds suffit.

QUI LEGIS HAEC PENSA DISCRIMINA MORTIS ET IN ME

Toi qui lis,  médites ces  séparations de la mort , et en moi.

HUMANAE SPECULUM CONDITIONNUM HABE

Vois le miroir de la condition humaine.

QUOD POTES INSTANTER OPERARE BONUM , QUIA MUNDUS

Fais  dans l’instant le bien que tu peux, car le monde

TRANSIT  ET INCAUTOS MORS INOPINA RAPIT.

Passe, et la mort, survenant à l’improviste, enlève ceux qui ne sont pas sur leurs gardes.

Origine.

Cahiers de civilisation  médiévale. Xe-XII e siècles. Centre d’études  supérieures de  civilisation  médiévale.  Poitiers. Janvier-Mars 2007 p. 5 ss.

Jean de l’Habit

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans * Allemagne, Département 37, Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s