Archives quotidiennes : 29 mai 2011

-C- COLLOQUE: ROBERT D’ARBRISSEL ET LA VIE RELIGIEUSE DANS L’OUEST DE LA FRANCE

Rédacteur en chef.  Jacques Dalarun.

Robert d’Arbrissel  et la vie religieuse dans l’Ouest de la France (2004)

Auteur Pierre Toubert                                                                                 Collection : Disciplina monastica                                                            Editeurs: Turnhout Brepols Publishers

 Résumé

Ce colloque a joué d’un double registre thématique: tandis qu’une part des communications était centrée sur la singularité de Fontevraud au moment de sa fondation, les autres élargissaient le champ de vision aux dimensions d’une chrétienté alors en plein bouillonnement réformateur. Le cas de Fontevraud doit également être saisi en perspective des évolutions de l’institution monastique dans la longue durée: à partir de la seconde moitié du viiie siècle, la Regula Benedicti règne quasiment sans partage sur le monachisme franc; dès le xe siècle, cet ordre «carolingienottonien», au moment même où il s’organise en puissants réseaux tel Cluny, est l’objet d’une contestation exprimée par un retour vers l’expérience érémitique. La fondation de Robert d’Arbrissel s’inscrit dans cette logique. Elle s’en détache aussi par la place qui y est donnée aux femmes, sa monumentalité, sa liaison au plus haut pouvoir politique et sa résistance initiale au mouvement général de cléricalisation du monachisme.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-I- AUTRES IMPLANTATION FONTEVRISTES

Lieu-dit Aire, commune de Quinssaines (03380)-Diocèse de Bourges

« Deux pages détachées d’un Cartulaire de la fin de XVème siècle donnent une singulière description d’une petite chapelle d’un simple hameau. Le texte est du 7 octobre 1463.

Dans la grange et métairie d’Aires, près Montluçon, en la paroisse de Quinssaines, au diocèse de Bourges, il y a une belle chapelle. Cette chapelle est couverte de tuiles et le pignon dans lequel est ménagée l’entrée est décoré d’une palme. Il y a une cloche bonne et suffisante. Item, deux missels dont l’un est muni de notes de musique, un calice de plomb ainsi que les vêtements et ornements sacerdotaux. Item, autour de ladite chapelle il y a six feux de. Il y a l’un dans l’autre un total de onze bâtiments dont une grange presque neuve, un cimetière autour de la chapelle, toute la franchise étant entourée de fossés ».
Le lieu-dit Aire, dépendait du prieuré d’Orsan, en Berry, qui fut l’un des premiers, si ce n’est le premier de l’ordre fontevriste ».

Biblio.

http://www.an1000.org/forum/707_0-petite-chapelle-fontevriste.html

Briéres-les-Séllés (91150) -Diocèse de Chartres-

aurait été le  siège  d’un petit prieuré  de femmes de l’Abbaye de Fontevrault  dès le 12 e siècle. Peut –être aussi, cette terre de Brières  n’a-t’elle été   qu’un simple bénéfice pour cette abbaye ?

Il est  envisageable  de penser in fine qu’il existait en ce lieu un Prieuré-Cure situé prés de l’église  et sans doute dans l’espace immédiatement au Nord.

Biblio.

Frédéric Gatineau. Corpus  historique Etampois

Brière –les-Scéllés  de A à Z.  Toponymie Brioline

Poster un commentaire

Classé dans Département 03, Département 18