-I- LES INFIRMERIES DE SAINT-BENOIT OEUVRE DE L’ABBESSE ELEONORE DE BOURBON

C’est à la 29 éme  Abbbesse , Éléonore de Bourbon (1575-1611), tante du roi Henri IV, que l’on doit le bâtiment des infirmeries de l’abbaye royale   qu’elle fit  bâtir de neuf.

Les infirmeries , édifiées au XII e siècle, et  qui constituaient   la cour principale de l’Abbaye ont éte reconstruites  par  l’Abbesse Eléonore autour d’une cour rectangulaire derrière le dortoir en contre-bas du cloître du Grand-Moutier , un escalier y donne accés.

Au centre de leur  galerie orientale, se trouve la chapelle des morts. Ce lieu abritait des fragments d’un « Jugement dernier » monumental du XIIème siècle avant son transfert dans la  » Salle nommée aujourd’hui  » du Trésor »et  qui serait plus correctement dénommée « Chauffoir » comme jadis.

Au nord de la cour s’élève la chapelle Saint-Benoît qui date de la seconde partie du XIIème siècle et qui illustre l’art gothique Plantagenêt

Sur cette photo prise des  pelouses surplombant le prieuré Saint- Lazare  et en contre-haut del’abbaye ,  les infirmeries sont logées dans le grand  bâtiment  situé au premier plan entre  les deux bâtiments  quadrangulaires  lègérement hors oeuvre.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s