-R- ROSE-LOUISE ROGE « REFONDE » L’ORDRE DE FONTEVRAUD A CHEMILLE EN 1824

Née le 12 avril 1764 à Angers, Rose-Louise  était la fille de M. Rosé et  de Marguerite  Gobelet religieuse  tout comme sa soeur cadette, Marie-Joséphine,  toutes deux religieuses  de l’Ordre de Fontevrault réfugiées chez leurs parents aprés la disolution de l’Ordre.

Aprés avoir été un temps institutrice à Chemillé (Maine-et-Loire) et vécu douloureusement le décés de sa  soeur en 1816, Rose-Louise  animée d’une très grande  foi et  d’une  immense  volonté, réussit pour un temps à réaliser  le  vœu commun à sa seur et  et à elle même : faire renaître l‘Ordre de Fontevrault. Ceci se passa  à Chemillé en 1824

Sa mission accomplie, Rose-Louise  mourut en paix le 4 mai 1842.

C’est ainsi que jusqu’en 1961, Chemillé abrita une congrégation de religieuses, communauté enseignante et monastique, issue de l’ordre de Fontevrault

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s