Archives quotidiennes : 2 octobre 2011

-M- L’ABBAYE DE MONTMARTRE REFORMEE GRACE A DES RELIGIEUSES FONTEVRISTES

Cette  abbaye en fut de cette Abbaye comme des autres monastères. On y vécut d’abord dans une grande régularité ; le bruit qui s’en répandit, mérita aux Religieuses de Montmartre l’estime de Mathilde, première femme d’Etienne, roi d’Angleterre, & fille d’Eustache III, comte de Boulogne, laquelle leur donna, du consentement d’Eustache son fils, le droit de prendre tous les ans à Boulogne, la quantité de cinq mille harengs.                                                                                                                         Mais in­sensiblement, le relâchement s’y introduisit, & vint à un tel point, que, vers l’an 1500, il fallut absolument y remédier. Jean Simon, pour lors Evêque de Paris, conçut le dessein d’y établir une réforme, mais il mourut sans l’avoir exécuté ; & ce fut Etienne Poncher, son successeur, qui, en 1503, mit dans l’abbaye de Montmartre des Religieuses de l’ordre de Fontevrault, tirées des Prieurés de la Magdeleine-les-Orléans, & de Fontaines dans le diocèse de Senlis, qui avaient nouvellement été reformés.

http://books.google.fr/books?id=CxQPAAAAQAAJ&pg=PA162&lpg=PA162&dq=magdeleine+fontevraud++montmartre&source=bl&ots=QidNh0IlvI&sig=dqLv07fOK8Q3dbhI-a_HEewnAIY&hl=fr&ei=m8aITsCpJ-Oa0QWcv9jaDw&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=1&ved=0CB8Q6AEwAA#v=onepage&q&f=false

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized