-E- ELOGE DE L’ABBESSE MARIE-MADELEINE DE ROCHECHOUART par l’Abbé Testu

« Madame de Montespan, disait-il [l’abbé Testu*], parle comme une personne qui lit, madame de Thianges comme une personne d’esprit qui rêve, et madame l’abbesse de Fontevrault comme une personne qui parle »

(Jean Le Rond D’ALEMBERT, Élog. Testu.

http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/citation/madame_de_montespan_disait_il_l_abbe_testu_parle/95308

* Surtout connu pour ses poésies légères, l’abbé Jacques Testu de Belval (1626-1706)  fut aussi prédicateur, traducteur et aumônier du roi. Il fut lié avec Mesdames de Sévigné, de Coulanges, de Brancas, de Schomberg, de La Fayette et Marie-Madeleine de Rochechouart, abbesse de Fontevrault (1645-1704). Il fut admis à l’Académie française en remplacement de Guillaume Bautru en 1665 et reçu au mois de mai. ..»

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Testu_de_Belval

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s