Archives quotidiennes : 8 novembre 2011

-O-DESTRUCTION DES ORANTS DU « CIMETIERE DES ROIS » de FONTEVRAULT

Personnages historiques bien curieux, ajouterons-nous,  que ces premiers Plantagenets, dont les uns, figures d’une singulière grandeur, restées comme vivantes dans la mémoire des peuples, se détachent du tableau des siècles avec un vigoureux relief, tandis que les autres, de second plan, aux traits moins accentués, que la brume des âges a presque voilés, ont laissé un souvenir estompé, qui n’a guère survécu que dans les travaux des érudits.

N’est-il pas digne de remarque que la main sacrilège de la Révolution ait brisé, dans ses fureurs aveugles, les images de pierre des priants (NDLRB. ou orants) le malheureux Raymond et de sa mère Jeanne, personnages secondaires, tandis qu’elle épargnait, par un bonheur providentiel, les gisants, statues de ces monarques célèbres, tels que Henri II et surtout Richard- Coeur-de-Lion, ce superbe Paladin, dont les magnifiques exploits, comme illuminés par les feux de l’Orient, ont fait oublier l’ingratitude filiale et les criminelles révoltes et dont le nom, auréolé par la poésie et la touchante légende de Blondel, retentit encore là travers les vallées et les monts de la Palestine comme une éclatante fanfare de gloire?

Texte extrait de l’ouvrage : Les rois angevins à Fontevrault .

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized