-S- SALLE CAPITULAIRE DE L’ABBAYE ROYALE SAINTE-MARIE DE FONTEVRAUD

Edifiée à la demande de l’Abbesse  Louise de Bourbon, entre 1539 et 1547, la salle  capitulaire  ( tirant  son nom du fait  que  c’est en ce lieu que  se réunissait le Chapître) s’élève à l’Est du cloître du Grand Moùtier. Longue  de 19, 50 mêtres sur 11 mêtres,  cette salle  est  couverte par  six  voutes  d’ogive supportées par deux piliers  centraux et par des  culots  sculptés tout  autour de la salle.                                                                                                                                                  Deux petite  fenêtres finement  moulurées à l’est  et deux  fenêtres géminées  à l’Ouest,  aux  caissons   décorés  de faibles bas-reliefs, laissent passer la lumière. L’imposante porte d’entrée possède  une archivolte formée  de cinq rangées de sculptures  de style renaissance ( entièrement  refaite en 1870). Sur la frise qui la surmonte  sont représentés le collier de l’Ordre royal, deux salamandres,  et deux  « F » encadrés  de la cordelière , symboles  du roi François Ier, protecteur de l’Ordre de Fontevrault.                                                                                                                             Un remarquable  carrelage  blanc et noir  compose le sol . Certains carrreaux sont incrustés de rinceaux , des Vols  courronnés des Bourbons, de la salamandre et du « F » de François Ier, des armoiries et  du « L » de Louise de Bourbon,   des initiailes « R », « B » de Louise de Bourbon.                                                                                                                                   Les  doubleaux en plein cintre  décrivent  sur le mur  dix arcades semi- circulaires encadrant des peintures murales. Trés restaurées des fresques  furent peintes  par l’Angevin Thomas Pot vers 1570. Elles représentent des scènes  de l’Evangile ; La Cène, la trahison de Judas, la Flagellation,  le   Couronnement  d’épines, la Crucifixion, la descente de Croix,  l’ensevelissement  du Christ, la Ressurection, la Mort et l’Assomption de la Vierge. Dans les angles, des tableaux- peints postérieurement, à la demande des Abbesses –  figurent des abbesses de Fontevrault en prière  ainsi que des  dames de la  la famille de Bourbon (Abbesses de Chelles, Jouarre, Soissons).  En effet,  les crosses des  plus  grandes abbayes sont au XVI e  siècle  dans les mains des Bourbons.  Sur le panneau de l’Assomption  , apparait ainsi Melle de Blois

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s