-S- Abel-Louis DE SAINTE-MARTHE de FONTEVRAUD, promoteur du dôme de N.D. des Ardilliers ( Saumur)

Descendant d’une brillante famille d’humanistes et d’érudits originaire de Fontevraud, Abel-Louis de Sainte-Marthe ( 1621-1697 ) collabore à la Gallia christiana, la vaste encyclopédie sur le clergé français. Oratorien, il devient en 1654 le supérieur de l’établissement de Saumur, pour lequel il se passionne. Il décide de remodeler la chapelle en la dotant d’un nouveau choeur d’un baroque affirmé et surtout en la faisant précéder par une rotonde aux proportions grandioses. Cet immense vestibule pourra accueillir les pèlerins ; des autels et des boutiques de souvenirs sont aménagés dans les angles. Il affiche surtout la puissance de la Contre-Réforme et il en reprend la figuration symbolique des quatre évangélistes et de quatre docteurs de l’Eglise qui définissent la tradition catholique.

Pour le Père de Sainte-Marthe, cette rotonde ne pouvait que s’inspirer de l’Antiquité et du classicisme romain. Les premiers plans qu’il dresse avec les architectes Pierre Biardeau et Florent Gondouin s’inspirent du temple d’Albano, du Panthéon et des grands édifices de la Renaissance italienne

……..

Devenu supérieur général de l’Oratoire, le Père de Sainte-Marthe pèse de toute son autorité en faveur de la reprise des travaux de la rotonde, dont seule la base carrée est achevée. Il rencontre de fortes oppositions, en particulier celle de ses assistants, qui lui reprochent son goût pour l’architecture ostentatoire et ses achats de marbre de Sicile.
 En 1690, il vient à Saumur et ordonne la reprise du chantier, qui est surtout exécuté par Michel Fougeau. Pour régler les frais, il met en vente le considérable trésor de la chapelle, malgré l’opposition de Michel David, le supérieur de Saumur. Il revient en avril 1695 afin de presser l’achèvement du dôme. Il prolonge son séjour jusqu’en juin de l’année suivante. Les autres dirigeants de l’Oratoire lui reprochent de se préoccuper bien plus de sa rotonde que de sa congrégation. Ils l’obligent à démissionner, le jugeant quelque peu mégalomane et la Cour le jugeant trop janséniste ( Louis Batterel, Mémoires domestiques pour servir à l’histoire de l’Oratoire, t. 4, p. 38 et sq.

http://saumur-jadis.pagesperso-orange.fr/lieux/ardiegli.htm

Publicités

1 commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

Une réponse à “-S- Abel-Louis DE SAINTE-MARTHE de FONTEVRAUD, promoteur du dôme de N.D. des Ardilliers ( Saumur)

  1. Pingback: -S- Jacques de SAINTE-MARTHE (1517-1587) INHUME DANS LE CHOEUR DE L’ABBATIALE Ste MARIE DE FONTEVRAUD | DICTIONNAIRE DE L'ORDRE MONASTIQUE DE FONTEVRAUD

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s