Archives quotidiennes : 17 décembre 2011

-B- Paul Blanchemain; LA PRIEURE DE FONTEVRAULT, légende.

Paul  Blanchemain ( 1878). LA  PRIEURE  DE FONTEVRAULT. (Légende)

                         I

En vain, quant flamboient les cierges,

Amantes du  Dieu Jésus,,

Vous cachez vos fronts de vierges,

Ils ont un attrait de plus !

 

En vain, dans l’ombre, se voile

L’étincelle de vos yeux,,

Le rêveur poursuit l’étoile

Qui s’éclipse au fond des  cieux .

 

Satan même par ses feintes,

Si j’en crois un vieil auteur,

Peut à la beauté des saintes

Donner l’éclat séducteur.

                          II

Comme se  plait la  colombe

Dans l’obscurité des bois,

Sous le  voile, cette tombe,

Vivait Agnés autrefois.

 

Jamais dans sa créature,

L’ouvrier d’Eternité

Ne réalisa plus pure

L’image de sa  beauté.

 

Une tige délicate

Qui s’incline mollement,

Fleur du Ciel qu’on  acclimate,

Voilà son portrait  charmant !

 

Tout semblait en elle un rêve..

Elle avait , dons merveilleux,,

Au cœur  la divine sève,
la flamme celeste aux  yeux.

 

N eut  dit que , par méprise,

Dieu sur la terre  avait mis

Cette vierge,… Il l’a reprise ,

Et Jésus  est son promis !

 

La femme aime la parure ;

La sainte la rêve au Ciel ;

Agnés a vêtu la  bure

Du grand Robert d’Arbrissel .

                                                                     A suivre

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5558698v/f5.image

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized