Archives mensuelles : avril 2012

-P- PRIEURES COMPOSANT LES QUATRE PROVINCES FONTEVRISTES AU XVII e.

A la suite de la réforme du xvii e siècle, les prieurés furent distribués en quatre provinces. Les moniales, qui avaient atteint le chiffre de cinq mille au douzième siècle, restèrent encore nombreuses jusqu’à la fin. Il y en avait deux cent trente dans l’abbaye, vers 1670; le nombre des moines s’élevait à soixante. Les religieuses étaient encore au nombre de deux cents au moment de leur suppression (1790).                                                                                                                                                       Les moines alors ne formaient une communauté véritable qu’à Fontevrault. Ils étaient ailleurs isolés et remplissaient les fonctions de confesseurs et de chapelains des divers prieurés.

Voici la liste des maisons, qui subsistaient au xvii siècle :

Province de France — Les Filles-Dieu de Paris; la Madeleine-lez-Orléans; Belhomer et Hautes-Bruyères, au diocèsede Chartres; Colinance et Fontaine-en-France, au diocèse de Meaux; Poicy, au diocèse de Troyes; Varriville, au diocèsede Beauvais; Charmes-aux-Nonnains et Longpré, au diocèsede Soissons; Longueau, transféré du diocèse de Soissons dansla ville de Reims; Moreaucourt, transféré dans la villed’Ami. mis: Clairuissel, au diocèse de Rouen; La Chaise-Dieu,au diocèse d’Evreux : le Petit Fontevrault, à la Flèche,diocèse d’Angers.

Province de Bretagne. – L’Encloître-en-Gironde, La Puye,Guesne, Bonneuil-aux-Monges, la Font-Saint-Martin, Ville-salem, au diocèse de Poitiers; la Regrippière, Val-de-Morière,Sainl-Saiivour de Moutaigu, au diocèse do Nantes; les Ceriziers, la Lande-en-Beauchesne, au diocèse do Luron: Rives, audiocèse de Tours; Longefont, au diocèse de Bourges; Boubon, au diocèse de Limoges.

Province de Gascogne. — Tusson, au diocèse de Poitiers;  Fontaine-en-Périgord, au diocèse de Périgueux; Saint-Aignan, au diocèse de Montauban; Boulaur, le Breuil et Vaupillon,au diocèse d’Auch; le Paravis, au diocèse de Condom;Momères, au diocèse de Tarbes; Lespinasse, au diocèse deToulouse; la Gràce-Dieu, Sainte-Croix et Longages, au diocèse de Rieux; Saint-Laurent, au diocèse de Comminges.

Province d’Auvergne. — Les Loges, au diocèse d’Angers;Lencloitre-en-Chaufournois et Belay, au diocèse de Tours;Glatigny, Jarzay et Orsan, au diocèse de Bourges; Blessac,au diocèse de Limoges; Esteil, Pontratier et Vic-le-Comte, audiocèse de Clermont; la Mothe, Brioude et Sainte-Florine,au diocèse de Saint-Flour; Beaulieu et Joursay, au diocèsede Lyon.

P 220 & 221 de l’ouvrage : ARCHIVES DE LA FRANCE MONASTIQUE

VOL. IV / RECUEIL HISTORIQUE des Archevêchés, Évectiés, Abbayes et Prieurés DE FRANCE

PAR DOM BEAUNIER     NOUVELLE ÉDITION, REVUE ET COMPLÉTÉE

http://www.archive.org/stream/archivesdelafran04abbauoft/archivesdelafran04abbauoft_djvu.txt

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

-S- DIMANCHE 29 AVRIL 2012 : 29 LISEURS sur ce blog dont 4 RUSSES et 1 AMERICAIN.

Pays Vues
France DrapeauFrance 24
Fédération de Russie DrapeauFédération de Russie 4
Etats-Unis DrapeauÉtats-Unis 1

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

-S- LA GRANGE DIMIERE FONTEVRISTE DE SAIX (86120)

Voir aussi  une autre photo de la grange (p.51) de l’ouvrage suivant :                                    Fontevraud. Prieurés, Graffiti, Prisonniers, Gisants.

N° 147 bis . Octobre 1998

Société des Lettres Sciences et Arts du Saumurois
1 rue Célestin Port 
49400 Saumur
Téléphone: 02 41 51 97 26

Vous pouvez aussi activer le lien suivant: https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/les-prieures-de-lordre-de-fontevraud/                                                                            et  chercher  dans le paragrapheVIII. Autres implantations fontevristes les analyses  consacrées  à la grange  dimière de Saix.                            Vous y trouverez  deux photos supplémentaires :                                                  – L’une  d’une pierre  armoriée  portant la date 1730 , pierre  portant la trace  de  coups  de  feu, probable témoignage de la révolution française .                                            – L’autre de la  Charpente de la grange dimière ci-dessus

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

-S-SAMEDI 28 AVRIL 2012 : 16 LISEURS sur ce blog DONT 2 CANADIENS.

Nous sommes intimement persuadés que ce « Dictionnaire de l’Ordre monastique de Fontevraud » répond à un besoin , national peut -être, mais, risquons le mot, international aussi.

Voir en ce  sens  la  fin du paragraphe intitulé « Avis important aux liseurs de ce  blog » que  vous trouverez  au début de la  page intitulée  « ABCédaire du Dictionnaire monastique de l’ordre de Fontevraud » , page à laquelle  conduit le lien ci-dessous: https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2088-2/

Pays Vues
France DrapeauFrance 14
Drapeau du CanadaCanada 2

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

-D- Camp militaire de Fontevraud. 2e REGIMENT DE DRAGONS – NUCLEAIRE, BIOLOGIQUE ET CHIMIQUE

NB. Pour plus de détails sur les  raisons   qui nous ont  conduits  à faire  figurer dans  ce  blog à connotation historique  une analyse traitant  du camp militaire de Fontevraud, il vous suffit d’activer le lien suivant : https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/z-fontevraud-aujourdhui/

Origine  de l’emblème  ci dessous : http://asor44.free.fr/esr/2rd/2rd.htm

2e régiment de dragons – nucléaire, biologique et chimique  

Le 2e régiment de dragons (2e RD) est la seule unité spécialisée de défense NBC de l’armée de Terre et directement placée sous le commandement du commandement des forces terrestres (CFT).

Le 2e RD est le plus ancien régiment de la cavalerie française : on peut en effet établir de manière certaine sa filiation directe en tant que régiment jusqu’en 1635 ( NDLRB. Louise de Bourbon de Lavedan étant alors la 30 éme Abbesse de l’Ordre)  et en tant que corps de cavalerie jusqu’en 1556 ( NDLRB. Louise de Bourbon  étant alors la 28 éme Abbesse de l’Ordre)

Régiment de chars de la 2e brigade blindée jusqu’à l’été 2005, il a été réorganisé en régiment de défense nucléaire, radiologique, biologique et chimique le 1er juillet 2005 en fusionnant avec le groupe de défense NBC stationné à Draguignan.

Condé-Dragons est l’unique régiment de l’armée de Terre organisé pour faire face aux menaces nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques.

IMPLANTATION

Implanté au cœur de la vallée de la Loire à 15km de Saumur et à 3km de l’abbaye royale de Fontevraud, le 2e régiment de dragons se situe à 2h30 de Paris et à 50mm de Tours et Angers.

2e régiment de dragons – nucléaire, biologique et chimique
Quartier de Gaulle
BP 16
49590 Fontevraud l’Abbaye                                                                                        Tél. 02 41 83 82 99 ou 02 41 83 82 13

http://www.defense.gouv.fr/terre/presentation/organisation-des-forces/arme-blindee-cavalerie/2e-regiment-de-dragons-nucleaire-biologique-et-chimique

Le lien ci-dessous parait  donner  des  renseignements utiles sur (Histoire, Chefs , Combats ) ce régiment de l’arme blindée cavalerie de l’armée de terre française http://fr.wikipedia.org/wiki/2e_régiment_de_dragons_–nucléaire,_biologique_et_chimique

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

-A- LA FEMME DE GUILLAUME Ier, Vicomte d’Aubusson (23200) , FUT PRIEURE DE TUSSON (16140)

Guillaume Ier, vicomte d’Aubusson succéda à Ramnulphe III, son frère. Il était  vicomte sous le rêgne du roi Philippe I er comme l’apprend une  charte du prieuré de La Chappelaude, dépendant de Saint Denis, diocèse de Bourges. Sa femme , dont  le nom  est inconnu, se rendit  religieuse à Fontevraud  et  fut prieure de Turson ( Lire Tusson ) en Poitou.

JOULLIETTON Joseph, Histoire de la Marche et du Pays de Combraille,  Guéret, t. I, 1814 et t. II, 1815

http://books.google.fr/books?id=NN4Za_yk-eUC&printsec=frontcover&hl=fr&source=gbs_ge_summary_r&cad=0#v=onepage&q=fontevraud&f=false

Poster un commentaire

Classé dans Département 16, Département 23

-M- Dans le château de Chinon, LE SOUVENIR DE LA CHAPELLE SAINTE MELAINE où MOURUT HENRI II PLANTAGENET

Coté Nord du château du milieu de Chinon  se trouvait en particulier la Chapelle Sainte Melaine qui était la chapelle Royale du château.

Elle a été fondée au Xème siècle par les moines de l’ Abbaye de Bourgueil et sa construction a été achevée au 11ème siècle, elle se situait entre la Grande Salle et la Tour des Chiens. C’est dans cette chapelle que mourut Henri II Plantagenêt le 6 juillet 1189 ( selon la pierre ci-dessus). Son corps fut laissé à l’abandon par ses serviteurs, recouvert d’un simple manteau. Il fut ensuite transporté en l’abbaye de Fontevraud.

http://www.37-online.net/chateaux/chinon.php

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

-C- COMMENTAIRE D’UN LISEUR de ce blog EN DATE DU 24 AVRIL 2012.

Ce  blog « Dictionnaire  monastique de  l’Ordre de Fontevraud »  a  à  déjà bénéficié d’un assez  grand nombre de  commentaires ( 165 à ce jour) . Il nous a paru nécessaire  de  vous en livrer  un  aujourd’hui sous forme d’ « article » afin que  vous  compreniez  bien que  vos encouragements nous sont précieux.

Salutations de la Californie! Je m’ennuie au travail, alors j’ai décidé de consulter votre site web sur mon iphone pendant la pause déjeuner. J’aime l’information que vous fournissez ici et ne peut pas attendre pour prendre un coup d’oeil quand je rentre à la maison … Excellent blog!

Poster un commentaire

Classé dans Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble

-T- LA FAMILLE de la 35 e ABBESSE de FONTEVRAUD Marie-Louise de Thimbrone de Valence (de Thimbrune de Valence)1753-1765.

LES TIMBRUNE ou TIEMBRONNE-DE-VALENCE                                                                                                                                 Maison d’ancienne  Chevalerie, une des plus anciennes  & des plus distinguées de la province de Picardie  & du Boulonois, Diocèse de Boulogne, où sont  situés les Château & Baronnie de Timbrune.                                                                                           Cette terre est une des douze baronnies du Boulonois et de l’Artois , qui furent  créees  par le roi Charlemagne,  comme on le  voit dans l’histoire de Calais par Le Fevre, Tomme I p. 418 & 429, & dans les Mémoires de M. Bignon, Intendant.    La  maison de Timbrune, dont le nom est écrit  aussi dans la plus grande partie des titres de Tiembronne & Thimbronne, était alliée , dés le XII e siècle, à celle des anciens Comtes de Guines & d’Ardres et tenait un des premierrs rangs  parmis  la  haute Noblesse du pays.                                                                                                                                        La maison de Tiembronne  subsiste aujourd’hui en deux  branches  principales  scavoir  a) celle des Seigneurs Marquis de Valence, dont était Aimery   qui avait pour frère le comte de Valence, Seigneur de Bouffan& de  la Nine  & pour soeur  Louise de Tiembronne-de-Valence , Abbesse de Fontevrault.  b) la seconde branche desseigneurs de  Tiembronne de Valence est celle des Seigneurs de Gambes,  dela Forêt & autres lieux.

Les armes : D’azur à la bande d’or accostée de deux  fleurs de lys d’or  , un en chef  et  un en pointe.     

http://books.google.fr/books?id=eEITAAAAQAAJ&pg=PA546&lpg=PA546&dq=%22ROYAL+ARTILLERIE%22+fontevrault&source=bl&ots=P3_Xa_UkId&sig=pM6k_lUhW_VrXFnEPreNhT87qLc&hl=fr&sa=X&ei=BLGXT4-RG8aS0QXE26mJBg&ved=0CEEQ6AEwBQ#v=onepage&q=fontevrault&f=false

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

-L- Prieuré de LOUDUN (86200)

Retrouvez cette  notice à sa place alphabétique, notice illustrée de deux photos, dans la page intitulée : Les prieurés de l’ordre de Fontevraud et autres implantations situées en France , page à laquelle conduit le lien suivant: https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/les-prieures-de-lordre-de-fontevraud/

Poster un commentaire

Classé dans Département 86