-G-GAIGNIERES IMMORTALISE EN 1699 L’ABBAYE ROYALE DE FONTEVRAUD.

Nous devons à la diligence d’Evrault dont  vous commencez à connaître les talents et la signature  dans ce  blog  la reproduction de cette aquarelle de l’extrême fin du XVIIe siècle ; Marie-Madeleine-Gabrielle de Rochechouart de Mortemart  y exerçant alors les  fonction d’abbesse (32 e).

—-

Tout serait à signaler à votre attention sur cette  extraordinaire image  qui renouvelle la vision que nous pouvions avoir  de l’Abbaye royale de Fontevraud .  Nous nous permettons  donc de  vous conseiller de garder précieusement en mémoire le lien qui y conduit de façon à pouvoir y revenir  aussi souvent  que nous y ferons référence dans nos mises en ligne successives.

Gaignières était en relation avec Madame de Montespan ; tous deux partageaient un goût commun pour les gravures de costumes. Grâce à elle, il entre également en contact avec l’abbesse de Fontevraud, sœur de madame de Montespan, et avec le duc d’Antin.                                                      http://theses.enc.sorbonne.fr/2007/romet

et aussi :

 arton4473-9993d

Publicités

5 Commentaires

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

5 réponses à “-G-GAIGNIERES IMMORTALISE EN 1699 L’ABBAYE ROYALE DE FONTEVRAUD.

  1. Pingback: Roger de Gaignières (1642-1715) | DICTIONNAIRE DE L'ORDRE MONASTIQUE DE FONTEVRAUD

  2. Pingback: La collection Gaignières. Un inventaire- qui n’a pas oublié l’abbaye royale de Fontevraud- du royaume au XVIIe siècle | DICTIONNAIRE DE L'ORDRE MONASTIQUE DE FONTEVRAUD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s