Archives quotidiennes : 20 juin 2012

-S- MARDI 19 JUIN 2012. 42 LISEURS dont 3 Espagnols, 3 Britanniques et 1 Brésilien.

Pays Vues
France DrapeauFrance 35
Drapeau de l'EspagneEspagne 3
Royaume-Uni DrapeauRoyaume-Uni 3
Drapeau du BrésilBrésil 1
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

-S- CHAPELLE DE SECOURS POUR HONORER LES MARTYRS DE L’ORDRE FONTEVRISTE

La photo ci-dessous  qui  a été prise dans la  chapelle de la Médaille miraculeuse,  sise 140  rue  du Bac à  (75007 Paris ,) inaugure  une  nouvelle  série dans  ce  blog, celle  des  lieux  cultuels de secours . En effet   comme l’Ordre de Fontevraud n’existe plus litturgiquement , il est impossible d’honorer  comme il le  conviendrait les  fondateurs , protecteurs et acteurs de cet Ordre

Alors , puisque  dans cette  chapelle parisienne , est  représenté le martyre  sous la Terreur de de  religieuses  filles de la Charité , en l’occurence,  et qu’à ma  connaissance , il n’existe pas  de pareilles représentations  au bénéfice des  martyrs  fontevristes  dont la liste, peut -être pas exhaustive (?) est rappelée   ci-dessous, élevons  là au rang  de « chapelle de secours  » comme indiqué dans le titre de ce post.

——-

JAMES (de) Marcelle Aimée, religieuse fontevriste  née en 1754 du prieuré de Lencloître (Vienne) transportée à Paris, soupçonnée de trahison, condamnée à mort par le tribunal révolutionnaire le 28 ventôse an II et guillotinée le même jour, soit le 18 mars 1794 (Vieux  style)

OUVRARD de MONTIGNY de MAZE Marie-Eléonore et  VANMINE Jeanne, religieuses Fontevristes, accusées de complots contre-révolutionnaires furent  guillotinées en janvier 1794.

GUILLON DU PLESSIS (Jean) Hilaire-François. Dernier grand Prieur  du couvent Saint Jean de l’Habit  de Fontevraud . Né le 11 mars 1743 à Mazé-en-Anjou Condamné à mort comme  compillce dans l’affaire d’Etienne Philippe Renard. Mort sur l’échafaud le 8 octobre 1794 en compagnie d’Alexandre GUERRIER, ex moine, ex curé de Fontevraud et  ex maire de la commune.

Dans la cave de la  maison  construite à l’emplacement de l’ancien couvent de Montaigu (Vendée) , il existait un puits aujourd’hui muré, où, le 30 septembre 1793, fut jeté notamment  le cadavre de  Mathurin FEUVRE, aumônier  des religieuses  fontevristes de Montaigu .Quelques années plus tard, le maçon Poullain fut chargé d’en retirer leurs ossements.

Poster un commentaire

Classé dans Département 75