Archives quotidiennes : 14 juillet 2012

-W- LORSQUE L’ENCYCLOPEDIE WIKIPEDIA S’INTERROGE A HAUTE VOIX SUR LE CONTENU DE CERTAINS DE SES APPORTS.

Marie de Blois, ou de Champagne

La liste donne en n° 7 : « 1207-1208 : Marie de Champagne (ou de Bourgogne). Fille de Thibaud le Grand et de Mathilde de Bohème. » Je n’en trouve pas trace ailleurs. La plus ressemblante que je trouve, mais je la trouve sur plein de sites est une Marie de Blois ou Marie de Champagne (1128-1190), duchesse de Bourgogne, fille de Thibaut IV de Blois, dit le Grand, et de Mathilde de Carinthie. Veuve en 1162 d’Eudes II de Bourgogne. Abbesse de Fontevraud en 1174. S’agit-il de la même ? Si oui, laquelle a les bonnes dates ? Et si la deuxième a les bonnes dates, et si elle a réellement été quatrième abbesse de Fontevraud, que faire des trois abbesses qui occupent déjà le terrain ? Et qui donc a créé le prieuré d’Ambresburg( NDLRB. Amesbury, plutôt?) , en 1177 ? Audeburge ou Marie ? Les sites ont fort bien pu se copier l’un l’autre, et je n’ai malheureusement trouvé aucune source « papier ». Je crois qu’on devrait sourcer l’article, surtout le début, car les listes d’abbesses du xiie siècle sont parfois fantaisistes

La liste d’abbesses exposée dans l’abbaye (voir photo illustrant l’article) donne bien Marie de Champagne [de Bourgogne] (1207-1208), puis sa fille Alix (1208-1209). Mais ces dates ne correspondent pas à celles d’articles de Wikipédia : dans l’article Thibault IV de Blois  Thibaut le Grand a bien une fille prénommée Marie, mais qui meurt vers 1190 (et il a une autre fille, Marguerite — pas de dates —, « religieuse à Fontevraud » ; dans l’article  Eudes II de Bourgogne, Alix meurt en 1192.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Liste_des_abbesses_de_Fontevraud

Poster un commentaire

Classé dans * Angleterre, Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

-f- LES FILLES DE LOUIS XV FURENT CONFIEES  » A L’UNE DES PLUS PRESTIGIEUSES REUSSITES RELIGIEUSES FRANCAISES »

« En distinguant Fontevrault  parmi tant d’autres abbayes, Louis XV n’agissait pas à la légère. Il confiait ses filles  à l’une des plus prestigieuses réussites religieuses françaises.

Depuis un demi-millénaire ,en effet, Fontevrault  brillait en tête  des abbayes européennnes. Ses  constitutions montraient la place éminente  que devait tenir la femme  dans la société française. Comme tant d’autres, , elle pouvait assurer  aux princesses une formation à la fois  humaniste, amie dela vie intérieure  et du débat avec  soit-même.. La recherche  constante d’une perfection personnelle – si elle ne menait pas automatiquement à Dieu- formait assurément  les esprits  sur des principes reconnus  de tous ».

Marie-Magdeleine del Perugia.
Madame Louise de France (1737-1787) ; Fille de Louis XV, carmélite et vénérable.                                                                                                          Communication et Tradition . 1998 p. 21

1 commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye