Archives mensuelles : novembre 2012

MEDAILLES (Chevalier, officier) de l’ordre des Arts et Lettres du CURE DE FONTEVRAUD, Monsieur l’Abbé POHU.

P1040607

Origine : Collection personnelle

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

-I- DOUZE PLAQUES POUR REVELER LE «FONTEVRAUD INSOLITE « 

Les plaques patrimoniales pour révéler le «  Fontevraud insolite »,  plus personne n’y croyait , Encore moins les propriétaires des sites qui avaient été contactés.

Aujourd’hui, ces plaques existent et douze seront apposées sur des bâtisses ou des lieux chargés d’histoire. » Pour les personnes qul viennent sur la commune, il n’est  question  que de l ‘allée Sainte-Catherine, de l ‘hôpital Saint- Jean, de l ‘abbaye. Mais il y a d’autres monuments qui font toute la notoriété  du village, et dont bien souvent on ignore toute l ‘histoire « , explique Joëlle Ernoult la présidente de l’association Sauvegarde du patrimoine à Fontevraud.  Les plaques patrimoniales permettraient de découvrir ce Fontevraud insolite

  Mardi 24 juillet 2012, la présidente avait organisé une réunion avec les propriétaires des sites et les membres du bureau afin de présenter l’ébauche de ces plaques patrimoniales. « L’idée est de faire un circuit de présentation des plaques dans le cadre des Journées du patrimoine, en septembre prochain. Un petit livret avec un plan du circuit et un descriptif de chaque plaque serait remis aux participants de la randonnée touristique. Il n’est pas demandé aux propriétaires d’ouvrir leurs bâtisses, mais d’avoir cette plaque opposée en un endroit stratégique. Et ils auront ainsi l’histoire de ce lieu « .

   Un bémol concerne la rue des pigeonniers :  » Avec les membres de I’association, il serait bon de voir ce qui pourrait être fait dans celle rue où aujourd’hui, nous ne voyons plus les pigeonniers qui sont envahis par la vigne vierge. Certains des riverains de la rue entretiennent, mais ce n’est pas toujours le cas pour d’autres. Il faut que cette rue retrouve toute sa splendeur ».

[PDF] Des plaques patrimoniales pour découvrir le « Fontevraud insolite » .                            https://docs.google.com/viewer?a=v&q=cache:x-xy5GD4iEMJ:www.fontevraud-abbaye.fr/Fichiers/Plaques_patrimoniales_CO_27072012.pdf+%22plaques+patrimoniales+%22+fontevrault&hl=fr&gl=fr&pid=bl&srcid=ADGEESivLq9AI_bAMO8D0vRkNZVaOOJxdUOxKJVZ3ETaYF8ETbUVwd5VVzmFxKiZJLfKm4W7Kv5mrf2z8lUD-hdOTXr1Cm7gLUv0-VDkIonYYZ8ZijROOaJyL145RHoVPTiweLbHhRMh&sig=AHIEtbQhW_xAaLR6nqiEtAnUqNfzNEpiGg

3 Commentaires

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

Prieuré fontevriste de Cormeille (17240) SAINT-GERMAIN–DU SEUDRE

L’église et l’abbaye

L’église de St Germain du Seudre a été fondée au XIème siècle, achevée au XIIème et restaurée au XVIème. Détruite en partie pendant les guerres de religion, elle fut reconstruite par la suite. Le curé était à la nomination de l’abbesse de Fontevrault. Pendant la Révolution, le curé, Baudry de la Garenne, refusa de prêter serment et fut déporté.

L’église présente un portail à voussures décorées, surmontées d’un clocher carré, une nef éclairée de fenêtres gothiques et un chevet plat à voûte d’ogives prismatiques. Les colonnes rondes romanes adossées aux murs ont des chapiteaux sculptés. Le vieux cimetière qui l’entourait a été détruit.

Dans un pittoresque vallon solitaire, l’abbaye (NDLRB :Lire Prieuré)  de Cormeille a été fondée en 1115 par Robert d’Arbrissel, dépendant de l’ordre de Fontevrault. Elle fut ruinée pendant les guerres de religion.

Les bâtiments de l’abbaye (NDLRB : Lire Prieuré)   ont disparu. Il reste des vestiges de l’église qui était orientée, de plan rectangulaire, à une seule nef et terminée par une abside semi-circulaire.

Il reste, de la façade occidentale, un portail à deux voussures plein cintre ornées d’un bandeau de pointes de diamant. Deux portes aveugles à deux voussures plein cintre et bandeau pointes de diamant accompagnent le portail. Existe encore une colonne ronde avec chapiteau sans sculptures et tailloir avec un double rang de dents de scie. Au mur sud, subsistent des vestiges de contreforts plats.

http://stgermainduseudre.monsite-orange.fr/page4/index.html

Poster un commentaire

Classé dans Département 17

-C- 10 MAI 2011… 27 novembre 2012 … 20 000 LISEURS… Merci!

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cloch

 27 novembre 2012. LE BLOG DICTIONNAIRE MONASTIQUE DE L’ORDRE DE  FONTEVRAUD  fondé le 10 MAI 2011  vient  de passer la  cap de son 20 000 eme LISEUR…   Pour ces 18 mois de fidélité, vos encourage- ments  continuels, votre attention  sans désamour, votre fidélité  sans  eclipse  et  ce  si beau résultat…Merci.

La Boutière

Poster un commentaire

Classé dans Vie du Blog

-C- COUR d’ENTREE DE l’ABBAYE ROYALE

Rêvons  un peu. Nous  sommes , à trés peu de distance de la Mairie  de Fontevraud , sur l’actuelle place des Plantagenêts. Devant nous  se dresse  l’immense porte   par laquelle on pénètre dans l’Abbaye de Fontevrault . Cette abbaye , même désacralisée,  depuis la Révolution  Française,   est  restée   le plus  grand ensemble monastique de France .  Cette porte fut  élevée à la fin du XVIII e siècle, juste avant la Révolution. elle  fut, à cette époque, appelée Porte Athanasis  ( ou de l’immortalité) puis, plus simplement porte d’en haut.

L’Abbaye  royale de Fontevrault  a été  construite en pierres  de tuffeau, calcaire  clair et tendre extrait  dans des carrières souterraines situées à proximité. Elle  permettait l’accés   à l’enceinte  de l’abbaye où l’on trouvait d’abord  le Grand Moûtier , puis au delà de son cloître  le quartier Saint -Benoît.  le Prieuré Saint Lazare  était  à peu de distance au Sud, le  monastére de la Madeleine plus au Nord et hors clôture des moniales dans la direction du Nord-Est, sur une éminence  dominant l’enceinte,  le monastère Saint Jean de l’Habit.

Aujourd’hui la cour d’entrée permet  l’accés au Grand Moûtier  et par un guichet  datant  des aménagements pénitenciers au prieuré Saint Lazare. l’accés à la Madeleine  se  fait prioritairement  par l’ancien chemin de Montsoreau , actuelle  rue Saint jean de l’Habit, chemin conduisant  aussi à l’ex monastère Saint Jean de l’Habit, aujourd’hui détruit, lieu du cimetière de la commune.

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-N- Noël à Fontevraud… ET SI AU LIEU DE PRESENTER BABAR, une histoire qui … trompe L’Abbaye royale présentait LA BELLE HISTOIRE DE L’ENFANT JESUS

Décembre à Fontevraud : Newsletter de l’Abbaye de Fontevraud

———

SAMEDI 08 DÉCEMBRE  À 15:00

IRÈNE JACOB RACONTE BABA

Noël à Fontevraud

Informations pratiques et réservation

Tarif : accès libre dans le cadre du droit d’entrée / Tarif Pass : gratuit
Pour se procurer le Pass Fontevraud : pass@abbayedefontevraud.com
Information / réservation :
Tél : 02 41 51 90 51

Il a 81 ans. Et pourtant il n’a pas pris une ride ! Babar est une star incontestée de la littérature jeunesse. Il suffit d’évoquer son beau costume vert pour penser à lui. L’Ensemble Agora et Irène Jacob présentent « L’histoire de Babar, le petit éléphant », dans un conte musical dédié aux enfants et à leurs parents.

Conte : Irène Jacob

Irène Jacob prête sa voix et sa présence scénique au texte de Jean de Brunhoff, papa de l’élégant pachyderme créé en 1931. L’actrice française est connue notamment pour ses rôles dans des films signés Krystoff Kieslowski, Michelangelo Antonioni et Wim Wenders.

Musique et images.

Quant à la partition musicale, il s’agit de celle composée par Francis Poulenc dans les années 40 pour « jouer » l’histoire de Babar à sa petite nièce, et orchestrée par Fabrice Pierre.

Le vidéaste Manuel Santos, quant à lui, donne vie en direct aux traits de crayon de Jean de Brunhoff.

Conte, musique et images forment ainsi un trio au coeur d’un spectacle visuel et musical qui permet de plonger à l’intérieur de l’univers de Babar.

Le conte est précédé d’une introduction musicale « Jeux d’enfants » de Georges Bizet et sera suivi d’un goûter

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-V- VISITEURS PROFES DE l’ORDRE DE FONTEVRAULT.

L’Abbesse de Fontevrault surveille et  dirige les prieurés par  des visiteurs profés de l’ordre, qu’on appellera plus tard  décani, nommés  pour trois ans et  qui font  deux  visites dans leur  circonscription pendant  ce laps de temps ; leur  visite a un caractère solennel , ils  rédigent un procés-verbal qu’ils signent  scellent  du sceau de l’Ordre . Ils se renseignent  sur la  vie de la communauté, employant pour  ce faire l’interrogatoire, et  recourant à un vote sur les points litigieux, interrogent  les novices et  conseillent  même les moniales.

De toute  leur activité, ils doivent  rendre  compte à l’Abbesse très exactement. Leurs pouvoirs d’investigation sont assez  étendus, on le voit, mais ils restent dans la dépendance de l’abbesse qui peut les révoquer ad nutum. On voit  bien ici le caractère  centralisateur  de son autorité.

 Micheline de Fontette. Les religieuses  à l’âge  classique du droit  canon. Recherches sur les structures  juridiques  des branches féminines des ordres. Paris 1967. Bibliothêque  de la société  d’histoire ecclésiastique de la France. p. 72

http://books.google.fr/books?id=0Ota6ak_4ZwC&pg=PA72&lpg=PA72&dq=%22abbesse+de+fontevrault%22+sceau&source=bl&ots=CzLVHHTtNi&sig=NkqxrExxHvNpalULcXryQHDL2tI&hl=fr&sa=X&ei=8pCzUI3lGoeBhQfK74DwBw&ved=0CDQQ6AEwAQ#v=onepage&q=%22abbesse%20de%20fontevrault%22%20sceau&f=false

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-A- INFLUENCE DES LIEUX D’IMPLANTATION SUR L’ARCHITECTURE FONTEVRISTE

La comparaison des motifs architecturaux des principaux ordres réformés montre une ressemblance étonnante et un même essai de simplification des formes que chez les Grandmontains. Mais aucun des autres ordres des XIe, XIIe ou XIIIe siècles n’a réussi à concrétiser un plan-type identique avec la même vigueur que les Grandmontains. Les ordres monastiques qui se rapprochèrent le plus de Grandmont dans ce souci de simplification furent les ordres de Vallombreuse en Italie, Artige et Chalais en France. Les ordres de Fontevrault et de Tiron furent fortement influencés par leurs régions et renouvelèrent souvent leurs monastères en les transformant en de grandes installations monumentales. Les Camaldules en Italie et les Chartreux développèrent un type propre. Malgré certaines variations dans le plan au sol, le plan-type est reconnaissable, notamment dans la régularité des formes. S’agissait-il d’un développement parallèle des formes? Ou d’une influence directe de Grandmont? Quels ordres furent les modèles des autres ordres?

http://cmgagrandmont.canalblog.com/archives/2007/08/10/5860379.html

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-M- ARMOIRIES DU PRIEURE DE MOREAUCOURT. Commune de l’Etoile ( 80296)

Communauté des religieuses du prieuré  de Moreaucourt, Commune de l’Etoile (80296)

D’azur, a une sainte vierge d’argent, tenant le petit Jésus d’or  sur son bras senestre.

Poster un commentaire

Classé dans Département 80

-S- JEUDI 22 NOVEMBRE 2012. 80 liseurs dont les deux premiers Monégasques. Bienvenue au club!

Pays Vues
France DrapeauFrance 72
Fédération de Russie DrapeauFédération de Russie 2
Monaco DrapeauMonaco 2
Drapeau du BrésilBrésil 2
Drapeau du CanadaCanada 1
Drapeau BelgiqueBelgique 1

Référents

Poster un commentaire

Classé dans Vie du Blog