Archives quotidiennes : 4 janvier 2013

Jean-Noël Jeanneney sur France Culture le 30 juin 2012. Les MONASTERES AU MOYEN-AGE, une source de nos DEMOCRATIES ?

« C’est quand même dictatorial ! » vous écriez-vous et, en effet, l’abbé n’a d’autre frein à son arbitraire que la conscience que Dieu le jugera, et l’espoir que Dieu l’aidera. Dans les époques de chrétienté, c’était considérable.; les monastères n’ont pas agonisé par la faute de mauvais abbés, mais par celle de la commende et de l’air du temps qui avait changé et ne comprenait plus la vie contemplative. On ne peut pas reprocher cela à St Benoît. Il faut aussi garder à l’esprit qu’une communauté de moines est aussi une communauté de valeurs et que, spécialement chez les Bénédictins, tout est fait pour l’échelle de valeurs soit commune. Sans rentrer dans des détails mathématiques, cette caractéristique rare, absente de la société civile, confèrera aux votes des moines une cohérence très importante qui rendra rares les cas où le suffrage collectif contredit les aspirations des individus.

….

Il y a certainement d’autres manières de faire. L’émission de France Culture n’aurait été intéressante qu’au seul titre qu’elle m’a fait découvrir l’ordre de Grandmont que j’ignorais totalement – mais en voyant dans sa gouvernance temporelle par un convers une préfiguration absurde de « démocratie » là encore. Je doute que l’époque y vit cela, non plus qu’elle ne perçut dans le gouvernement de Fontevraud par une femme une sorte de « parité » à l’angevine.

http://www.franceculture.fr/emission-concordance-des-temps-les-monasteres-au-moyen-age-une-source-de-nos-democraties-2012-06-30

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble