LES DEBUTS DE L’ABBAYE DE FONTEVRAUD. « Un fossé hérissé d’épines leur servit de première clôture ».

« Fondée la dernière année  du onzième siécle *par un prêtre breton, Robert d’Arbrissel, dans un vallon inculte arrondi en amphithéâtre prés  de la Loire et du Poitou.

* NDLRB. Il y a lieu de restituer la date de la fondation « vers 1101″

….

Les hommes, clercs  et laïques, disent les chroniques ; furent échelonnés  sur le côteau qui domine la fontaine d’Evrault, tandis que les femmes furent distribuées  sur les flancs d’une autre  colline, en face de la première, de façon à laisser la source  d’eau vive entre les deux camps. Un fossé hérissé d’épines  leur servit de première clôture ».

Une Abbesse de  Fontevrault  au XVIIe siècle. Gabrielle  de Rochechouart de Mortemart par Pierre Clément (1809-1870) de l’Institut . 1869  Paris. Librairie  académique  Didier  p. 11. Ouvrage conservé  à : Columbia  University Librairies ( New-York)

http://archive.org/stream/gabriellederoche00clme#page/n5/mode/2up                                                                               http://archive.org/details/gabriellederoche00clme

Et encore :                                                                                                                                                                                                              http://archive.org/details/uneabbessedefon01clgoog

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Abbesses de l'Ordre, Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s