-S- Bienvenue dans nos VILLAGES DE VIGNOBLES… Et si vous veniez en SAUMUROIS

Nous ne saurions trop vous recommander  la  consultation approfondie    du site auquel conduit  le lien  suivant : http://vivivi26.pagesperso-orange.fr/villages%20vignerons.html et auquel nous avons emprunté les analyses suivantes . L’auteur n’y traite naturellement pas  que du Val de Loire, et encore moins du Saumurois,  mais nous y avons trouvé tellement  de  quoi nourrir  notre nostalgie  que nous avons voulu partager cette belle découverte avec  vous.

De belles maisons vigneronnes….

Chaque région de vignoble en France à ses maisons vigneronnes de caractère. Deux ethnologues Charles Parain dans les années 1950, au sein du musée des Arts et Traditions Populaires et  plus récemment, le Jurassien Claude Royer, ont dressé des typologies complètes des maisons vigneronnes, mais le Val de Loire est en partie ignoré…

En Val de Loire, ces maisons existent bien, elles sont précédées de cours fermées et de hauts murs de tuffeau. A l’arrière de ces demeures qui ne datent le plus souvent que de la première moitié du XIXe siècle, il reste l’ancienne demeure troglodytique

http://vivivi26.pagesperso-orange.fr/belles%20maisons%20vigneronnes.html

Page 2 . Petite histoire du vignoble Saumurois.

Par la suite, les ordres monastiques conjuguent leur puissance pour défricher de nouvelles terres. En Saumurois, le plateau qui domine la toute jeune ville de Saumur est progressivement défriché par les moines de l’abbaye de Saint Florent, puis par ceux de l’abbaye de Fontevrault entre le IXe et le XVe siècle.
Dans le même temps, les documents de plus en plus nombreux attestent du souci de constituer un vignoble d’élite : tour à tour Henri II Plantagenêt, Aliénor d’Aquitaine ou Saint Louis parlent des vins de Saumur et des privilèges qu’ils accordent (XIIe et XIIIe siècle) sur fond d’affrontement entre royaume d’Angleterre et royaume de France. Cette période faste est mise en valeur par la Très célèbre miniature des Ducs de Berry représentant les vendanges devant le château

http://vivivi26.pagesperso-orange.fr/page3.html

Page 11 . Les marques anciennes de terroir.

Croix de chemins plantées là depuis des siècles, la Croix Coullon était une marque du terroir de Turquant, marqué par l’emprise de l’abbaye de Fontevraud.

Image  visible grâce au lien ci-dessous :                                                                                 http://vivivi26.pagesperso-orange.fr/marques%20du%20terroir.html

Page 13. Liens et  bibliographie sur le sujet

Le domaine vignoble de la Mâtinière, à Turquant, dépendait de l’abbaye de Fontevraud  au XVIIIe siècle et domine toujours la Loire .

wp701d76af

http://vivivi26.pagesperso-orange.fr/page10.html

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (c) hors commune de Fontevraud-L'Abbaye

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s