Nouvelle mouture du film inspiré de « LA RELIGIEUSE » de DIDEROT. Apparement , on n’a pas demandé , cette fois, à tourner en l’abbaye royale.

« XVIIIe siècle. Suzanne, 16 ans, est contrainte par sa famille à rentrer dans les ordres, alors qu’elle aspire à vivre dans « le monde ». Au couvent, elle est confrontée à l’arbitraire de la hiérarchie ecclésiastique : mères supérieures tour à tour bienveillantes, cruelles ou un peu trop aimantes… ( NDLRB. Ben voyons) ! La passion et la force qui l’animent lui permettent de résister à la barbarie du couvent, poursuivant son unique but : lutter par tous les moyens pour retrouver sa liberté ».

 NDLRB. Nous permettra- t’on de faire remarquer  que  le  choix d’un metteur en scène  et  d’une  actrice pour le  rôle  titre  qui se déclarent  au   moins indiférents aux  choses religieuses  ,  et  sans  doute  plus encore,  ne les met  peut-être  pas  dans la meilleure des situations pour rendre les émois   religieux ( assez   minces d’ailleurs) ressentis par le personnage  décrit  par l’agnostique, il est  vrai,  Diderot.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=174677.html

Tournage aux chandelles                                                                                                                                         Secret de tournage sur La Religieuse

Le tournage de La Religieuse s’est distingué par des choix artistiques osés. Par exemple, Guillaume Nicloux a choisi d’éclairer les scènes à la bougie. Le réalisateur explique ce choix par une volonté de travailler sur les couleurs du film, afin de ne pas donner une image trop sombre du couvent comme c’est souvent le cas lorsqu’il est représenté au cinéma : « L’image traditionnelle du couvent poussiéreux est ainsi remplacée par une représentation plus chatoyante, presque chaleureuse, où les couleurs primaires sont mises en valeur, où les visages sans maquillage peuvent révéler l’aspect naturel de la peau soumise aux intempéries.« 

http://www.allocine.fr/film/fichefilm-174677/secrets-tournage/

   Rappelons  qu’une première mouture du film  inspiré du  roman « La religieuse »  , dont les options anticléricales   sont connues,  fut interdite  de tournage – en haut lieu-  en 1965 en l’abbaye de fontevraud

-R- LE FILM LA RELIGIEUSE (d’aprés une oeuvre de Diderot, vers 1780) FUT INTERDIT DE TOURNAGE EN L’ABBAYE ROYALE DE FONTEVRAUD.

https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2011/12/25/r-le-film-la-religieuse-dapres-une-oeuvre-de-diderot-vers-1780-fut-interdit-de-tournage-en-labbaye-royale-de-fontevraud/

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s