Archives quotidiennes : 24 septembre 2013

-A- La future abbesse Abbesse Marie-Madeleine Gabrielle de Rochechouart de Mortemart, aussi belle que spirituelle.

Cependant Mme de Montespan était toute-puissante dès le commencement des intrigues dont on vient de parler.

Athénais de Mortemar, femme du marquis de Montespan ; sa sœur aînée, la marquise de Thianges ; et sa cadette, pour qui elle obtint l’abbaye de Fontevrault, étaient les plus belles femmes de leur temps, et toutes trois joignaient à cet avantage des agréments singuliers dans l’esprit. Le duc de Vivonne, leur frère, maréchal de France, était aussi un des hommes de la cour qui avaient le plus de goût et de lecture. C’était lui à qui le roi disait un jour :  » Mais à quoi sert de lire ?  » Le duc de Vivonne, qui avait de l’embonpoint et de belles couleurs, répondit :  » La lecture fait à l’esprit ce que vos perdrix font à mes joues.  »

http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Siècle_de_Louis_XIV/26

Poster un commentaire

Classé dans Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble