-H- Pétronille de Chemillé, parmi les hautes figures féminines de la chrétienté médiévale.

D’Héloïse à Hildegarde  de Bingen on ne compte pas les hautes figures féminines de la chrétienté médiévale. Au XIIe siècle, la première abbesse de Fontevraud, Pétronille de Chemillé, nommée à vingt-deux ans, commande un monastère regroupant une communauté d’hommes et une communauté de femmes. Les moines ne se sont jamais plaints d’être dirigés par une femme…

La femme au Moyen Age et sous l’Ancien Régime 2

http://www.christ-roi.net/index.php/La_femme_au_Moyen_Age_et_sous_l%27Ancien_R%C3%A9gime_2

Poster un commentaire

Classé dans Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s