Archives quotidiennes : 25 mars 2014

-P- Le pont aux Nonains, ancien pont de Chinon instrument de débauche d’Henri II Plantagenêt.

« Henri II fit construire sur la Vienne prés de Chinon le pont aux Nonnains ainsi nommé dit-on parce que le roi le traversait souvent pour aller  voiir les religieuses de Fontevrault  dont la chasteté était véhémentement  soupçonnée Ce pont commémoratif  de ces excursions galantes existait encore il y a soixante ans ».

http://books.google.fr/books?id=hiyMkEm1Lk0C&pg=PA261&lpg=PA261&dq=FONTEVRAULT+BLESSE&source=bl&ots=WoiKaonyxp&sig=-NeywvZYlfzcyZ2keWRlsiRTnUc&hl=fr&sa=X&ei=YqsxU8-NN8nP0AWEt4DIAw&ved=0CDcQ6AEwAg#v=onepage&q=FONTEVRAULT%20BLESSE&f=false

«  Beaucoup pleuraient à le voir passer – dans sa bière , pour être inhumé à l’Abbaye royale – une dernière fois sur ce Pont aux Nonains, qu’en son amour pour le Moustier, il avait jeté sur la Vienne. »

Mémoires de la  société impériale d’agriculture,   sciences et arts d’Angers (Ancienne Académie d’Angers) nouvelle période  tome neuvième — première partie (1866)p. 232

http://archive.org/stream/memoiresdelasoci09agri/memoiresdelasoci09agri_djvu.txt

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 37