-H- L’Hymne « Jesu dulcis memoria » n’a pu être composé par une Abbesse de Fontevrault du 8 ème siècle, et pour cause.

C’est ici précisément,  que l’allégorie mystique du Cantique des Cantiques constitue le thème favori de cette ardente et pieuse recherche du Bien-aimé. (Note 379)

Note 379-   Il faut signaler que l’Eglise a pour ainsi dire canonisé par sa Liturgie, le précieux hymne chanté dans l’Office du Saint Nom de Jésus: « Jesu dulcis memoria« , composé par une  abbesse de Fontevrault, du 8è. S.* Cette mystique ne cherche pas l’Essence divine, mais bien plutôt la Personne de Jésus-Christ

p. 284 . http://josephmarie.perso.neuf.fr/paradis_terrestre2.pdf

* Rappel : l’Ordre de Fontevrault  a été  fondé en 1099… Il ne peut  donc avoir  existé une abbesse  de l’ordre avant cette  date et assurément pas au 8 éme siècle…

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s