Archives mensuelles : novembre 2014

-R- Pas de véritables ressemblances entre les cuisines du Château de Bannegon (18210) et celle del’Abbaye royale de Fontevraud.

A plusieurs reprises, j’ai pu lire des comparaisons entre la cheminée sarrasine du château de Bannegon, dans le Cher (18210), et celle de l’abbaye de Fontevraud, dans le Maine-et-Loire. Comme souvent, une visite sur place m’a confirmé que les auteurs se copiaient les uns sur les autres, sans chercher à vérifier la qualité de l’information qu’ils relayaient.

Le dispositif visible à Fontevraud, presque intact, est infiniment plus élaboré que ce qu’on peut découvrir dans le château berrichon. Il ne s’agit pas d’une cheminée unique, mais d’un système d’évacuation des fumées des cuisines monastiques reposant sur le principe de la cheminée sarrasine -un feu au milieu d’une pièce, une ouverture dans le toit- avec plusieurs puits d’évacuation disposés autour d’une pièce centrale flanquée de huit absidioles servant de foyers secondaires. Il semble même que ces absidioles n’étaient alimentées en bois que les jours où le tirage était favorable selon l’orientation des vents

…. A suivre grâce au lien ci-dessous-

http://berry.medieval.over-blog.com/pages/les-cuisines-de-l-abbaye-de-fontevraud-49-8896166.html

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 18, Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-A- Costume d’une abbesse de F ontevraud

21-2

Poster un commentaire

par | 26 novembre 2014 · 10:00

-V- Quand des religieuses fontevristes rendent visite à d’Autres religieuses

1748 ?. « Plusieurs visites de religieuses calvairiennes, carmélite,  fontevriste ».

La vie d’un monastère sous l’Ancien régime. Etienne Catta. La Visitation Sainte Marie de Nantes (1630-1792). Paris 1954. P. 404

Etudes de théologie et d’histoire de la spiritualité. Tome XIII.

http://books.google.fr/books?id=nRGcGVyQhTYC&pg=PA404&lpg=PA404&dq=fontevriste+carm%C3%A9lite&source=bl&ots=xY0ppdAIXf&sig=7NcfpAkRI1QpT4ZL6ip2alVoy2Q&hl=fr&sa=X&ei=XuRtVOCLLcWCPfvqgUg&ved=0CBQQ6AEwAA#v=onepage&q=fontevriste%20carm%C3%A9lite&f=false

Poster un commentaire

Classé dans Département 44

-P- Cérémonie de remise des prix de la 24e édition du GRAND PRIX PELERIN DU PATRIMOINE Le vendredi 21 novembre 2014 à L’Abbaye royale de Fontevraud

Le Grand Prix Pèlerin du Patrimoine annonce la cérémonie de remise des prix de sa 24e édition le vendredi 21 novembre 2014 à l’Abbaye royale de Fontevraud (49) en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles Hélène Carrère d’Encausse, marraine de cette édition.

Anciennement connu sous le nom Concours Pèlerin « Un patrimoine pour demain », ce prix vient d’être rebaptisé Grand Prix Pèlerin du Patrimoine et affiche de nouvelles ambitions. Dans une volonté de contribuer à la restauration d’œuvres majeures ou plus modestes du patrimoine, qu’il soit profane ou religieux, ancien ou contemporain, culturel, social ou industriel, le magazine Pèlerin et ses partenaires se mobilisent plus que jamais pour sensibiliser le grand public à l’importance de la préservation et la transmission de notre héritage. Les 8 projets lauréats (1 par catégorie) qui seront révélés fin novembre, ont été sélectionnés par le jury et par les lecteurs du magazine Pèlerin, parmi 90 projets retenus cette année parmi ceux proposés par des particuliers, des communes et des associations de toute la France.

….

 Une remise des prix dans un lieu emblématique d’une reconversion* culturelle réussie : l’abbaye royale de Fontevraud

Cette 24e édition du Grand Prix Pèlerin du Patrimoine s’annonce exceptionnelle, tant par sa forme que par son contenu ! En effet, la cérémonie de remise des prix se déroulera le vendredi 21 novembre 2014 à l’Abbaye royale de Fontevraud, plus grande cité monastique d’Europe, l’un des monuments incontournables (NDLRB.  Sic) sur la route des châteaux de la Loire et emblématique d’une transmission culturelle réussie. Cet événement réunira des personnalités engagées depuis de nombreuses années dans la défense du et des patrimoines.

Ce partenariat avec l’abbaye s’inscrit dans une démarche d’échanges et de synergie avec des lieux de patrimoine qui sont aussi des lieux de partage, de rencontre avec les populations, des lieux d’entreprise et d’innovation dans la gestion de la mémoire des hommes et des pierres.

Une marraine d’exception

Sous le haut parrainage d’Hélène Carrère d’Encausse, historienne et secrétaire perpétuel de l’Académie Française

http://www.presseagence.fr/lettre-economique-politique-paca/2014/11/05/fontevraud-grand-prix-pelerin-du-parimoine-ceremonie-de-remise-des-prix-le-21-novembre-2014/

* NDLRB. Que l’on permette à l’auteur de ses lignes : Jean de l’Habit ,  de dire  que s’agissant  d’une ancienna abbaye, ce  que nous espérons est moins une  » reconversion  qu’une  » conversion » avec le retour des ses moniales.

 

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-G- Guide de visite de l’abbaye de Fontevraud (pages 3 et 4)

guide visite 3 guide 4

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-G- Guide de visite de l’abbaye de Fontevraud (pages1et 2 )


guide visite 1
guide visite 2 bis-1

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-R- D’autres Rencontres à Fontevraud mais littéraires celles-là.

Les Rencontres de Fontevrault sont une manifestation annuelle organisée dans l’abbaye de  Fontevraud  en collaboration avec le Centre Culturel de l’Ouest, avec le soutien de la Maison des Ecrivains et de la Littérature et du Magazine Littéraire. Elles dressent un état des lieux de l’oeuvre d’un écrivain consacré dont l’ampleur de l’oeuvre est considérable auprès du public, des lecteurs et des critiques

http://www.nonagones.info/correlation-geometrique-geographique.php?ph1=F1075001.jpg&depl1=Partie+VII+-+Coh%E9rence+grand+nonagone&ph=F1074801.jpg&depl2=Chapitre+XLVIII+-+Premi%E8re+Etoile&destination=transf/1074801.htm

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-F- Saint Léger , église de ce qui fut le prieuré fontevriste de Fongrave (47260) abrite un majestueux retable du XVIIe siècle.

RETABLE FONGRAVE

16 novembre 2014                                                                                                                                                                                                                                                      La belle église de Fongrave possède un gigantesque retable du XVIIe siècle, unique en son genre dans le Villeneuvois. Un bel échantillon d’un travail d’orfèvre.

L’église Saint-Léger fut selon toute vraisemblance fondée en 1130, comme chapelle du prieuré de Fongrave. En effet, un monastère se trouvait là, abritant l’ordre de Fontevraud. Il reçoit uniquement les jeunes demoiselles bien nées, et ayant peut-être aussi bien fauté  (NDLRB. Sic) ?

De 1645 à 1650, un retable est exécuté suite à une commande des sœurs, afin de compléter la décoration autour de l’autel. Car un tableau, c’est bien, mais un gigantesque panneau de bois sculpté avec statues, vignes et autres détails de bons goûts, c’est mieux. Ainsi vit le jour ce retable de Fongrave que l’on peut encore admirer aujourd’hui. Ce genre d’œuvre n’est pas rare par ici, mais d’une telle ampleur et d’une telle richesse, voilà qui est unique en Villeneuvois. Saint Jean et Saint Pierre, dont les habituelles clés ont disparu, merci de bien vouloir les déposer à la mairie si d’aventure vous les retrouvez, entourent le tableau «Adoration des mages» au-dessus de l’autel. Des colonnes finement travaillées se dressent de part et d’autre des statues, découvrant des vignes s’entrelaçant. Tout en haut, la Vierge à l’enfant domine, entourée de détails champêtres comme des pommes de pins ou des guirlandes de fleurs. Cela rappelle presque le décorum de l’antiquité, mais nous sommes pourtant bel et bien dans un édifice religieux chrétien. De l’art chargé, mais dont le travail et la conservation sont magnifiques. D’ailleurs, l’œuvre est classée comme Monument historique depuis 1895 et 1963 selon les différents éléments de l’œuvre. Un travail monumental qui aurait pu être jeté au feu par certains bien-pensants de l’époque, le jugeant trop «frivole» de par les détails ornementaux en nombre. Mais le retable est heureusement encore bien présent, et est resté dans un parfait état d’abondante décadence.

 

L’œuvre de plus près

Le retable fut exécuté en 1645-1650, par le menuisier-sculpteur Simon de Sainte-Livrade, les menuisiers Turingeau et Jacques, et le charpentier Guillou, sur commande de la prieure Françoise de Campet.

Les colonnes furent tournées en 1646.

Les grands cartouches maniéristes à décors «organiques» sont, à cette date, très archaïques.

Les statues furent sculptées en 1657-1659 par le Bordelais Frontin.

Jessy Périé

http://www.ladepeche.fr/article/2014/11/16/1992156-un-retable-monumental-a-fongrave.html

1 commentaire

Classé dans Département 47

-P- Pieta fontevriste abritée dans l’église de Talence (33400)

P1030517TALENCE 0
TALENCE ter

Poster un commentaire

Classé dans Abbesses de l'Ordre, Département 33

-H-Fontevraud l’Hotel. Vue des extérieurs.

 

fontevraud-l-hotel

Sur la droite, le cadre noir donnnant sur la grande allée est celui de l’entrée vers le e-bar installé dans la chapelle Saint Lazare. Emergeant des arbres au fond , le toit d’un des pavillons des infirmeries Saint Benoît.

http://www.tripadvisor.fr/Hotel_Review-g187193-d575946-Reviews-Fontevraud_L_Hotel-Fontevraud_l_Abbaye_Maine_et_Loire_Pays_de_la_Loire.html#photos

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (e) . Se loger et se restaurer à l'Abbaye de Fontevraud