-R- Pas de véritables ressemblances entre les cuisines du Château de Bannegon (18210) et celle del’Abbaye royale de Fontevraud.

A plusieurs reprises, j’ai pu lire des comparaisons entre la cheminée sarrasine du château de Bannegon, dans le Cher (18210), et celle de l’abbaye de Fontevraud, dans le Maine-et-Loire. Comme souvent, une visite sur place m’a confirmé que les auteurs se copiaient les uns sur les autres, sans chercher à vérifier la qualité de l’information qu’ils relayaient.

Le dispositif visible à Fontevraud, presque intact, est infiniment plus élaboré que ce qu’on peut découvrir dans le château berrichon. Il ne s’agit pas d’une cheminée unique, mais d’un système d’évacuation des fumées des cuisines monastiques reposant sur le principe de la cheminée sarrasine -un feu au milieu d’une pièce, une ouverture dans le toit- avec plusieurs puits d’évacuation disposés autour d’une pièce centrale flanquée de huit absidioles servant de foyers secondaires. Il semble même que ces absidioles n’étaient alimentées en bois que les jours où le tirage était favorable selon l’orientation des vents

…. A suivre grâce au lien ci-dessous-

http://berry.medieval.over-blog.com/pages/les-cuisines-de-l-abbaye-de-fontevraud-49-8896166.html

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Département 18, Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s