Vincent Mauger, 2ème lauréat de la « Résidence Ackerman-Fontevraud La Scène » 2016

L’artiste Vincent Mauger, 2ème lauréat de la « Résidence Ackerman-Fontevraud La Scène » 2016
Dans la foulée de Julien Salaud et son Fleuve Céleste accueilli depuis 2015, la Maison Ackerman et l’Abbaye Royale de Fontevraud accueille en 2016 Vincent Mauger, artiste lauréat de la deuxième édition de la Résidence Acherman / Fontevraud La Scène. Pendant la période de production de l’œuvre qui sera dévoilée le 24 mars prochain, différents temps forts permettront au public de rencontrer l’artiste. Une expérience à vivre, contempler et ressentir !

Légende photo (Crédit photographique Vincent Mauger) : « Sans titre », 2011, sculpture, 3,30 m de diamètre, palettes en bois découpés.Présentation lors de l’exposition personnelle la multiplications des contraintes, Abbaye de Corbigny, Bourgogne (programme hors les murs du Centre d’Art du Parc Saint Léger, Pougues les Eaux).

Riche d’un patrimoine troglodytique unique dans la région par son architecture spectaculaire, Ackerman, la maison référente des vins à fines bulles de Loire, a décidé de s’unir à l’Abbaye Royale de Fontevraud pour donner naissance à la « RÉSIDENCE ACKERMAN + FONTEVRAUD LA SCÈNE ». Cette initiative créée en 2015 par ces deux « institutions », déjà reconnues pour leurs actions de soutien à la création, donne chaque année la liberté à un artiste d’investir les caves Ackerman et de créer une œuvre onirique qui transporte les visiteurs dans un univers immersif.
La RÉSIDENCE a déjà permis à Julien Salaud de créer une œuvre unique, Fleuve Céleste, qui se déploie délicatement dans une des galeries monumentales des caves de la Maison Ackerman, telle une voûte stellaire. La création connait un succès retentissant et les amateurs d’art, épicuriens ou simples curieux peuvent venir ressentir l’émotion créée par son installation jusqu’au printemps 2018.

Vincent Mauger est le deuxième lauréat de la RÉSIDENCE. Très actif sur la scène artistique française, Vincent Mauger va s’immerger dans cet espace singulier, s’imprégnant de son histoire, de sa lumière et de son atmosphère. En art comme en vin, la perfection naît de l’alchimie entre différents éléments. Ephémère, l’oeuvre sera visible pour une durée de trois ans.
Avant l’inauguration officielle de cette galerie inédite, prévue le 24 mars 2016, le public pourra suivre la création de l’oeuvre et partager différents temps forts avec l’artiste.

Vincent Mauger… entre réalité et virtualité

À la fois concepteur et constructeur, Vincent Mauger articule sa démarche artistique autour d’une réflexion sur la forme et les matériaux mais également sur la concrétisation de ce que serait un «espace mental». Ses oeuvres représentent aussi bien la construction de pensées qui s’échafaude face à un lieu, que les univers virtuels et les constructions mathématiques et schématiques élaborés pour que chacun puisse se projeter dans un univers inexistant.
À partir de matériaux ordinaires (verre, carrelage, brique, bois, tuyaux de PVC…), il joue du décalage d’échelle et s’amuse des paradoxes entre réalité et virtualité, paysage et architecture, croquis et gros oeuvre, artisanat et high tech, volume et légèreté, matérialisation et dématérialisation.
Tissant une réelle relation avec les lieux d’exposition, il les investit autant physiquement que mentalement. « Je n’interviens quasiment jamais sur le lieu lui-même (…). Ce n’est pas une attaque frontale, mais plutôt stratégique, tactique » déclare l’artiste. Il prolonge ces lieux de création par des installations aux principes d’assemblage laissés volontairement visibles et aux formes potentiellement proliférantes, invitant le spectateur à poursuivre mentalement l’oeuvre.
Il prolonge ces lieux de création par des installations aux principes d’assemblage laissés volontairement visibles et aux formes potentiellement proliférantes, invitant le spectateur à poursuivre mentalement l’oeuvre. Très actif sur la scène artistique française, Vincent Mauger est notamment présent dans les collections publiques françaises (Centre Pompidou, Fond national d’art contemporain…). Il fait également partie des artistes choisis en 2010 par le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris et le Palais de Tokyo pour témoigner de l’intérêt et la vivacité de l’art contemporain français à l’exposition Dynasty. Vincent Mauger est aujourd’hui représenté par la Galerie Bertrand Grimont à Paris.

Trois temps forts à destination du public

– Visites de chantier – Caves Ackerman : les vendredis 12 février et 11 mars (visites gratuites et sur inscription en contactant Ackerman)
– Atelier pour les familles : « Les choses en grands » – Abbaye de Fontevraud : vendredi 25 mars
(7 € sur inscription en contactant l’Abbaye de Fontevraud)
– Ouverture au public – Caves Ackerman : le vendredi 25 mars

Infos pratiques :
Horaires :
– Juin à Septembre : 9h30-18h30 tous les jours
– Janvier à Mars & Octobre à Décembre : 9h30-12h30/ 14h-18h30 du lundi au vendredi, 10h-12h30/14h-18h30 – le samedi, 10h-12h30/14h30-18h le dimanche (14h les dimanches en avril/mai).
– Ouvert les dimanches de décembre avant les fêtes de fin d’année.
Tarifs : Visite guidée ou libre (avec tablette) : 5€ – Gratuit pour les moins de 14 ans

Article du 20 janvier 2016 I Catégorie : Vie de la cité

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=28668

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s