« La puissance du prieuré de Guesnes (86420) d’après Jacques Albert ».

P1120228

Chapelle- trés remaniée- du prieuré fontevriste féminin de Guesnes.

26/03/2015 05:25

 Vendredi soir, au moulin de Pain Perdu, Jacques Albert proposait une causerie sur le thème du prieuré fontevriste de Guesnes. Près de soixante personnes, dont des responsables de Fontevraud et plusieurs historiens, y participaient aux côtés des passionnés habituels de l’histoire locale.

Fondé en 1106, 5 ans après l’abbaye de Fontevraud, le prieuré, dirigé par des femmes, comptait plus de 20 religieuses et exerçait sa main mise sur les terres du secteur, notamment l’exploitation forestière. Il subsista jusqu’en 1792, date à laquelle ses biens furent confisqués par la révolution.

Aujourd’hui, restent les murs, des chapiteaux et autres gisants, dont plusieurs se trouvent au musée de l’art roman de Loudun. « Sans couvent, il n’y aurait pas eu de village de Guesnes », expliquait le conférencier dont les propos étaient corroborés ou affinés par les participants.

Cette causerie, de haute volée, pourrait connaître des suites : échanges entre chercheurs, interventions de spécialistes de l’abbaye de Fontevraud à Guesnes, visite de Guesnois à l’abbaye-mère du prieuré.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Communes/Guesnes/n/Contenus/Articles/2015/03/26/La-puissance-du-prieure-d-apres-Jacques-Albert-2271412

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 86

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s