15 octobre. Abbaye royale de Fontevraud. Le philosophe Philippe Gaudin et l’historien Michel Melot inaugurent une nouvelle série de conférences autour d’une figure essentielle dans la majorité des religions : l’ermite.

15 octobre : Fontevraud La Scène ouvre sa saison 2016/2017 avec un musicien virtuose, Prabhu Édouard

Le samedi 15 octobre prochain ouvre le début de saison 2016/2017 de Fontevraud La Scène. Le philosophe Philippe Gaudin et l’historien Michel Melot inaugurent une nouvelle série de conférences autour d’une figure essentielle dans la majorité des religions : l’ermite. Quant à Prabhu Édouard, il a choisi de se produire à Fontevraud pour le lancement de son dernier opus « Kôlam ». Une ouverture à l’image de la saison à venir : éclectique et métissée. La table ronde aura lieu à 15h et le concert à 18h.

image: http://www.saumur-kiosque.com/images/articles/thumbnails/Edouard_300x0.jpg

Le philosophe Philippe Gaudin et l’historien Michel Melot inaugurent une nouvelle série de conférences autour d’une figure essentielle dans la majorité des religions : l’ermite. La table ronde, à 15 H le samedi 15 octobre en partenariat avec l’Institut Européen en Sciences des Religions, s’intitulera « Ermites et ascètes dans différentes traditions religieuses ».

L’ermite : une figure originelle

À l’image des ordres religieux fondés lors de la réforme de la Chrétienté aux 11ème et 12ème siècles, Fontevraud débute par l’ermitage de son fondateur Robert d’Arbrissel. Ce choix de la solitude définitive ou temporaire au profit de la vie spirituelle n’est pas spécifique au Moyen Âge, ni même au christianisme. Les retraites au désert de Mahomet ou de Bouddha font écho à celle de Jésus. Les monothéismes, l’hindouisme et les autres religions orientales ou africaines accordent en effet une place centrale, voire originelle, à l’érémitisme.

Un joueur de tablas virtuose et éclectique à Fontevraud-l’Abbaye

Prabhu Édouard, joueur de tablas virtuose et éclectique, revient à Fontevraud pour interpréter son dernier opus : « Kôlam ». Il s’agit d’un voyage musical qui prend racine en Inde pour s’évader au-delà, au gré des improvisations des musiciens. « Kôlam », ce sont des motifs éphémères et poétiques. Motifs géométriques dessinés à la main au sud de l’Inde, les « Kôlams » sont à l’image de la musique de Prabhu Édouard : éphémères et poétiques, virtuoses et libres, guidés par un héritage ancestral tout en laissant part à l’improvisation et à la surprise. Ce n’est donc pas un hasard si l’artiste a choisi cette référence pour nommer le premier album qu’il signe en tant que leader. « Kôlam » oscille entre tradition et création et se fait le reflet du parcours riche et inclassable de son compositeur.

Prabhu Édouard, un musicien nomade aux diverses collaborations

Figure emblématique de la musique indienne en France, Prabhu Édouard a notamment appris et perfectionné son art auprès du maître Shankar Ghosh. Il a accompagné les grands noms de la musique savante indienne. Expérimentateur et nomade, il a aussi côtoyé la musique ancienne occidentale, le jazz ou encore la musique arabe auprès d’alchimistes de l’hybridation musicale comme Jordi Savall, Nguyên Lê, Saïd Chraibi, Joachim Kühn, Magic Malik ou Jean-Pierre Drouet, etc… Entre tradition indienne et création, le concert de Prabhu Édouard sera incontestablement un des moments forts de la saison !

En savoir plus sur:  http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=33215#ulR6PHabMafgXSsH.99

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s