Donation Cligman à l’Abbaye royale; une voix discordante, mais isolée.

Edito de Michel Choupauvert. Fontevraud : de l’art… Mais où est le sens commun ?

Cette semaine, je me suis réjoui de la bonne nouvelle pour l’économie locale. Les époux Cligman ont fait le choix d’installer les 600 œuvres qu’ils ont données à l’Etat dans une aile de l’Abbaye de Fontevraud. Dans la corbeille, il amène 5 millions d’euros pour l’aménagement… Mais, il y en a toujours qui trouvent à redire. Ah… Le goût des autres… Mais où est le sens commun.

A l’horizon 2020, on pourra admirer des Delacroix, Degas, Toulouse-Lautrec, Vlaminck ou César dans une aile de plus de 1 000 m² de l’Abbaye Royale de Fontevraud, construite à la fin du 18e qui servait d’écurie. Une bonne nouvelle pour les amateurs d’art. Une aubaine, même pour ceux qui ne sont pas sensibles à cette expression et qui voient l’attractivité de la région renforcée.

Drôle de commentaire

Normalement, le goût des autres et les pensées contradictoires ne me dérangent pas, au contraire, cela m’aide à comprendre. Mais, là, cette opinion, d’un commentateur régulier du Kiosque m’a fait secoué la tête : « Pauvre Abbaye… après les horreurs de la révolution et de la Terreur, qui ont chassé et martyrisé les religieuses ; voilà que l’on nous refait le coup de Montsoreau avec son art contemporain, qui n’est pas de l’Art, mais une arnaque financière pour les capitalistes. Fontevraud, perle de nos Abbayes et bijou architectural connu dans le monde entier, va recevoir des pseudo dessins et autres pseudo-peintures sans rapport avec le passé prestigieux de ce monument, ni la foi chrétienne, source de notre identité, rejetée. Alienor Henri, Richard. Au secours, revenez. Ils vous assassinent. Votre Abbaye méritait mieux.« 

L’abbaye de Fontevraud : un modèle de l’ordre établi ?

À moins que je ne me trompe, mais dans mes souvenirs, le fondateur de l’Abbaye, Robert d’Arbrissel, était un réformateur de l’ordre établi, féministe de surcroit. Un rebelle, quoi… Qu’Alienor n’était pas forcément considérée comme une sainte pour les religieux de l’époque. Sa proche parenté avec le roi n’avait pas été considérée comme convenable au point de vue religieux et avait poussé à leur séparation. Non, Fontevraud n’est pas un modèle historique d’un ordre établi. Je crois que notre commentateur se trompe sur ce qu’est la foi chrétienne. Je n’ai toujours pas compris, d’ailleurs, que de tout temps, on ait considéré les écrits religieux comme un dogme d’organisation sociale, plutôt que comme une école de liberté spirituelle. Je n’arrive toujours pas à comprendre comment les communautaristes construisent leur prosélyte marketing autour de « promesses produits » de « l’au-delà » qui ne sont pas dans les fondements des textes. La vie éternelle d’un côté ou 72 vierges d’un autre. Comme me disait une amie, en souriant, l’autre jour, tu as déjà pris du plaisir à marcher avec des chaussures neuves, toi ? En qui me concerne, comme disait Pierre Dac, « je préfère le vin d’ici que l’eau de là »…

Bref, il faut savoir trouver le sens commun… Je suis certain que les membres du mouvement éponyme, issu de la « famille pour tous » qui prônent l’enracinement des valeurs chrétiennes en France prendront plaisir à emmener leurs enfants voir cette collection… Cela tombe sous le sens. Enfin, le bon sens…

En savoir plus sur http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=38543#mdWmmX8JGB7XjWrZ.99

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s