Le prieuré de Blessac (23200)

IMG_1787.jpg

  • 1800 m2
  • 20 pièces

Creuse lieu d’exception, cet ancien couvent de femmes fondé au XIè siècle adhéra à l’ordre de Fontevrault. Il acquit une importance considérable au moyen âge jusqu’à la fin de l’ancien régime. Demeure privée depuis le XVIIIè, magnifiquement restauré récemment il déploie environ 1800m2 sur 3 niveaux. Composé de 12 chambres avec salle de bains, 6 salons de réception ainsi que d’une galerie.Nombreux éléments d’époques :boiseries, cheminées en pierre, parquets …. chapelle dans parc avec étang, exceptionnel pour une activité d’accueil et réception. Dans un parc arboré d’environ 10 hectares comprenant 1 piscine, 2 étangs, un bassin, une petite maison, une chapelle, une partie de l’église, un pigeonnier et un caveau vénitien.Situation : à 5mn d’Aubusson, cité internationale de la tapisserie, A 85 km de limoges et 93 km de Clermont FerrandRelié à Paris par TGV La Souterraine à seulement 2h30Aéroport de Limoges reliant Paris en moins d’une heure. Pour information, contactez: Nadine DIPIETRO 0681993…

Référence annonceur : 1141126 – Référence Propriétés le Figaro : 10865487IMG_1789

https://proprietes.lefigaro.fr/annonces/chateau-creuse-limousin-france/10865487/

et aussi :

https://creuse.meconnu.fr/ancien-prieure-de-blessac

https://data.bnf.fr/fr/14514184/prieure_de_blessac/

et encore:

Résumons : donc le pieux Charles d’Aubusson vient, en 1524, de faire construire une chapelle dédiée à la gloire de Marie… c’est bien ça l’histoire, hein ? Mais Gilles Rossignol (qui est l’auteur d’une biographie sur les d’Aubusson, d’un Guide de la Creuse et, par ailleurs, qui est ancien attaché culturel d’ambassade et petit-fils de maçon de la Creuse) nous en dit un peu plus…

Le frère de Charles, qui se nomme Jean d’Aubusson, est le curé de La Chapelle-Taillefert et le prieur du couvent de Blessac. La prieure de ce même couvent s’appelle Françoise d’Aubusson : elle est la cousine du pieux seigneur Charles d’Aubusson et de son frère, l’ecclésiastique Jean d’Aubusson. Une belle histoire de famille commence…

En 1530, des inspecteurs de l’ordre de Fontevrault effectuent une visite de routine au couvent de Blessac et ils sont stupéfaits par les confidences qu’ils y recueillent : les nonnes accusent en effet les 2 frères et leur cousine de vivre « lubriquement » et leurs témoignages apportent de très intéressants renseignements…

La prieure Françoise d’Aubusson aurait eu 3 (voire 4) enfants dont le père serait son cousin, le baron Charles d’Aubusson. Le curé prieur Jean d’Aubusson est, quant à lui, accusé d’avoir forniqué avec plusieurs religieuses du couvent de Blessac (scandalisant ainsi les habitants de cette localité, lesquels sont au courant à cause de son manque total de discrétion).

En 1533, le curé prieur Jean d’Aubusson, qui est également accusé d’avoir maltraité le curé du château familial (à Blessac), est destitué de ses fonctions de prieur du couvent de Blessac. Puis, l’abbesse de Fontevrault obtient sa condamnation et Jean d’Aubusson est alors incarcéré à Paris (et nul n’entend plus jamais parler de lui).

http://marchoucreuse23.canalblog.com/archives/2017/10/08/35745727.html

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s