Archives de Catégorie: Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Passez Noël à Fontevraud l’Abbaye sans vous heurter à des dessins animés japonais.

DU 09 DÉCEMBRE AU 07 JANVIER 2018 /

HORAIRES : 9H30 – 19H00TARIF : EN ACCÈS LIBRE AVEC LE TICKET FONTEVRAUD

CONTES DE NOËL / Histoire sonore

« Des pas dans la neige », Clarisse LÉON

Telle une Vierge miraculeuse, objet d’adoration des fidèles, un Saint bavard niché dans le cloître vous chuchote à l’oreille des histoires aussi douces et délicates que le crissement d’un pas léger dans la neige. Une scénographie originale permettra à chacun de faire une pause dans le cloître et de profiter de ce bien curieux personnage.

EXPOSITION ART SACRÉ

« Fernand PY ou le renouveau de l’art sacré au début du 20e siècle »

Fernand PY (1887-1949) s’inscrit dans un mouvement qui a débuté en France dans les années 1920. Son œuvre, toujours figurative, est d’une très grande sensibilité. Dans sa statuaire souvent polychromée, la simplicité des formes et la mesure des expressions ne font aucune concession à un quelconque sentimentalisme facile. Avec cette exposition événement, découvrez une crèche des années 1930 ainsi qu’un ensemble inédit d’objets liturgiques.

http://www.fontevraud.fr/Planifier-sa-journee/Evenement/Noel-a-Fontevraud?utm_source=Newsletter+Fontevraud&utm_campaign=e4e3ff189d-

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Abbaye royale de Fontevraud, Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

CITÉ IDÉALE #4 ROKIA TRAORÉ / « DREAM MANDÉ – DJATA »

Le projet « Diata – Dream Mandé » se structure autour de la tradition de récits de l’histoire rapportés par les griots, mais il est également un projet moderne résultant de changements inévitables qui peuvent offrir une nouvelle vigueur au passé à travers des concepts contemporains de perception actualisée et contextualisée qui vont à l’encontre des coutumes.

 

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Fontevraud. Les réservistes régionaux ont investi l’abbaye royale le 14 octobre 2017.

Fontevraud Les réservistes régionaux investissent l’abbaye

14.10.2017 15:34

L’abbaye de Fontevraud, site d’accueil de la Journée nationale du réserviste.

Luc Souriau

Créée il y a un an, en réponse aux attentats de novembre 2015 et de juillet 2016, la Garde nationale regroupe les réserves opérationnelles des armées, de la gendarmerie et la réserve civile de la police nationale.

Elle compte aujourd’hui plus de 70 000 membres. En un peu moins de deux ans, ses effectifs ont augmenté de 15 000 hommes et femmes. Et chaque jour, plus de 7300 réservistes sont mobilisés au sein des unités des armées et des forces de sécurité intérieure.

Cette concrétisation de l’engagement a été saluée ce samedi 14 octobre à l’abbaye de Fontevraud qui accueillait la Journée nationale du Réserviste et quelque 150 réservistes de la région.

Une initiative qui a réuni la zone de défense et de sécurité Ouest, dirigée par le général de corps d’armée Jean-François Parlanti, et la région Pays de la Loire, présidée par Bruno Retailleau.

Aujourd’hui, la réserve en Pays de la Loire regroupe 1075 hommes et femmes, dont 637 sont issus du monde civil. Par ailleurs, la réserve citoyenne compte une centaine de membres.

A lire dans l’édition de Saumur de ce dimanche 15 octobre.

http://www.courrierdelouest.fr/actualite/fontevraud-les-reservistes-regionaux-investissent-labbaye-14-10-2017-336024

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

6 éme édition des chemins de la création. Abbaye royale; 6 et 7 octobre 2017.

Créés en 2012, « Les Chemins de la création » réunissent chaque année pendant deux jours, en octobre à l’Abbaye de Fontevraud (Maine-et-Loire), des professionnels de tous horizons pour échanger points de vue et expérience sur l’écriture du film d’animation.

Auteurs, réalisateurs, producteurs, diffuseurs, étudiants, enseignants, médiateurs se donnent rendez-vous, dans le cadre privilégié de ce grand monument historique, pour deux journées de rencontres et un moment unique d’échanges, de transmission et de débats autour des enjeux de l’écriture des films d’animation.

 

Visuel rencontre 2017 © estampe réalisée en résidence par Nicolas Brault

Visuel rencontre 2017 © estampe réalisée en résidence par Nicolas Brault

La 6ème édition des « Chemins de la création » se déroulera les vendredi 6 et samedi 7 octobre 2017 et sera prolongée par la célébration de « 10 ans de cinéma d’animation à Fontevraud » (spectacles, ateliers,…) le samedi soir et dimanche.

« Les Chemins de la création » sont coproduits par la NEF Animation et l’Abbaye de Fontevraud, en partenariat avec la SACD, l’AFCA, l’Atelier de Sèvres et le magazine Bref.

http://nefanimation.fr/rencontres-formations/rencontre-professionnelle-sur-lecriture-du-cinema-danimation/

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Rencontre professionnelle sur l’écriture du film d’animation, avec les auteurs de films dans le cadre des “Chemins de la création”, le 6 octobre à l’Abbaye .

http://nefanimation.fr/2017/06/27/onze-nouveaux-projets-residence-octobre-a-fontevraud/

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Donation Cligman à l’Abbaye royale; une voix discordante, mais isolée.

Edito de Michel Choupauvert. Fontevraud : de l’art… Mais où est le sens commun ?

Cette semaine, je me suis réjoui de la bonne nouvelle pour l’économie locale. Les époux Cligman ont fait le choix d’installer les 600 œuvres qu’ils ont données à l’Etat dans une aile de l’Abbaye de Fontevraud. Dans la corbeille, il amène 5 millions d’euros pour l’aménagement… Mais, il y en a toujours qui trouvent à redire. Ah… Le goût des autres… Mais où est le sens commun.

A l’horizon 2020, on pourra admirer des Delacroix, Degas, Toulouse-Lautrec, Vlaminck ou César dans une aile de plus de 1 000 m² de l’Abbaye Royale de Fontevraud, construite à la fin du 18e qui servait d’écurie. Une bonne nouvelle pour les amateurs d’art. Une aubaine, même pour ceux qui ne sont pas sensibles à cette expression et qui voient l’attractivité de la région renforcée.

Drôle de commentaire

Normalement, le goût des autres et les pensées contradictoires ne me dérangent pas, au contraire, cela m’aide à comprendre. Mais, là, cette opinion, d’un commentateur régulier du Kiosque m’a fait secoué la tête : « Pauvre Abbaye… après les horreurs de la révolution et de la Terreur, qui ont chassé et martyrisé les religieuses ; voilà que l’on nous refait le coup de Montsoreau avec son art contemporain, qui n’est pas de l’Art, mais une arnaque financière pour les capitalistes. Fontevraud, perle de nos Abbayes et bijou architectural connu dans le monde entier, va recevoir des pseudo dessins et autres pseudo-peintures sans rapport avec le passé prestigieux de ce monument, ni la foi chrétienne, source de notre identité, rejetée. Alienor Henri, Richard. Au secours, revenez. Ils vous assassinent. Votre Abbaye méritait mieux.« 

L’abbaye de Fontevraud : un modèle de l’ordre établi ?

À moins que je ne me trompe, mais dans mes souvenirs, le fondateur de l’Abbaye, Robert d’Arbrissel, était un réformateur de l’ordre établi, féministe de surcroit. Un rebelle, quoi… Qu’Alienor n’était pas forcément considérée comme une sainte pour les religieux de l’époque. Sa proche parenté avec le roi n’avait pas été considérée comme convenable au point de vue religieux et avait poussé à leur séparation. Non, Fontevraud n’est pas un modèle historique d’un ordre établi. Je crois que notre commentateur se trompe sur ce qu’est la foi chrétienne. Je n’ai toujours pas compris, d’ailleurs, que de tout temps, on ait considéré les écrits religieux comme un dogme d’organisation sociale, plutôt que comme une école de liberté spirituelle. Je n’arrive toujours pas à comprendre comment les communautaristes construisent leur prosélyte marketing autour de « promesses produits » de « l’au-delà » qui ne sont pas dans les fondements des textes. La vie éternelle d’un côté ou 72 vierges d’un autre. Comme me disait une amie, en souriant, l’autre jour, tu as déjà pris du plaisir à marcher avec des chaussures neuves, toi ? En qui me concerne, comme disait Pierre Dac, « je préfère le vin d’ici que l’eau de là »…

Bref, il faut savoir trouver le sens commun… Je suis certain que les membres du mouvement éponyme, issu de la « famille pour tous » qui prônent l’enracinement des valeurs chrétiennes en France prendront plaisir à emmener leurs enfants voir cette collection… Cela tombe sous le sens. Enfin, le bon sens…

En savoir plus sur http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=38543#mdWmmX8JGB7XjWrZ.99

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Le Musée d’art contemporain Martine et Léon Cligman a été porté hier , samedi 2 septembre 2017, sur les fonts baptismaux à l’abbaye de Fontevra

Le Musée d’art contemporain Martine et Léon Cligman a été porté hier sur les fonts baptismaux à l’abbaye de Fontevraud. Une belle occasion ratée à Tours.

Du haut de ses neuf siècles, l’abbaye de Fontevraud continue de décliner le « temps d’avant » avec le « temps d’avance » en lançant le futur musée d’art contemporain Martine et Léon Cligman. Un nom pas encore complètement arrêté, prévient Bruno Retailleau, le président de la région Pays de la Loire, très désireux de faire du lieu un site d’avant-garde.
Autant les choses ont été problématiques à Tours, autant elles semblent s’être parfaitement déroulées plus à l’ouest. Souriant, policé, Bruno Retailleau a même réussi l’exploit de faire participer Léon Cligman à une conférence de presse à Fontevraud.

Une ouverture prévue en 2019

Cette donation compte 1.200 œuvres, dont environ la moitié a été offerte à l’Etat. Une seconde donation a été faite à la Région, complétée par un chèque de 5 millions d’euros pour financer la muséographie dans le bâtiment de la Fannerie. Situé à gauche de la cour d’honneur, ce grand ensemble du XVIII esiècle, vaste, lumineux, restauré en 2002, accueillera ce futur musée. A l’adresse de la directrice des Musées de France, présente hier, Bruno Retailleau a répété qu’il aimerait que ce lieu dispose d’un label national.
Cette forte volonté politique se traduit aussi par le désir d’aller vite, pour une ouverture en 2019. La Région recrutera une équipe sous la houlette d’un conservateur afin de faire rayonner ce lieu habitué depuis Aliénor d’Aquitaine à la culture.
Cette collection compte des œuvres souvent de la moitié du XIX esiècle et de la première moitié du XX e, avec de grands noms : Toulouse Lautrec (autoportrait), Derain, Dufy, Delacroix, Delaunay, Dunoyer de Segonzac, Corot, Gris, Goerg, Grommaire, Rouault, et un ensemble exceptionnel de bronzes de Germaine Richier. A ces tableaux ou sculptures répondent des objets antiques, étrusques, sumériens, égyptiens, achetés lors de voyages.
Pareille donation a suscité l’intérêt de la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, que les époux Cligman ont rencontré en juin rue de Valois avec Bruno Retailleau.
Dans une vidéo projetée hier à Fontevraud, Françoise Nyssen rappelait que Pierre et Denise Lévy, les parents de Martine, avaient déjà fait une donation dans les années 1970 permettant au Musée d’art moderne de Troyes d’être l’un des plus riches de province
« Vous offrez un exemple, une ambition partagée pour la culture ».L’ancienne éditrice se dit sensible aux « mots du cœur », à la façon dont les époux Cligman racontent avoir acquis ces trésors. « Lorsqu’un tableau ne plaisait pas à Martine ou à moi, nous n’achetions pas », indique Léon Cligman, homme alerte de 97 ans à l’œil bleu, vif. Son secret ? « Ma femme. »

https://www.lanouvellerepublique.fr/actu/tapis-rouge-pour-la-donation-cligman-a-fontevraud

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Fontevraud : La collection des époux Martine et Léon Cligman à l’Abbaye, en 2019 

 

Les généreux donateurs Martine et Léon Cligman

 

La Fanerie – bâtiment couvert d’ardoises-(Abbaye royale de Fontevraud)

« C’est une journée historique », s’est exclamé Bruno Retailleau, président des Pays de la Loire, en préambule de la conférence de presse officialisant la donation de Martine et Léon Cligman à l’État et à la Région. Une journée également historique pour l’Abbaye de Fontevraud, puisqu’elle accueillera une bonne partie de la collection d’œuvres d’art des époux Cligman au sein la Fannerie, un bâtiment situé à gauche de l’entrée principale dans la cour d’honneur. Ce musée doit ouvrir ses portes en 2019.

« Une des plus belles collections » à découvrir en 2019…

Léon et Martine Cligman ont réuni pendant une quarantaine d’années une collection importante de peinture française des artistes figuratifs de l’entre-deux-guerres, de dessins, de sculptures, mais également d’objets extra-européens (Afrique, Océanie, Asie). Cette collection originale et de qualité est le reflet du goût pour la confrontation de formes et d’objets provenant de civilisations très différentes. Ils ont acquis leur collection sur le marché de l’art parisien à partir de la fin des années 1960 et jusqu’au début des années 1990, auprès des galeries et régulièrement en salle de ventes, et ont constitué leur collection dans la lignée de celle Pierre et Denise Lévy, dont Martine Cligman est la fille. Dans cette collection, la peinture de l’entre-deux-guerres est la plus représentée, avec plusieurs ensembles constitués autour d’artistes très appréciés de Marine et Léon Cligman : Bernard Buffet, André Derain, Charles Dufresne, Amédée de La Patellière, Maurice Marinot. L’intérêt des collectionneurs s’est dirigé vers l’École de Paris et les artistes de Montparnasse : Chaïm Soutine, Georges Kars, Othon Friesz, Jean Pougny, Henri de Waroquier, Marcel Gromaire et un rare ensemble de 14 sculptures de Germaine Richier. De grands représentants de l’art moderne y figurent également : Robert Delaunay, Kies Van Dongen, Jean Fautrier, ainsi que des peintres de la seconde période cubiste : Roger de La Fresnaye, Juan Gris, Pierre Tal-Coat. D’autres œuvres sont importantes eu égard à leur sujet (portrait de la marchande d’art Berthe Weill par Émilie Charmy, portrait de Frédéric Sartre, mari de « La Belle Angèle », l’aubergiste de Pont-Aven, par Charles Laval). En savoir plus sur la collection, en cliquant  ici : http://www.saumur-kiosque.com/images/articles/DP_17-09-01_Culture_Region-donation-Cligman-4-5.pdf

En savoir plus sur : http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=38412

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Le « Partage de midi » de Claudel en l’Abbaye royale les 9 et 10 août 2017

Dans le cadre des Soirées d’Été à Fontevraud, la Compagnie du Nouveau Théâtre Populaire propose une interprétation de la pièce de Paul CLAUDEL « Partage de midi » les 9 et 10 aout.

On pourrait peut-être souhaiter en ce lieu une autre mise en scène de Claudel avec une actrice moins dénudée.

Origine de l’info : Page Facebook de l’Abbaye de Fontevraud. https://www.facebook.com/abbayedefontevraud/photos/gm.306885959736529/1532920580060489/?type=3&theater

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

TV tours Val de Loire présente l’Abbaye royale de Fontevraud.

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud