Archives de Catégorie: Département 49 (e) . Se loger et se restaurer à l’Abbaye de Fontevraud

Nuages sur les résultats financiers de « Fontevraud Resort » *

*http://www.societe.com/societe/fontevraud-resort-793129362.html

Edito de Michel Choupauvert : un flop à 21.3 millions pour « Fontevraud Resort » ?

Ils l’aiment leur Abbaye, les présidents de la Région des Pays de la Loire ! C’est le baron du Gaullisme Olivier Guichard qui a commencé les investissements dans lieu. Puis, le socialiste Jacques Auxiette s’est attaché à l’héritage de son prédécesseur. Le nouveau président, le vendéen Bruno Retailleau, en avait même fait un scud durant sa campagne, critiquant vertement les choix d’investissement… Il ne devait pas être loin de la réalité. Les élus viennent de faire un chèque de 1.1 millions d’euros pour recapitaliser la société d’exploitation « Fontevraud Resort » pour que « l’expérience » hôtelière continue dans l’Abbaye (Lire l’article du kiosque de ce jour). Un flop cet Hôtel Restaurant ?

image: http://www.saumur-kiosque.com/images/articles/thumbnails/fd_300x0.jpg

Souvenez-vous, nous sommes en juin 2015… Le Républicain Bruno Retailleau attaque son concurrent, sur « la gestion et les investissements à Fontevraud. » Le président en place alors, Jacques Auxiette, répond : « Le coût des travaux pour l’ensemble hôtelier s’est élevé en réalité à 19,2 M€ y compris l’Ibar de la Chapelle ouvert au public, loin des 25 M€ annoncés par la droite qui englobent d’autres travaux. (…) L’hôtel a d’ores et déjà réalisé 65% de ses objectifs de 2015, bien au-dessus des 20 à 45% annoncés de façon erronée par l’opposition. » (relire l’article du Kiosque :http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=33827). Tout allait bien alors… Aujourd’hui aux affaires, Franck Louvrier, le Monsieur Tourisme de la Région livre les chiffres. Il ne parle plus de 25 millions de travaux mais de 16 millions pour les réfections intérieures. Et surtout, il précise les déficits : – 790 000 euros en 2014 ayant nécessité une 1ère recapitalisation, – 152 000 euros en 2015 et, surtout, – 248 000 euros en 2016. (Ah !, ce n’est pas en un mois et demi qu’ils vont rattraper le retard)…

24 à 36 mois pour arriver à l’équilibre

Dans un article du Kiosque de mars 2014, au moment de l’ouverture du nouvel espace hôtelier, le directeur général de l’Abbaye, David Martin, annonçait qu’il faudrait 24 à 36 mois pour arriver à l’équilibre (relire : http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=25373). Bon… Il reste quelques mois pour réussir. Dans un commentaire pour répondre aux détracteurs du Kiosque, qui, pour beaucoup considérait que la gestion devraient être déléguée, (relire  : hhttp://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=17863) David Martin valorisait la création de 50 emplois et expliquait l’impact positif en termes d’attractivité pour la région. Mais surtout, il donnait rendez-vous début 2015 : « Mais comme souvent, il conviendra d’en faire le bilan non pas à priori, mais après une année de fonctionnement. Rendez-vous donc début 2015 pour juger à l’épreuve des faits et non des préjugés, si ce projet est vraiment « indécent » ou au contraire pertinent, et produit des effets bénéfiques pour l’Abbaye Royale et le Saumurois ! » Des chiffres que le Kiosque a demandé plusieurs fois, mais qu’il n’a jamais obtenus. Maintenant, on les a.

Alors pourquoi ce flop ?

Restaurer le patrimoine par une activité économique, c’est plutôt une bonne idée. Hop… Des travaux pour les entreprises et de l’emploi pour des salariés… Les loyers payés par « Fontevraud Resort » équilibrant les investissements, ce serait même parfait. Un léger déficit, pour « retour de taxes », pourrait même être toléré. Cela va peut-être venir. Mais pourquoi les touristes ne viennent pas ? Peut-être du fait de la situation géographique ? Il y a 900 ans tout juste, Robert d’Arbrissel avait choisi l’endroit pour créer sa cité idéale au milieu de « nulle part », pour être tranquille. Humm, cela ne tient pas, il y a des voitures désormais et la région est attractive. Le prix ? Non, il y a des clients pour ça. Un petit tour sur tripadvisor permet de comprendre. Tous les commentateurs adorent l’Abbaye. Pour l’hôtel et le restaurant, ce n’est pas pareil, les avis sont en majorité positifs, mais un tiers sont négatifs et nombreux sont du genre « bien, mais… » La qualité du service et la distance (300 mètres) entre le parking et l’entrée sont souvent critiquées. Beaucoup aiment le côté minimaliste et d’autres, par contre, le détestent. Une chose est certaine, c’est que la « déco » ne fait pas l’unanimité.

Le parti pris qui fait peur et ne plait pas à tous.

Les initiateurs ont fait un choix, celui de s’inspirer de l’histoire du lieu. A l’ouverture, l’architecte et designer, de dimension internationale, Patrick Juin, déclarait : « Je n’avais jamais fait un projet aussi sobre. Nous travaillons sur l’hôtel Plaza Athénée à Paris. C’est plus pétillant, plus artistique, mais c’est le projet qui veut cela. Notre approche ici est contextuelle. » Bah oui, c’est réussi… Je me rappelle avoir dit à mon voisin de table la première fois que j’y suis allé : « Chut, fais pas de bruit, tu va réveiller les bonnes sœurs. Heureusement qu’ils ne sont pas inspirés de la période carcérale de l’histoire du lieu… » C’est comme ça, l’atmosphère est glaciale, même si certains apprécient « l’expérience » comme on se plait à le répéter chez les cadres de Fontevraud, ce n’est pas certain qu’un directeur d’entreprise ait envie d’emmener ses salariés y passer une soirée de séminaire. Ces derniers, fatigués après une journée de travail et énervés par le fait de passer quelques jours hors de leurs foyers, n’ont pas forcément envie de passer une soirée de séminaire entre esprit monacale et pureté du design… Cela ne bouge peut-être pas assez pour eux et le patron n’a pas envie de se faire engueuler…

Finalement, c’est peut-être le mot séminaire que les décideurs ont mal compris.

Attendons de voir comment les nouveaux arrivants interprètent le sujet…

Michel Choupauvert

PS. Pour les 21.3 millions énoncés, nous avons additionné le chiffre donné par Jacques Auxiette en juin 2015 et la recapitalisation récente.

Article du 12 novembre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

En savoir plus sur http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=33861#hp8Rzt9rdb7kTicS.99

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=33861

Publicités

1 commentaire

Classé dans Département 49 (e) . Se loger et se restaurer à l'Abbaye de Fontevraud

Le réfectoir du prieuré Saint Lazare transformé en grandiose salle à manger. Un retour aux sources en quelque sorte.

d483803b-b4ab-47d4-8b2e-27bd6556640a

4 Commentaires

par | 30 octobre 2016 · 9:53

Les abeilles de l’abbaye royale de Fontevraud héritières des religieuses fontevristes ?

1915226_1106848759334342_5893376278016663979_n

 

[BUTINAGE HISTORIQUE] Leur travail harmonieux et solidaire fait écho à celui des religieuses qui s’affairaient jadis à Fontevraud…

En 2015, les abeilles des 30 ruches de l’Abbaye Royale ont produit plus de 170 kg du précieux nectar. À déguster au petit-déjeuner de Fontevraud L’Hôtel et en vente à la Boutique de l’Abbaye.

https://www.facebook.com/abbayedefontevraud/?fref=photo

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Département 49 (e) . Se loger et se restaurer à l'Abbaye de Fontevraud, Uncategorized

Abbaye royale. Soirée Festivini 12 septembre 2015.

>

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (e) . Se loger et se restaurer à l'Abbaye de Fontevraud

L’abbaye royale de Fontevraud ( et son hôtel) dans la ligne de mire des débats pré-régionales (suite).

Régionales : Fontevraud, la réponse de Jeaneteau à Auxiette

Paul Jeanneteau, la tête de liste en Maine et Loire pour la liste de rassemblement de la droite et du centre de  en vue des Régionales 2015 Pays-de-la-Loire réagit à son tour aux réponses de Jacques Auxiette sur le fonctionnement de l’Abbaye de Fontevraud (lire notre article*) : « Monsieur le Président du Conseil Régional, vous avez déraciné l’Abbaye de Fontevraud pour en faire votre terrain de jeux »

« Monsieur le Président du Conseil Régional, votre réaction à la critique faite par le groupe d’opposition mettant en cause le montant et la nature des millions d’euros déversés sur l’Abbaye de Fontevraud ne doit pas cacher le fond du problème. 

Vous érigez ce débat en polémique comptable et budgétaire pour mieux éviter que le cœur du sujet apparaisse : vous avez déraciné l’Abbaye de Fontevraud pour en faire votre terrain de jeux.

Par ce que vous y avez transplanté, vous avez travesti ce site exceptionnel du Saumurois et de nos terres ligériennes, écrin d’un monachisme multi-séculaire et témoin d’une chrétienté historique fondatrice, en une « bulle » où tentent de se greffer, pour le plaisir d’une élite invisible à ceux d’ici, des activités plus conceptuelles que culturelles, coupées de ce qui fut la vocation de cet ensemble patrimonial exceptionnel : la transcendance, l’élévation, le rayonnement.

Dès que l’on évoque l’Abbaye de Fontevraud en remettant en cause le bien-fondé de ce qui s’y passe, vous faites preuve d’une réactivité qu’on aimerait voir sur bien d’autres sujets.Derrière la vivacité de votre réaction qui n’est que comptable, se cache avec difficulté votre fébrilité et celles de votre majorité sortante.



Monsieur le Président du Conseil Régional, vous semblez ne pas supporter la contradiction. Normal : comme vos amis élus de gauche qui malmènent la France, vous considérez le débat public utile s’il vous donne raison. Sinon, vos contradicteurs sont désignés coupables de polémique. Il va falloir vous y faire : non seulement nous ne serons pas d’accord avec tout votre bilan et nous le dirons, mais en plus nous ferons des propositions. Cela en temps et en heure. »



Article du 13 juin 2015 I Catégorie : Vie de la cité

infos_article.php?id_actu=25454

* Là où tout a  commencé …

https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2015/06/11/labbaye-royale-de-fontevraud-et-son-hotel-dans-la-ligne-de-mire-des-debats-pre-regionales/

1 commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Département 49 (e) . Se loger et se restaurer à l'Abbaye de Fontevraud

L’abbaye royale de Fontevraud ( et son hôtel) dans la ligne de mire des débats pré-régionales.

Abbaye de Fontevraud : le sujet cible de la campagne des élections régionales
Les élections régionales qui auront lieu en décembre prochain commencent à attiser le débat et la confrontation droite-gauche. Si Terra Botanica était une cible pour l’opposition les dernières élections départementales en Maine et Loire, le parc du végétal a son pendant pour les régionales : L’Abbaye de Fontevraud, gérée par le conseil régional. Les candidats de droite reprochent les coûts qu’ils jugent exorbitants du site… Jacques Auxiette, actuel Président PS de la Région Pays de la Loire qui ne sera pas candidat à sa succession s’exaspère de cette « polémique politicienne » qu’il ne juge « pas à la hauteur du lieu ni des enjeux ».

«L’Abbaye Royale de Fontevraud fait en ce moment l’objet d’une grande attention de la part de nombreuses personnalités, et c’est heureux » se réjouit Jacques Auxiette, Président de la Région des Pays de la Loire. «Alors même qu’elle s’était peu exprimée sur le sujet ces 10 dernières années, l’opposition semble aujourd’hui très prompte à critiquer et diffuser des chiffres erronés ou tronqués, sans proposer quoi que ce soit, à l’instar de candidats à ma succession » s’étonne toutefois Jacques Auxiette.
Le Président de la Région tient donc à rappeler que la gestion actuelle du site de Fontevraud, pour la restauration du Monument historique, l’animation et l’hôtellerie, « est le fruit d’un héritage, celui d’Olivier Guichard (N.D.L.R surnommé « Baron du gaullisme», qui fut plusieurs fois ministre sous les présidences de De Gaulle, Pompidou et Giscard d’Estaing et, des années 1970 à 1990, président du Conseil régional des Pays de la Loire), que Bruno Retailleau, ancien Vice-Président à la Région en charge de la culture (N.D.L.R tête de liste de la droite en 2015), ne saurait ignorer». Et de continuer : «Cette gestion a toujours fait l’objet d’un consensus politique au sein du Conseil régional, comme en témoigne par exemple le fait que la gauche victorieuse aux élections régionales de 2004 avait laissé la présidence du site à Jean-Luc Harousseau, président sortant (N.D.L.R. UMP). »

Des faits et chiffres précis

Dans son communiqué, la région de rappeler : L’hôtel actuel, inauguré au printemps 2014, est exploité par une société commerciale ayant pour actionnaire unique la SEM Pays de la Loire. Non seulement, cette société ne profite d’aucun soutien financier de la Région mais elle verse chaque année au Conseil régional un loyer de 200 000 € HT, deux fois supérieur à celui versé par le précédent exploitant. Pour mémoire, la Région des Pays de la Loire présidée par Olivier Guichard, avait porté seule l’investissement du précédent hôtel et en avait confié la gestion à une société privée (France Patrimoine) qui aurait dû payer les 3 dernières années un loyer de 90 000 € HT (dont elle ne s’est pas acquitté). «La différence avec ce qui existait auparavant est que l’opérateur est en partie à capitaux publics (ne rémunère donc pas d’actionnaires) et paye un loyer significativement plus important, ce qui améliore grandement le retour sur investissement, tout en créant 40 emplois » précise Jacques Auxiette pour qui le montage économique choisi offre donc une plus grande efficience économique…
Et Jacques Auxiette de le dire clairement : « Les chiffres fournis par l’opposition de droite sont mensongers :
Le coût des travaux pour l’ensemble hôtelier se sont élevés en réalité à 19,2 M€ y compris l’Ibar de la Chapelle ouvert au public, loin des 25 M€ annoncés par la droite qui englobent d’autres travaux.
Le taux d’occupation de 30% pour 2014, est celui de l’année de lancement avec une ouverture en juin qui n’avait pas permis de bien lancer la saison juillet/août. Le taux d’occupation moyen dans le Saumurois a été de 44,7% pour ce type d’hôtellerie en 2014.
Pour les 5 premiers mois de 2015, le taux d’occupation est conforme à la moyenne constatée par la CCI pour le grand Saumurois. L’hôtel a d’ores et déjà réalisé 65% de ses objectifs de 2015, bien au-dessus des 20 à 45% annoncés de façon erronée par l’opposition

« Des chiffres tronqués »

« Ces critiques et chiffres tronqués ne deviennent pas réalité même s’ils sont répétés par l’opposition de droite déjà en campagne » s’indigne Jacques Auxiette pour qui «ces critiques systématiques sont d’autant plus déplacées que le portage par la collectivité régionale répond à une carence de l’initiative privée. Les investisseurs privés contactés exigeaient de disposer de l’ensemble de la gestion du site, et non pas uniquement de l’hôtel. La droite aurait-elle donc pour ambition de privatiser ce patrimoine public exceptionnel, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce qui signerait la fin de tout projet culturel et éducatif ? ce serait en tout cas la seule solution pour qu’un opérateur privé s’y intéresse…. » s’interroge le Président de Région.

Le Think Tank de Fontevraud : « Un laboratoire d’idées sur l’autorité, la légitimité et la citoyenneté »

Les candidats de droite s’en prennent également au Think Tank mis en place et dont le tout premier rendez-vous public se tenait le 5 juin dernier (relire notre article). Or, pour selon le communiqué, ce laboratoire d’idées, co-fondé par Jacques Auxiette et Michel Piron, député du Maine et Loire (N.D.L.R UDI), constitue une initiative transpartisane qui réunit nombre de contributeurs au sein d’un comité d’orientation et de groupes de travail ; venus d’horizons divers (universitaires, praticiens de l’action publique, de l’éducation, chefs d’entreprise…), ils ne sont pas rémunérés pour leur participation à ces travaux. «Je regrette que certains refusent de réfléchir au-delà de leurs limites partisanes », expliquait Jacques Auxiette à l’issue du colloque qui a réuni plus de 200 participants sur des thématiques d’intérêt général le 5 juin dernier. Ce Think tank a été installé pour formuler des propositions concrètes, permettre des expérimentations de terrain pour mieux décider et agir ensemble dans les domaines de l’action publique, l’éducation, l’entreprise et du développement économique. Ces propositions seront prochainement rendues publiques.
« Le Think tank fait partie du projet culturel de Fontevraud qui intègre l’organisation régulière de conférences et de débats : la Région participe au financement d’une partie de son activité au même titre que les autres activités du projet culturel de Fontevraud » précise Jacques Auxiette. Le Think tank bénéficie également de ressources issues de partenaires dans le cadre d’une démarche de mécénat, ainsi que des droits d’entrée acquittés par les participants au colloque.
« Ce lieu unique en France mérite mieux que ces polémiques politiciennes de début de campagne. La droite régionale devrait bien plutôt, à nos côtés, se féliciter de la vitalité de l’Abbaye de Fontevraud qui n’a, dans son histoire récente, jamais été aussi vivante… » a conclu Jacques Auxiette.

« Un projet original » de l’opposition régionale

L’opposition au Conseil Régional commence par les critiques. Reste, désormais, à connaître quel sera le contenu de ses propositions. Le 29 mai dernier, Bruno Retailleau avait déclaré : « Ce n’est pas à la Région de gérer une hôtellerie (…) J’ai un projet original pour Fontevraud, avec un rayonnement mondial. J’en parlerai en temps voulu. »

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=25373

Et la réaction des personnes mises en cause :

https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2015/06/15/labbaye-royale-de-fontevraud-et-son-hotel-dans-la-ligne-de-mire-des-debats-pre-regionales-suite/

1 commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Département 49 (e) . Se loger et se restaurer à l'Abbaye de Fontevraud

Pour les prochaines Rencontres fontevristes du 25 août, mettez vous à l’abri. Logez troglo.

images-1Gite de charme troglodyte a Fontevraud

Fontevraud l’Abbaye, Maine-et-Loire, Pays de la Loire, France

http://vacances.seloger.com/pays-de-la-loire/fontevraud-l-abbaye/gite-de-charme-troglodyte-a-fontevraud-9399125

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye, Département 49 (e) . Se loger et se restaurer à l'Abbaye de Fontevraud

Une région peut-elle investir dans un hôtel-Restaurant de luxe ? Le cas de Fontevraud l’Abbaye.

hotel-Fontevraud

Le cloître du restaurant du Prieuré Saint Lazare de Fontevraud

 

La région des Pays de la Loire a investi 16 millions d’euros dans la réhabilitation d’un hôtel-restaurant 4 étoiles à l’abbaye de Fontevraud (Maine-et-Loire), dont elle en assure l’exploitation via une SEM intégrée à un GIE. Est-ce le rôle d’une collectivité territoriale ? Ce montage inédit fait plus ou moins consensus auprès des hôteliers indépendants.

Depuis juin 2014, l’abbaye royale de Fontevraud dispose d’un hôtel-restaurant 4 étoiles de 54 chambres, installé dans un des quatre anciens monastères réhabilités à cet effet. La particularité de cet équipement est qu’il a été financé à hauteur de 16 millions d’euros TTC par la région des Pays de la Loire (dont 4 millions pour l’aménagement intérieur) qui en assure également l’exploitation…

…..
http://patrimoine.blog.pelerin.info/2015/03/15/collectivite-regionale-hotel-de-luxe-et-patrimoine/#more-32958

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (e) . Se loger et se restaurer à l'Abbaye de Fontevraud

-E- Fontevraud : l’Hôtel de l’Abbaye reçoit un nouveau prix, celui de « l’étonnement touristique » !

Fontevraud : l’Hôtel de l’Abbaye reçoit un nouveau prix, celui de « l’étonnement touristique » !

Mais où s’arrêtera le succès de l’Hôtel de l’Abbaye de Fontevraud ? Après s’être vu attribué l’« European Hotel Design Awards », en novembre dernier, le bâtiment vient de remporter le « Prix de l’étonnement touristique », ce vendredi 5 décembre dernier. Ce prix était décerné par l’AJT, l’Association des Journalistes de Tourisme. À New-York, l’Hôtel de Fontevraud avait également reçu le « Best of Year Awards » par le magazine Interior Design’s, dans la catégorie des hôtels-restaurants.

Les prix de l’Association des Journalistes de Tourisme ont été remis ce vendredi 5 décembre dernier sur un bateau CroisiEurope, à Paris. Une centaine de personnes, attachés de presse et journalistes membres de l’AJT, avaient fait le déplacement. Dans la catégorie « Prix de l’étonnement touristique », le nouvel Hôtel de Fontevraud-l’Abbaye était en concurrence avec Bohin France, dernier fabricant français d’aiguilles à coudre, d’épingles à tête de verre et d’épingles de sûreté, et avec la Maison du Lac d’Aiguebelette, un lac naturel situé dans le département de la Savoie (région Rhône-Alpes).

Quand le design s’invite à l’Abbaye de Fontevraud.

Voici comment l’Hôtel de Fontevraud était présenté dans sa catégorie, sur le site internet de l’AJT : « Au cœur du Maine-et-Loire à quelques kilomètres de Saumur, l’ancienne Abbaye Royale de Fontevraud accueille depuis quelques mois un hôtel 4 étoiles. Ce havre de luxe offre le privilège à ses visiteurs de dormir à l’intérieur d’un monument historique entièrement classé, qui fut tour à tour cité monastique de 1101 à 1792, centre pénitentiaire pendant 150 ans et enfin hôtel. Porté par la région, ce nouveau projet se devait d’être novateur et respectueux du lieu. Le cabinet d’architecte et design Jouin Manku, s’est attaché à garder l’esprit des moniales. Une déco sobre et élogieuse faite de bois et de métal. Une grande table d’hôte en chêne habille le réfectoire équipé de panneaux d’insonorisation. Dans les assiettes, une cuisine du terroir, respectueuse des us et coutumes de l’époque, comme la soupe avec du pain, est emmenée par un jeune chef talentueux Thibaut Ruggeri, primé bocuse d’or en 2013 ! »

Un label Iso 26 000 lui permettant d’obtenir le prix « Entreprise et environnement ».

« Dans les chambres, qui font la part belle au lin et à la laine, l’esprit monacal a été préservé. Pas de fioriture, en revanche beaucoup d’innovations techniques, comme la connexion permanente grâce à un Ipad remis dès l’arrivée, un Ibar conçu dans la grande chapelle sous forme d’un grand module de bois avec des tablettes intégrées qui fonctionnent par infra rouge. Et surtout, un pôle énergétique qui englobe une chaufferie à bois, des panneaux photovoltaïques, un composteur géant et des véhiculés électriques. L’Abbaye a été labellisée Iso 26 000 qui définit les entreprises qui travaillent durablement (1) : emploi de personnes en situation d’exclusion et travail avec des producteurs locaux. Les jolis savons viennent de la savonnerie de Fontevraud par exemple. Un hôtel pour dormir dans un silence religieux, prendre le petit-déjeuner dans le jardin du Prieuré et éveiller les sens à plus de spiritualité dans un décor mariant l’austérité, le design et l’élégance ». Un beau portrait du lieu qui a donc permis à l’Hôtel de Fontevraud de remporter une nouvelle distinction, celle de « l’étonnement touristique » !

(1) Grâce notamment au label Iso 26 000, l’Hôtel de Fontevraud a également été récompensé par le Ministère de l’Écologie et par l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) avec l’attribution du prix « Entreprise et environnement ».
Ce prix vient récompenser la démarche « Fontevraud Cité Durable ».

Article du 08 décembre 2014

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=22260

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (e) . Se loger et se restaurer à l'Abbaye de Fontevraud

-H-Fontevraud l’Hotel. Vue des extérieurs.

 

fontevraud-l-hotel

Sur la droite, le cadre noir donnnant sur la grande allée est celui de l’entrée vers le e-bar installé dans la chapelle Saint Lazare. Emergeant des arbres au fond , le toit d’un des pavillons des infirmeries Saint Benoît.

http://www.tripadvisor.fr/Hotel_Review-g187193-d575946-Reviews-Fontevraud_L_Hotel-Fontevraud_l_Abbaye_Maine_et_Loire_Pays_de_la_Loire.html#photos

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (e) . Se loger et se restaurer à l'Abbaye de Fontevraud