Archives de Catégorie: Département 80

En passant à proximité des vestiges du prieuré de Moreaucourt. Commune de l’Etoile (80830).

Par Julien Guéry

Publié le 30/05/2017 à 13:33

Le samedi 10 juin prochain, rendez-vous du côté de Flixecourt pour profiter d’une promenade au grand air dans les campagnes. Cette balade est accompagnée d’étapes gourmandes où les participants se régalent de produits du terroir et se désaltèrent avec des boissons locales.

Les promeneurs emprunteront un circuit d’environ 12 km qui passera par l’oppidum dit du Camp César sur la commune de L’Etoile, l’usine de toile de jute des Moulins Bleus, le grand château de la famille Saint à Flixecourt et les ruines du Prieuré de Moreaucourt, de l’ordre de Fontevraud.
A chaque halte les marcheurs seront accueillis par Ludovic, Jean-Paul et Sébastien, tous trois spécialistes du patrimoine local. Ils vous feront découvrir tout un pan d’histoire de ce territoire.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/emissions/9h50-picardie/traces-histoire-gastronomie-picarde-1263481.html
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 80

Ancien prieuré fontevriste Notre-Dame et Saint-Jean-l’Évangéliste, puis ferme de Moreaucourt

Ancien prieuré fontevriste Notre-Dame et Saint-Jean-l’Évangéliste, puis ferme de Moreaucourt (80830. L’Etoile)

https://inventaire.hautsdefrance.fr/dossier/ancien-prieure-fontevriste-notre-dame-et-saint-jean-l-evangeliste-puis-ferme-de-moreaucourt/ab385c72-2503-4585-a4ae-6d985d51e7a1

Poster un commentaire

Classé dans Département 80, Uncategorized

-V- Vitrail de l’église saint Jacques le majeur de l’Etoile représentant des iconographies fontevristes

v7_fontevraud_g

Fontevraud (V 7)Mère Louise-Françoise de Rochechouart (33e abbesse), vitrail dit de

Vitrail et baie n° 7. La septième baie est la seule de cette église qui soit de forme gothique (1,20 m X 1,60 m) et son vitrail, aujourd’hui presque détruit, en était le plus remarquable, par le choix de son thème. Monsieur Pierre-Marie Pontroué, Conservateur des antiquités et objets d’art de la Somme, l’avait observé avant l’incendie et y avait reconnu l’abbaye de Fontevraud.

Ce vitrail, maladroitement agrémenté d’une bordure extérieure à motifs d’inspiration florale, était effectivement dédié à l’ordre de Fontevrault, ordre dont l’abbaye mère se trouve dans le Maine-et-Loire et dont dépendait le prieuré de Moreaucourt (territoire communal de L’Etoile- 80830-). Ce prieuré est connu pour être le représentant le plus septentrional de l’ordre. Le partie figurative du vitrail se composait de deux ovales principaux, celui du haut de grand axe horizontal montrant l’ensemble des bâtiments de l’abbaye de Fontevraud, tels que l’on peut encore les voir aujourd’hui, et le second ovale, placé plus bas dans la composition et d’axe principal vertical, représentant le buste d’une religieuse en prières. Entourant ces formes géométriques, une banderole portait l’inscription « MERE DE MISERICORDE | PRIEZ | POUR | NOUS » tandis que deux écussons représentaient, l’un la traditionnelle croix avec les initiales M et J (Marie et Jean), l’autre une sainte placée devant deux clés croisées (second blason de l’abbaye, à ne pas confondre avec celui de Louise-Françoise de Rochechouart, 33e abbesse de Fontevrault, dont la partie inférieure est caractéristique).

La marque du verrier Jules Dreptin ( Flixecourt( 80420) 1948) est encore présente au bas à droite, gravée au diamant sur un carreau miraculeusement intact « J. Dreptin à Flixecourt (Somme) 1948 ». Comme pour les vitraux n° 5 et 8, l’ensemble n’est donc qu’une modeste recomposition réalisée à partir d’éléments (les deux ovales et, peut-être, les deux blasons) provenant d’un ou plusieurs autres vitraux encadrés par une bordure géométrique à base de grisaille moderne. A noter que selon M. Claude Barre, verrier expert d’Amiens, les ovales eux-mêmes n’étaient guère anciens, ne datant probablement que de la fin du xixe siècle.

On l’a dit, l’existence du prieuré voisin de Moreaucourt justifiait la présence de ce vitrail dans l’église de L’Etoile. On sait de plus qu’un très important pèlerinage se déroulait jadis chaque année entre cette église de L’Etoile et la chapelle de la Miséricorde à Moreaucourt, qu’il perdura jusqu’en 1966 et qu’il rassembla jusqu’à 3000 personnes dans les années 1876 et suivantes ! Il est par ailleurs bien vraisemblable que le portrait soit celui d’une ancienne prieure de Moreaucourt. Par contre quelques questions restent sans réponses… Quel est le nom de cette prieure ? Qui a offert ce portrait et à quelle date ? Provient-il des bâtiments d’Amiens où les religieuses s’étaient réfugiées depuis 1635 ou bien ce portrait fut-il toujours présent à L’Etoile ?

L’ETOILE ET SON HISTOIRE par Ghislain LANCEL

http://g.lancel.free.fr/vitraux/v7_fontevraud.php

 

1 commentaire

Classé dans Département 80

-W- Le prieuré de Moreaucourt (80380) vu par Wikipedia

Un établissement monastique de l’ordre de Fontevrault est fondé en  1165  à  Moreaucourt  (80380) par Aléaume d’Amiens, pour expier ses fautes. Cette communauté mixte de moniales et moines, souffrant régulièrement des maux de guerre, déménage à Amiens en 1635

Prieuré de religieuses bénédictines de l’ordre de Fontevraud . Le site est protégé au titre des Monuments historiques depuis 1926 ,  propriété de la Communauté de communes du Val de Nièvre et environs (CCVNE)

http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27%C3%89toile_%28Somme%29#Abbaye_de_Moreaucourt

Voir aussihttp://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_de_Moreaucourt

Poster un commentaire

Classé dans Département 80

-P- Programme des TRAVAUX (Tranche 2013) au PRIEURE FONTEVRISTE de MOREAUCOURT. Commune de l’Etoile (80830)

Préserver les vestiges archéologiques et améliorer son accessibilité au public en toute sécurité sont les deux grands axes du chantier en cours au Prieuré de Moreaucourt.

Quand dans les années soixante-dix et quatre-vingt, les bénévoles, qui travaillaient alors sur le site historique du Prieuré de Moreaucourt, en le fouillant avec les moyens du bord, ont construit des bâtiments couverts, forcément anachroniques, sur le site, leur objectif de protection (d’eux-mêmes et de leur travail) était louable. « Mais, aujourd’hui, ces bâtiments sont en mauvais état et, depuis trois ans, on s’efforce de les préserver avec des travaux basiques comme la mise hors d’eau des toitures, explique Sébastien Sireau, assistant de conservation du patrimoine pour la communauté de communes du val de Nièvre et environs (CCVNE) et guide bénévole sur le site du Prieuré, ainsi, pour celle de l’ancienne grande salle des moniales, qui était en très mauvais état, on a refait les chéneaux et restauré la couverture en changeant les anciennes tôles pour des nouvelles de couleur verte qui s’harmonisent avec l’espace environnant et notamment le jardin archéologique. »

Ces travaux d’entretien-rénovation, subventionnés à hauteur de 6 330€ par le Département, nécessitent un budget de 30 000€ qui s’ajoutent aux 25 000€ de budget de fonctionnement. Ils sont réalisés régulièrement, tout au long de l’année 2013, dans le cadre d’un chantier d’insertion, par l’Arema (Association pour la Restauration et l’Entretien de Milieux Aquatiques) de la Somme qui, depuis cinq ans, intervient sur le territoire de la CCVNE mais plus habituellement, comme son nom l’indique, dans les zones humides comme les rivières ou les étangs. « Ici aussi, il y a un aspect paysager dans la mission de l’Arema mais, pour la première fois dans la CCVNE, elle intervient aussi sur le bâti », détaille Sébastien Sireau.

Une CCVNE qui, de son côté, est en train de peaufiner avec Réseau Ferré de France (RFF), à qui les terrains appartiennent toujours, une convention d’occupation temporaire de l’ancienne voie ferrée Longpré-les-Corps-Saints – L’Étoile. « On voudrait y réaliser un itinéraire piéton, qui poursuivrait l’itinéraire Oisemont-Longpré déjà existant et baptisé ‘Le chemin de Perrine’ en référence à l’héroïne du roman d’Hector Malot ‘En famille ‘ dont l’intrigue se déroule dans la vallée de la Nièvre, révèle René Lognon, le président de la CCVNE, cet itinéraire partirait du chemin du halage le long de la Somme pour rejoindre Flixecourt et les vestiges de son passé industriel avec un décrochage vers le Prieuré de Moreaucourt. Un projet qui entre dans le cadre de celui, plus vaste, de vallée de la Somme porté par le Conseil général. » Une des raisons pour lesquelles les travaux en cours sur le site du prieuré concernent aussi l’amélioration de l’accueil du public, constitué, en 2012, d’un tiers de visiteurs individuels. « Nous sommes, par exemple, en train d’installer des toilettes sèches qui seront accessibles aux personnes à mobilité réduite », indique Sébastien Sireau. Qui ajoute : « notre souhait, actuellement et dans les années à venir, est aussi, d’ouvrir davantage le site aux scolaires. » Un site qui, en 2013, sera ouvert, toujours gratuitement, au grand public à partir du premier week-end de mai, d’abord les samedis après-midi en mai et juin puis les dimanches après-midi en juillet et août ou encore sur rendez-vous pour les groupes.                                                                                                                         THIERRY GRIOIS

A LIRE EGALEMENT

C’est au milieu du XII e siècle que le seigneur féodal Aléaume d’Amiens, héritier des châtelains de la capitale du comté, choisit le lieu-dit de Moreaucourt pour expier ses fautes et y fonder un établissement monastique. À l’écart des bourgs de L’Etoile et Flixecourt, le site, dont l’occupation est attestée depuis l’Antiquité, va être investi pendant près de 500 ans par une communauté monastique mixte de moniales et de moines rattachée à la prestigieuse abbaye royale de Fontevraud. Isolée, vulnérable et souffrant régulièrement des assauts des gens de guerre, la communauté part s’installer à Amiens en 1635. Les bâtiments abandonnés sont alors grignotés par le temps et tombent en ruines. Jusqu’à ce que, en 1967, Gérard Cahon et ses élèves amiénois de l’école de la Salle (re) découvrent les vestiges du prieuré. Ils créent alors le club Eurêka puis l’association Les Amis de Moreaucourt. Leurs bénévoles fouilleront et restaureront le site jusqu’en 1991, soit durant 25 campagnes archéologiques, mettant à jour des centaines d’objets et un ensemble de bâtiments conventuels. Le site, dont les vestiges du Prieuré protégés au titre des Monuments Historiques depuis 1926, est, aujourd’hui, la propriété de la CCVNE. Un gros travail archéo-paysager y est notamment mené dans les jardins invitant le visiteur à un voyage dans le temps mais aussi l’espace.

Poster un commentaire

Classé dans Département 80

-S- SITE ressource du PRIEURE fontevriste de MOREAUCOURT -XII e siècle- 80830 L’ETOILE.

   Ce site  qui pourrait être pris en exemple par tous les amoureux de l’Ordre de Fontevrault, manquant  d’idées… mais il est  vrai qu’ils sont très rares …. offre aux  chercheurs :

Accueil                                                                                                                                                                                 Histoire (12 dates avec leur  contexte)                                                                                                                                                                            Photos   (14 photos aux  angles de prises de  vue  toujours éloquents)                                                                                                                                                                                               Archéologie  (Rappel de l’oeuvre  de Gérard Cahon. Plan  et reproduction de divers  éléments retrouvés sur le site)                                                                                                                                                                                   Contact                                                                                                                                                                                            Sébastien Sireau. assistant de conservation du patrimoine pour la communauté de communes du val de Nièvre et environs (CCVNE) et guide bénévole sur le site du Prieuré,                                             Tel : 02 22 72 54 84                                                                                                                                                               E-Mail : sebastien.sireau@laposte.net                          http://abbayedemoreaucourt.free.fr/index.html#

Voir aussi :

L’ETOILE ET SON HISTOIRE  par Ghislain LANCEL http://g.lancel.free.fr/mor_accueil/_accueil_mor.php

ABBAYE  DE  MOREAUCOURT                                                                                                             http://foure-bouchon-histoire.pagesperso-orange.fr/seigneurs/moreaucourt/moreaucourt.htm

 

Poster un commentaire

Classé dans Département 80

-M- ARMOIRIES DU PRIEURE DE MOREAUCOURT. Commune de l’Etoile ( 80296)

Communauté des religieuses du prieuré  de Moreaucourt, Commune de l’Etoile (80296)

D’azur, a une sainte vierge d’argent, tenant le petit Jésus d’or  sur son bras senestre.

Poster un commentaire

Classé dans Département 80

-D- LE DIABLE TENAIT-IL TABLE OUVERTE AU PRIEURE FONTEVRISTE DE MOREAUCOURT (Commune de l’Etoile-80830-)?)

En 1628, Jeanne Baptiste de Bourbon, future abbesse de Fontevrault, séjourne quelques jours à Moreaucourt. La même année, Marie Cornet, sœur d’un grand maître du collège de Navarre à Paris, entre à Moreaucourt. Elle deviendra prieure.              Durant ces années 1620, la plénitude de la vie religieuse est troublée par le mauvais sort: neuf confesseurs décèdent de mort violente en quelques années. Le duc de Chaulnes, lointain descendant d’Aléaume* fait intervenir un exorciste. Les dames de Moreaucourt veulent fuir le démon et s’établir à Amiens.

http://abbayedemoreaucourt.free.fr/histoire.html

*Alleaume d’Étival , ultérieurement canonisé, était un ermite du XIe siècle mort en 1152

Poster un commentaire

Classé dans Département 80

-A- ARMORIAL FONTEVRISTE

L’abbaye de Fontevrault, chef d’ordre (49590)
Fascé, ondé, enté  de gueules et d’argent.
 La communauté  des  religieux et  religieuses de  l’abbaye de Fontevrault (49590)
 D’argent  à un crucifix  accosté à dextre , d’une Sainte Vierge, et à senestre, d’un Saint  Jean, le tout au naturel,  sur un terrain de même .
Communauté des religieuses du prieuré  de Moreaucourt, Commune de l’Etoile (80296)
  D’azur, a une sainte vierge d’azur , tenant le petit jésus d’or  sur son bras senestre.
  Le Petit Fontevrault (Ville de la Flèche) (72200)
  D’or à un soleil de gueules et un chef d’azur chargé de trois fleurs de lys d’argent.
   Armoiries  du prieuré des Loges , sis à La Breille-les-Pins , (49390) en application de l’Edit  de 1696.
  « D’argent à une  Notre-Dame au naturel, vêtue de gueules et d’azur, diadémée d’or, posées sur une terrasse de sinople , tenant l’enfant Jésus, aussi au naturel, ayant une couronne d’or  sur la tête ».

Poster un commentaire

Classé dans Département 80

-M- Prieuré fontevriste de MOREAUCOURT(Picardie). Commune de l’Etoile (80830).

Moreaucourt (?) au diocèse d’Amiens, Finecourt (1146) . Transféré à Amiens (1630 ou 1635). Attesté au XVIIe siècle.  Commune de l’Etoile (80830)     Province fontevriste de France

« Les ruines du prieuré de Moreaucourt, fondé par Aleaume d’Amiens vers 1146, se trouvent sur le territoire de la commune de l’Etoile. Ce prieuré relevait de l’abbaye de Fontevraut dont il en était l’établissement le plus septentrional. Définitivement abandonné lors de la guerre contre les espagnols, les religieuses se réfugièrent à Amiens le 2 juillet 1635 et s’y installèrent. Après le départ de ses religieuses, seule resta en activité la ferme, surtout connue pour son moulin à huile. Par confusion, la ferme de l’Habit, jadis enclos réservé aux hommes, est encore souvent dite ferme de l’Abbaye ! » 18  photos de ruines anciennes souvent majestueuses  grâce au lien suivant http://aucoeurdelapicardie.blog4ever.com/blog/voirphotos-70222-2-1948303578.html

  • Trois émouvantes photos anciennes.

http://g.lancel.free.fr/mor_accueil/_cindocweb.php

  • et aussi :   ( avec un petite photo dans la partie droite de la page)

http://picardietourisme.com/nl/sejour-picardie/

Poster un commentaire

Classé dans Département 80