Archives de Tag: 1151

Prieuré d’Esteil (63570 – JUMEAUX)

Ce prieuré  situé dans le département  du Puy-de-Dôme fut  fondé  sous Pétronille de Chemillé au diocèse de Clermont. Ce  prieuré  fut insatllé à 680 mêtres d’altitude  dans les monts du Livradais au dessus  d’Auzet-sur-Allier, à proximité de son château.

La  donation faite   en 1149 , par Bertrand d’Esteil  ( dit peut-être aussi, Bertrand Drac, seigneur de Châteauneuf ?)  et de certains de ses habitants à l’Ordre de Fontevraud fut  confirmée en 1151 par l’évêque de Clermont, Aimeri.

En 1211, Sybille, fiile d’un comte d’auvergne,  moniale à Esteil, fonda en Haute-Loire le prieuré  de Sainte-Florine  qui aidera  considérablement  Esteil  par la  suite.

Le prieuré  souffrit des guerres de religion, des  bâtiments furent détruits mais le gros oeuvre de l’eglise résista.

Au XVIII eme siècle, aprés 1750, le monastère abritait une  vingtaine de moniales mais  avec la Révolution il  dut  fermer  et l’église  mise en vente  comme bien national, fut  rachetée par un particulier. Plus tard la  commune racheta  l’eglise en deux actes successifs.

Voir aussi :

http://books.google.fr/books?id=QLu1_3U7UOgC&pg=PA132&lpg=PA132&dq=%22auzat+sur+allier%22+fontevrault&source=bl&ots=5JR3rKV8vJ&sig=TgdSxszTHLjzHxuvnNjPjEt5B7E&hl=fr&sa=X&ei=7Ex6UuzMBbHM0AWUw4C4Dg&ved=0CDcQ6AEwAQ#v=onepage&q=%22auzat%20sur%20allier%22%20fontevrault&f=false

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 63

Prieuré de Saint-Laurent (sur-Save) (31230) dit au XVIIe Saint Laurent -des-Religieuses

Sur un site occupé dès la préhistoire, Roger de Nuro, évêque du Comminges, fonde en 1151 le prieuré de Saint-Laurent, par l’intermédiaire du prieuré de Boulaur, qui appartient à l’ordre de Fontevraud, rassemblant les religieuses et religieux. Au XIIIe siècle, les deux communautés, voisines mais séparées, sont à l’origine de la formation du village1.

Au XIVe siècle, la Pancarte du diocèse de Comminges énumère les droits et les revenus du couvent qui portent sur les paroisses de Saint-Laurent, Montbernard, Montesquieu-Guittaut, Puymaurin, Saint-André, Cassagnabère-Tournas, l’Isle-en-Dodon, Agassac et Mirambeau. Le prieuré est détruit au XVIe siècle par des inondations et des incendies. Un nouveau monastère remplace les constructions de brique par des bâtiments de pierre et de terre.
Au XVIIe siècle, le « couvent », qui suit la règle des franciscaines, connaît son apogée. Il est protégé par la maison mère de Fontevraud, par le roi et par le pape. La commune se nomme alors Saint-Laurent des Religieuses. Au XVIIIe siècle, la communauté reçoit en pension les filles de famille de la région. Pendant la Révolution, les religieuses sont dispersées et leurs biens sont vendus.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Laurent_(Haute-Garonne)

Poster un commentaire

Classé dans Département 31