Archives de Tag: Abbesse Audeburge de Haute-Bruyéres

Terre et Bois du prieuré des Loges en litige entre les abbayes de Bourgueil et de Fontevraud

Audeberte, Abbesse de Fontevrault, et la communauté du dit lieu, s’accordent, en présence du roi Henri II d’Angleterre, avec l’abbé Aimery et l’abbaye de Bourgueil, au sujet des terres et des bois des Loges (de Lotgis), ci-devant prieuré conventuel de l’ordre de Fontevrault

http://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_de_Bourgueil

NDLRB. Il s’agit  vraisemblablement  d’Audeburge de Hautes-Bruyères. 3 éme Abbesse de  l’Ordre .  (1155-1180)

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 39

– E- ESPACES FUNERAIRES SIS EN L’ABBAYE ROYALE DE FONTEVRAUD

Inhumations et  édifices religieux au Moyen Âge entre Loire et Seine.                                                       Actes publiés sous la direction d’Armelle ALDUC-LEBAGOUSSE                                                          CRHAM. Caen 2004

L’INHUMATION EN MILIEU MONASTIQUE : L’EXEMPLE DE L’ANJOU

Daniel PRIGENT  du Service archéologique départemental de Maine-et-Loire.

2.3. Nef

il est nécessaire de  distinguer les   différentes travées     et notamment les deux  dernières  constituant le  choeur des religieuses, isolé par une  clotûre des deux travées occidentales  avant 1504.  A l’intérieur de cet espace, une aire centrale  s’étendait entre    les rangs de stalles au Nord et au Sud et, vraisemblablement , à l’Ouest du trône de l’abbesse .
il est  significatif d’observer  qu’aucune inhumation  n’ a été pratiquée   dans les deux premières travées de la nef à l’époque médiévale; plusieurs tombes modernes ont, en revanche,  été mises à jour dans ce secteur.

Dans la troisième,travée, six sépultures ont été pratiquées  avant le remblaiement  de 1504. Elles étaient  disposées  sur une étroite  bande  placée dans l’axe dela nef; une seule tombe était  située en  dehors. Malgré le faible nombre d’inhumations, certaines fosses sont réutilisées.

A l’Ouest ,  un sarcophage en tuffeau présentait  divers graffiti sur les parois internes. Vers le  choeur litturgique,  la fosse suivante  a livré de haut en bas; une  bierre  vide,  un autre cercueil renfermant un squelette,  et  , sur le  fond, des os épars  témoignant d’un inhumation antérieure.                                                 …                                                                                                                                                                 La quatrième partie est en grande partie  occupée par le caveau  des dames abbesses creusé en 1639 par l’Abbesse Jeanne Baptiste de Bourbon.   Il subsiste néammoins  deux fosses recoupées et  surtout trois inhumations en coffrages ou sarcophages, proches de la pile Nord-Ouest de la croisée ( NDLRB. du transept?) , ainsi qu’un coffrage  placé  contre la face sud  de la même pile  qui peut être attribuée au comte Raymond VII de Toulouse . La determination de  de cette sépulture  a permis  grâce aux  sources documentaires   de localiser l’emplacement  des sépultures des Plantagenêts ( le  » tombeau des rois ») dans la quatrième  travée de la nef.  Il est interessant  de mettre en relation anvec les  les mentions relatives au lieu d’inhumation des Abesses. On sait ainsi qu’Audeburge des haute Bruyères ( RIP en 1180)   fut enterrée à côté du bénitier; le corps de l’abbesse Marie de Champagne  ( RIP en 1208)  » fut inhumé   dans le  corps des  religieuses  dessoubs le JUBE DOMNA . Adèle de Bretagne  ( RIP en 1244)     est  également  déposée  dans le choeur de même qu’ Isabeau d’Avoir ( RIP en 1284) , Marie de Montmorency ( RIP en 1457)   et Anne d’Orléans   ( RIP en 1491), Isabeau de Valois  ( RIP en 1349) reposait  devant la chaire de l’Abbesse et Adélaïde de Ventadour  ( RIP en 1375) prés de la chaire du prêcheur.

Format de fichier: PDF/Adobe Acrobat

Merci d ‘activer le lien ci-dessous  qui renvoit  aux pages  165 & 166.             http://books.google.fr/books?id=dJO9A97cBggC&pg=PA162&lpg=PA162&dq=%22L’examen+des+documents+relatifs+aux+tombeaux+de+Pierre+II%22&source=bl&ots=K0Rz5XLovJ&sig=_5d2awyDeWtHPARiUEGVSc2SdCs&hl=fr&sa=X&ei=uAjvTqDRF8OChQe_i_WjCA&ved=0CCQQ6AEwAQ#v=onepage&q=%22L’examen%20des%20documents%20relatifs%20aux%20tombeaux%20de%20Pierre%20II%22&f=false

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

A- AUDEBURGE DE HAUTE-BRUYERES, 3 ème abbesse de l’Ordre (1155- 1 er Juillet 1180)

Originaire du Maine  voisin . Née en 1140, Elle entre au monastère à 15 ans  et en gravit tous les degrés : célérière, prieure du cloître,  maîtresse des novices, Grande-prieure , puis Abbesse ; A ce titre, elle organise les funérailles du roi d’Angleterre : Henri II.

C’est à sa demande, que l’église Saint -Michel  de Fontevrault fut construite vers 1170.

L’Abbesse  Audeburge fonde  en 1177, le prieuré d’Ambresburg (Amesbury), près de  Stonehenge  (Grande-Bretagne).

Ecrit d’Audeburge

Conservé dans un manuscrit des Cisterciennes du monastère de Sainte-Marie de la Miséricorde, le texte intitulé De felici obitu Angeluciæ virginis sancti monialis Fontis Ebraldi a été traduit en français dans l’Histoire de l’Ordre de Fontevrault (p. 63-64).
Histoire de l’Ordre de Fontevrault (1100-1908) par les religieuses de Sainte-Marie de Fontevrault de Boulaur (Gers) exilées à Vera de Navarra (Espagne), t. 2 : Les trente-six abbesses qui ont gouverné l’Ordre de Fontevrault (1115-1792), Auch, Imprimerie de L. Cocharaux, 1913, p. 63-64.

BNF : notice n° FRBNF34053381

Tolbiac – Rez-de-jardin – magasin

8- LD74- 11 (2) support imprimé

http://aix1.uottawa.ca/~margirou/Repertoire-MoyenAge/A_auteur.htm

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized