Archives de Tag: Abbesse Marie-Madeleine Gabrielle de Rochechouart de Mortemart

Marie-Madeleine-Gabrielle de Rochechouart de Mortemart. 32 éme Abbesse de l’ordre de Fontevraud (1645 † 1704) au coeur de conflits épiscopaux.

Origine de la mise en ligne ci-dessous :

http://plume-dhistoire.fr/marie-madeleine-soeur-de-la-montespan-et-perle-des-abbesses/

Épreuves de force

Au cours des trente-quatre années qu’elle passe à Fontevrault, des conflits d’attribution lui valent des accrochages sérieux avec certains prélats, de puissants seigneurs à qui elle n’hésite par à tenir tête : l’évêque de Saint-Flour, l’évêque de Poitiers, et surtout l’archevêque de Reims.

En 1695, un édit impose que les religieuses qui souhaitent sortir d’un monastère doivent obtenir la permission écrite et motivée de l’archevêque du diocèse. Une grave atteinte à l’autorité de Marie-Madeleine. L’archevêque de Reims, soutenu par des prélats, veut faire plier l’abbesse de Fontevrault. Cette grave affaire préoccupe beaucoup l’intéressée qui, poussée à bout, implore le secours de Louis XIV :

Faudra-t-il donc voir périr entre mes mains des privilèges qui ont subsisté depuis tant de siècles ? (…) Ce n’est que par là que j’ai conservé jusqu’ici ce que j’ai reçu des princesses à qui j’ai l’honneur de succéder, et si ce secours me manque, il est impossible que j’évite la honte dont Votre Majesté s’est en quelque façon engagée à me garantir. Je n’éviterai pas non plus un malheur plus essentiel, qui serait de perdre l’estime et la confiance des personnes que je gouverne, et ainsi de ne pouvoir plus les conduire avec succès.

L’affaire est enterrée quelques années, puis se ravive en 1701 : pour défendre ses privilèges, Marie-Madeleine demande la permission au Roi de plaider contre les évêques. Elle écrit aussi à Madame de Maintenon, avec qui elle entretient une relation affectueuse, rarissime amitié chez l’épouse secrète du Roi.

Ce combat mené sans coup férir témoigne de la force de caractère de Marie-Madeleine, capable de se dresser contre tous pour défendre ses droits, dans un monde régi par les privilèges.

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Abbesses de l'Ordre

Histoire de Marie-Madeleine-Gabrielle de Rochechouart de Mortemart

L’histoire de Marie-Madeleine-Gabrielle de Rochechouart de Mortemart a été éclipsée par celle, plus scandaleusement trépidante, de sa sœur Madame de Montespan.

Pourtant, celle que l’on surnommait la Perle ou la Reine des Abbesses fut la « gloire de son sexe et l’ornement de son siècle ». Une femme de caractère, religieuse, savante, lettrée et grande épistolière.

*********

http://plume-dhistoire.fr/marie-madeleine-soeur-de-la-montespan-et-perle-des-abbesses/

Poster un commentaire

Classé dans Abbesses de l'Ordre, Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble

L’Abbesse aux trois dispenses pontificales : Marie-Madeleine Gabrielle de Rochechouart de Mortemart

Jeanne Reillac. Madeleine-Gabrielle  de Rochechouart de Mortemart, abesse de Fontevraud. 

Lemouzi . N° 190 (2 éme trimestre 2009 ) P. 20 à 24

« Entrée en 1664 à l’Abbaye aux  bois ( couvent situé à paris , rue de Sèvres,  démoli en 1907. couvent de l’ordre  de Saint Bernard) , elle reçut le voile , à la vue de toute la Cour , de la main de deux reines Anne et Marie-Thérèse d’Autriche

Puis le 18 août 1670; le roi la nomma Abbesse de Fontevraud. Mais pour celà, elle eut  besoin de trois dispenses  du Pape :

  • La première pour passer d’un ordre à un autre
  • La deuxième parce qu’elle n’avait pas encore  cinq ans de profession
  • La troisième  parce qu’elle n’avait  que vingt-quatre ans .

Mais les dispenses furent accordées  par le pape quelques jours  avant Noël 1670.

 

Poster un commentaire

Classé dans Abbesses de l'Ordre, Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Département 75

Ampleur de l’Ordre de Fontevraud en1700.

« Gabrielle  de Rochechouart de Mortemart dirigea avec une habileté rare soixante  couvents  et plus de  cent  cinquante prieurés. En 1700, il y avait cent religieuses dans chacun des trois (NDLRB. ?) couvents de femmes de Fontevraud  » 

Jeanne Reillac. Madeleine-Gabrielle  de Rochechouart de Mortemart, abesse de Fontevraud. Lemouzi . N° 190 (2 éme trimestre 2009 ) P. 20 à 23.

Poster un commentaire

Classé dans Abbesses de l'Ordre

Suzanne Tunc. De l’élection des abbesses de Fontevraud à leur nomination par le roi.

        « Suivant la règle bénédictine, l’Abbesse devait être élue… Ainsi en fût-il à Fontevrud jusqu’au concordat de 1516.  au roi revint alors la nomination à tous les  bénéfices majeurs. L’influence royale se fit alors discrète… En 1670, Louis XIV nomma directement Gabrielle de Roche chouart, soeur de Madame de Montespan. La nomination par le roi fut alors la règle jusqu’à la disparition de Fontevraud en 1792.
Tunc S. De l’élection des abbesses de Fontevraud à leur nomination par le Roi . In: Annales de Bretagne et des pays de l’Ouest. Tome 99, numéro 3, 1992. pp. 205-213.

doi : 10.3406/abpo.1992.3428
url :/web/revues/home/prescript/article/abpo_0399-0826_1992_num_99_3_3428

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Abbesses de l'Ordre

Un train de vie fort convenable pour « Mesdames », filles de Louis XV en l’abbaye royale de Fontevraud

Malgré les préoccupations parcimonieuses qui avaient, dit-on, inspiré au cardinal de Fleury, alors ministre, la résolution de faire élever, par les Bénédictines de Fontevrault, les petites princesses, dont le séjour à Versailles eût occasionné de plus grands frais en nécessitant un coûteux état de Maison, Mesdames de France ne laissaient cependant pas d’être fort convenablement traitées à l’abbaye.

Ainsi l’abbesse, la seconde madame de Mortemart, fille du maréchal duc de Vivonne, avait été créée duchesse par brevet personnel afin d’avoir ses entrées et son tabouret chez les princesses ; elle-même, et, après elle, ( NDLRB . L’Abbesse) madame de Montmorin Saint-Hérem, les servaient debout à table. Le monastère touchait de la Cour quinze mille livres de pension pour chacune de Mesdames, et chacune d’elles recevait deux mille livres comme argent de poche ; elles avaient à leur service dix femmes de chambre, un écuyer de bouche, un maître d’hôtel, douze gardes-du-corps payés extraordinairement dix sols par jour, un exempt, M. d’Autichamps, payé cinq livres par jour, un professeur de musique, M. de Caix, et un professeur de danse qui leur apprenait le Menuet couleur de rose, un piqueur de la petite écurie, deux carrosses et une voiture légère appelée gondole, avec cochers, postillons, palefreniers, valets de pied, trente-deux chevaux et quatre ânes harnachés pour les promenades… mais elles n’avaient pas de médecin !

P. 4 de l’ouvrage de Léon de la Brière ; Madame Louise de France Considerate lilia… quomodo crescunt. ( Math, VI, 28 ) D’après l’édition Victor Retaux, Paris, 1900

http://florilege_historique.perso.sfr.fr/livres/MADAME%20LOUISE%20DE%20FRANCE%20par%20L%E9on%20de%20la%20Bri%E8re.pdf

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-O- Oraison funèbre de MARIE-MADELEINE-GABRIELLE DE ROCHECHOUART-MORTEMART ( Notice du 16 /12/2011 refondue le 4 mars 2015)

Manuscrits de la bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris)

  • Manuscrits de la bibliothèque Victor-Cousin
  • MSVC 10-43 Documents historiques
  • MSVC 13  Notes sur Mme de Hautefort

Oraison  funèbre de Marie-Madeleine-Gabrielle de Rochechouart-Mortemart, abbesse de Fontevrault, rédigée sous la forme d’une lettre adressée par Sr Louise-Françoise de Rochechouart-Mortemart, grande prieure, aux religieuses de l’Ordre ; Fontevrault, 15 sept. 1704

  • Cote : MSVC 13 Notes sur Mme de Hautefort
  • Langue: Français
  • Auteur : Rochechouart-Mortemart  ( Louise-Françoise de)
  • Sujet : Rochechouart -Mortemart (  Marie-Madeleine-Gabrielle  de)

NDLRB.

  • A propos de l’auteur . Louise-Françoise de Rochechouart-Mortemart,  (1664- 1742) Grande Prieure, puis 33 éme Abbesse de l’Ordre de Fontevraud
  • A propos du sujet  . Marie-Madeleine-Gabrielle de Rochechouart-Mortemart (1645-1704) 32 éme Abbesse de l’Ordre de Fontevraud surnommée « la reine des Abbesses »
  • A propos de  Madame Marie  de Hautefort  (1616-1691) .http://www.calames.abes.fr/pub/#details?id=UNIC10432

NB.  Les abbesses Louise-Françoise de Rochechouart-Mortemart (et Louise-Claire de Montmorin) eurent à leur charge l’éducation des quatre  filles cadettes du roi  Louis XV à Fontevraud.

 

  

Poster un commentaire

Classé dans Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble

-P- Peinture murale du réfectoire de l’Abbaye royale de Fontevraud ( Abbesse Marie-Madeleine Gabrielle de Rochechouart de Mortemart)

f1

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b69050168

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-V- Quatre vers faisant l’éloge de la reine des Abbesses : Marie-Madeleine-Gabrielle de Rochechouart de Mortemart

A propos de la 32éme Abbesse de l’ordre. 1670-1704 : Marie-Madeleine-Gabrielle de Rochechouart de Mortemart (1645 † 1704) dite la reine des abbesses, sœur de Madame de Montespan.

« On voyait avant la Révolution, dans l’une des salles de  L’Abbaye, son portrait avec ces vers, expression exacte de la vérité

Cette femme illustre éclata

par un profond savoir rare aux temps où nous sommes

et par ses vertus mérita

l’honneur de commander aux hommes »

P. 52.

G. Malifaud. L’Abbaye de Fontevrault [microform]: notice historique et archéologique (1866)

https://archive.org/stream/labbayedefontevr01mali#page/n29/mode/1up

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-B- 1695. Lorsque Bossuet recevait à sa « campagne » de Germigny (77910) la reine des Abbesses, Marie-Madeleine Gabrielle de Rochechouart-Mortemart

En 1695, Bossuet avait reçu à sa campagne ( Germigny l’évêque -77910-) Mme de Montespan,  retirée de la cour, et sa soeur  Marie-Madeleine Gabrielle Adélaïde de Rochechouart de Mortemart, 32 e   abbesse de Fontevrault.

Bulletin de la Société d’Archéologie , sciences  arts et lettres  du département de Seine –et-Marne . Dixième  volume 1894 P. 106

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5478166g/texteBrut

Poster un commentaire

Classé dans Département 77