Archives de Tag: Aliénor d’Aquitaine

Du gisant au visage d’Alienor d’Aquitaine.

The Face of Eleanor of Aquitaine (Photoshop Reconstruction)

https://www.youtube.com/watch?v=NVOFwLfchWA

 

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Plantagenêts

Les lettrés Henri II et Aliènor d’Aquitaine écoutant l’histoire de Lancelot du lac.

Aliénor et Henri II Plantagenêt écoutent l’histoire de Lancelot du Lac (Aliénor et Henri II sont également connus pour avoir aidé à la promotion de la matière troubadouresque et de la matière de Bretagne, notamment), Paris, BNF, ms. fr. 123, fol. 229.]

A retrouver sur http://www.limousin-medieval.com/alienor-aquitaine

Poster un commentaire

Classé dans Plantagenêts

Aliénor d’Aquitaine à qui l’on doit la construction de la salle des pas perdus au Palais de justice de Poitiers

  • Au XIIème siècle, ALIENOR D’AQUITAINE, fille de GUILLAUME III, ses deux époux, LOUIS VII et HENRI II PLANTAGENET, ainsi que RICHARD CŒUR DE LION, son fils, établissent résidence à Poitiers.C’est d’ailleurs à ALIENOR D’AQUITAINE que l’on doit à l’extrême fin du XIIème siècle, la construction de la grande salle devenue la SALLE DES PAS PERDUS. Cette aula, c’est à dire la salle officielle du palais, a des dimensions impressionnantes pour l’époque: 47 mètres de longueur, et 17 mètres de largeur. Elle obéit à une architecture de style gothique angevin, dit encore style gothique Plantagenêt ( arcatures aveugles, chapiteaux à crochets, masques, bases ornées ), style que l’on retrouve également dans la cathédrale Saint Pierre et l’église Sainte Radegonde, édifiées à la même période.Elle sert de salle d’assemblées, de fêtes, mais aussi de justice. A compter du milieu du XIIème siècle, à l’époque d’ALPHONSE DE POITIERS, le palais perd sa fonction exclusive de résidence des comtes du Poitou pour devenir le centre de l’administration provinciale, rôle qu’il conservera jusqu’à la fin de l’Ancien Régime.
  • http://www.ca-poitiers.justice.fr/ca/dynic/stdcont33p.php?Dtopic=2&idart=1&fpage=1

voir aussi :

http://patrimoine.blog.pelerin.info/2016/06/29/37627/

1 commentaire

Classé dans Département 86

Glanes sur les lanternes des morts dans les terres d ‘Aliènor d’Aquitaine.

22/03/2015

La lanterne des morts

Après une vie agitée et pas toujours heureuse, Aliénor mourut à Fontevraud en 1204. Dans le cimetière de cette abbaye, à l’extérieur de l’enceinte, une chapelle Sainte-Catherine* est surmontée d’un fanal. A Mouliherne (Maine et Loire) dans la paroisse de Saint-Germain, une colonne cylindrique creuse (lanterne) est haute de 4 mètres. Ce culte des morts se retrouve aussi à Saumur et à Montsoreau (M. et L.). Nous voyons ainsi que la zone où sont construites les lanternes des morts s’étend en Anjou et en Aquitaine, c’est-à-dire dans les territoires d’Aliénor. Ce n’est pas une preuve de l’influence de la turbulente dame de la deuxième croisade, mais ce peut être une présomption sérieuse. D’ailleurs Fontevraud eut un prieuré Saint-Jean, à Cubas en Dordogne où, dans un cimetière du XII° siècle, s’élève une petite lanterne mortuaire, en bordure d’une route romaine.

Régine Pernoud a écrit : « Bien des chapelles ou des cimetières de plan central arrondi, comme la Tour des morts de Sarlat, ou carré comme la chapelle Sainte-Catherine de Fontevraud peuvent être attribués à l’ordre du Temple ( NDLRB . ???)»

http://saintgeorgesdedidonnehier.blogs.sudouest.fr/archive/2015/03/22/la-lanterne-des-morts-1034334.html

* La chapelle est maintenant sise au cœur du bourg en bordure de l’Allée Sainte Catherine  N°14-26  , allée qui conduit à l’actuelle église paroissiale Saint Michel-de-Fontevraud.

Et aussi :

https://commons.wikimedia.org/wiki/Category%3ALanterne_des_morts_de_Fontevraud-l%27Abbaye

http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=REF&VALUE_1=PA00109111

 

Poster un commentaire

Classé dans Département 24, Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

Aliénor d’Aquitaine « personnage hautement sulfureux dans l’inconscient collectif »

CES FEMMES QUI ONT FAIT L’HISTOIRE…Aliénor d’Aquitaine

Publié le 9 Novembre 2014

La plus piquante des reines de France est Occitane. Petite fille de Guillaume IX, Duc d’Aquitaine et de Gascogne, premier troubadour connu, et Languedocienne par sa grand-mère Philipp(e)a comtesse de Toulouse, Aliénor aurait donc voulu prétendre à ce Comté ; mais non, dans toute sa grandeur, mon intrigante préférée fut tour à tour reine de France puis d’Angleterre, personnage hautement sulfureux dans l’inconscient collectif

http://adelaisetjasmine.over-blog.com/2014/11/ces-femmes-qui-ont-fait-l-histoire-alienor-d-aquitaine.html

 

Poster un commentaire

Classé dans Plantagenêts

Aliénor d’Aquitaine par Philippe Delorme.

Unknown

Poster un commentaire

par | 15 décembre 2015 · 9:24

Le 11 août 2015 sur France II, Stéphane Bern reçoit Aliénor d’Aquitaine.

Le 11 août à 20h55 sur France II, Stéphane Bern part à la rencontre d’une grande reine du Moyen Age : Aliénor d’Aquitaine.

Première femme de pouvoir de notre Histoire ! Reine de France à 15 ans, avec son mariage au roi Louis VII, elle devient Reine d’Angleterre à 30 ans, au bras d’Henri II Plantagenêt. Belle et rebelle, Aliénor est aussi visionnaire et stratège politique. Pour Henri II son époux, elle fait naître l’incroyable légende du Roi Arthur. Elle négocie, traite et arme les bras de ses fils pour conserver le trône d’Angleterre comme sa très chère Aquitaine. Pour Richard cœur de Lion, son fils préféré, elle assume même la régence de l’Empire, mâtant, a elle seule, toutes les rebellions.

Sur fond d’amour passionnel, de vengeance et de trahison, Stéphane Bern vous fait voyager au cœur des plus beaux trésors du patrimoine des deux côtés de la Manche. Le palais de Westminster à Londres, qu’Aliénor fait reconstruire, la rayonnante abbaye de Westminster où elle est couronnée, et bien sûr le spectaculaire château de Douvres, qui veille toujours fièrement sur les côtes anglaises. En France, vous marcherez sur les pas d’Aliénor à Poitiers, dans le palais de son enfance, à Chinon où elle est faite prisonnière, et bien sûr à Fontevraud, où elle repose dans cette abbaye majestueuse. L’une des plus belles nécropoles royales de France…

Avec la participation de Martin Aurell (Historien), Philippe Delorme (Historien), Michel de Decker (Historien), Mireille Calmel (Romancière), Clara Dupont-Monod (Romancière), Professeur Nicolas Vincent (Historien), Steven Brindle (Historien)…

http://www.leblogtvnews.com/2015/07/secrets-d-histoire-le-11-aout-alienor-d-aquitaine-une-rebelle-au-moyen-age.htm

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Etude synthétique d’un ordre antérieur à celui de Fontevraud fondé en 1101: l’ordre de Grandmond fondé vers 1076

63e1d8_8583980c6b5a4dc09e81141331ed2050.jpg_srz_p_298_274_75_22_0.50_1.20_0

Si il ne reste plus rien de la grande abbaye de Grandmont dans les monts d’Ambazac, à proximité de Limoges, la naissance de cet ordre unique en Limousin nous laisse de nombreux témoignages.

L’Ordre de Grandmont s’inscrit dans le renouveau du monachisme aux XIe et XIIe siècles. Une élite spirituelle rejetait à cette époque la vie monastique installée dans le confort matériel et recherchait la solitude pour la prière et la contemplation, à l’exemple des ermites des premiers temps de la chrétienté, en créant une communauté charismatique dans les bois au nom de l’Évangile. Contrairement aux Chartreux qui vivaient un érémitisme solitaire, ils conçurent un érémitisme communautaire, repas pris en commun et dortoir commun aux frères et aux convers.

A la mort d’ Etienne de Muret  le 8 février 1124, ses disciples furent chassés du Bois de Muret par les bénédictins d’Ambazac, qui avait donné la jouissance du lieu sa vie durant à St Étienne, mais non à sa communauté. La communauté dut s’installer à 16 km plus au Nord sur un plateau granitique situé au lieu-dit Grandmont, paroisse de St Sylvestre. C’est à Grandmont que l’Ordre fut fondé, d’où son nom. Grâce aux libéralités du roi d’Angleterre, Henri II Plantagenêt, alors maître du Limousin par son mariage avec Aliénor d’Aquitaine, la communauté de Grandmont fit construire un prieuré dont l’église fut consacrée en 1166.


La règle de l’Ordre de Grandmont a été rédigée vers 1140-1150 par Étienne de Liciac, le 4ème prieur, en suivant les enseignements d’Étienne de Muret rapportés par Hugues de Lacerta, son disciple préféré. Cette règle comprend 65 articles et se base sur l’ÉVANGILE.

….

63e1d8_a69cf9ed5e6748c5af799d4fca93cd7e.jpg_srz_p_366_301_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srzDénombrement des maisons et des effectifs de clercs. À la fin du XIIIème siècle l’ordre de Grandmont était organisé dans le royaume en 9 provinces ou nations:

– province de France: 15 maisons ou « Celles » avec 87 clercs

– province de Bourgogne: 18 maisons avec 105 clercs

– province de Normandie: 15 maisons avec 92 clercs

– province d’Anjou: 16 maisons + 2 léproseries avec 100 clercs

– province de Poitou: 20 maisons avec 99 clercs

– province de Saintonge: 16 maisons avec 98 clercs

– province de Gascogne: 16 maisons avec 92 clercs

– province de Provence: 13 maisons avec 66 clercs

– province d’Auvergne: 15 maisons avec 68 clercs + chef d’ordre à Grandmont avec 40 clercs.

En outre on comptait 2 maisons en Navarre avec 11 clercs et 3 maisons en Angleterre avec 24 clercs, soit un total de 149 maisons de Grandmont, avec 882 clercs.

http://www.limousin-medieval.com/#!grandmont/c1oyy

et aussi :

http://www.detours-en-limousin.com/Grandmont-et-son-abbaye

Poster un commentaire

Classé dans Département 87

Vidéo en anglais sur Aliénor d’Aquitaine (1)

The Divine Feminine – Eleanor of Aquitaine

https://www.youtube.com/watch?v=DtEj1-pZ4-8

Poster un commentaire

Classé dans Plantagenêts

Le duché d’Aquitaine : un « éternel » recommencement depuis Aliénor d’Aquitaine ?

11041283_10152908786187602_2792582225036427050_n

https://www.facebook.com/limousinmedieval/photos/np.1432142722208511.100006714854078/10152908786187602/?type=1&notif_t=notify_me

 

region-decoupage_1682845

http://www.lepopulaire.fr/photoSRC/bqViVeldaWelbKxCPNWs_pusXXdNGltxXD4uu1iw_sR0IkLcazbGupnwlQUaVQo_pWI48f0HY_sxYvETMFwM2diAkJo-_/region-decoupage_1682845.jpeg

Poster un commentaire

Classé dans Plantagenêts