Archives de Tag: Alleaume d’Etival

-A- Alleaume d’ETIVAL, Disciple de Robert d’ARBRISSEL et FONDATEUR en Mayenne d’UN ORDRE MONASTIQUE QUASI DOUBLE

Alleaume d’Étival – devenu  Saint Alleaume (Fête le 27 avril) -était un ermite du XIe siècle mort en 1152, disciple de Robert d’Arbrissel (1047-Vers 1117), qui s’établit dans le Maine, à proximité d’Évron et de Sainte-Suzanne (Mayenne) (53270).

Des disciples s’étaient déjà mis sous sa conduite ; Alleaume les emmena dans la forêt de la Charnie près de Sainte-Suzanne en un lieu déjà dédié, ou qui le fut par lui, à Saint Nicolas, entre Torcé-Viviers-en-Charnie et Blandouet

Bientôt les femmes voulurent aussi se consacrer à Dieu sous sa direction. La vallée était à cet endroit trop étroite pour que l’on pût y réaliser une double fondation semblable à celle de Fontevraud. Ce fut alors que Raoul VII de Beaumont, vicomte de de Beaumont, qui possédait de vastes domaines dans lesquels était comprise la Charnie, « vint de lui-même demander au serviteur de Dieu le secours de ses prières » et lui offrir, pour ses moines à Saint-Nicolas, et, en 1109, pour les religieuses à Étival, dans un lieu pourvu d’étangs, le terrain qui convenait à un emplacement définitif.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Etival.JPG

Les deux couvents ne coexistèrent pas longtemps : celui de Saint-Nicolas ne survécut pas à son fondateur, mais les biens qu’il possédait profitèrent à l’abbaye d’Étival-en-Charnie (Commune de Chemire-en-Charnie ? 72540)  qui, créée sous la conduite de Godehildis ou Godehilde, sœur de Raoul de Beaumont, non seulement se perpétua (jusqu’en 1790), mais fonda d’assez nombreux prieurés.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alleaume_d’Étival

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

-D- LE DIABLE TENAIT-IL TABLE OUVERTE AU PRIEURE FONTEVRISTE DE MOREAUCOURT (Commune de l’Etoile-80830-)?)

En 1628, Jeanne Baptiste de Bourbon, future abbesse de Fontevrault, séjourne quelques jours à Moreaucourt. La même année, Marie Cornet, sœur d’un grand maître du collège de Navarre à Paris, entre à Moreaucourt. Elle deviendra prieure.              Durant ces années 1620, la plénitude de la vie religieuse est troublée par le mauvais sort: neuf confesseurs décèdent de mort violente en quelques années. Le duc de Chaulnes, lointain descendant d’Aléaume* fait intervenir un exorciste. Les dames de Moreaucourt veulent fuir le démon et s’établir à Amiens.

http://abbayedemoreaucourt.free.fr/histoire.html

*Alleaume d’Étival , ultérieurement canonisé, était un ermite du XIe siècle mort en 1152

Poster un commentaire

Classé dans Département 80