Archives de Tag: Animations culturelles

Abbaye royale de Fontevraud. Visite de chantier du futur musée d’art moderne.

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Journées européennes du patrimoine 2020 en l’abbaye royale de Fontevraud

https://www.fontevraud.fr/event/journees-europeennes-du-patrimoine/?utm_source=Mailchimp&utm_medium=emailing&utm_campaign=JEP

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Vitraux d’artistes.1er juillet- 1er novembre 2020. De Notre-Dame de Paris à l’Abbaye de Fontevraud;

Reportée à cause de la pandémie, l’exposition sur les « Vitraux d’Artsites, de Notre Dame de Paris à l’Abbaye de Fontevraud », par Christine Blanchet, commence le 1er juillet et se termine le 1er novembre 2020. L’exposition réunit 29 artistes (1) dans une chronologie des années 1930 à nos jours – maquettes, études préparatoire, panneaux d’essais, films.

Une des maquettes des vitraux de la Chapelle de l’Hôpital de Porrentruy réalisés par Jean-François Comment.

Un focus sur les vitraux de Notre-Dame de Paris présentera le projet de 1937 de Jacques Le Chevallier, projet figuratif qui déclenchera la querelle des vitraux, première querelle de l’art moderne dans un édifice ancien, pour aboutir à la pose des vitraux abstraits de 1965 de l’artiste posés sous l’autorité du ministre André Malraux. Cela résonne des débats d’aujourd’hui avec la flèche à reconstruire, identique ou pas ?

Un focus sur les femmes dans la Bible avec les vitraux de Gérard Garouste et les Marie-Madeleine de Jean-Marc Cerino évoquant le passé de ce lieu chargé d’histoire, Fontevraud, dirigé par des Abesses..

Des maquettes peu connues ou pas du tout : les études de Simon Hantai pour l’église de Flaine, le projet non-réalisé de Jean-Michel Alberola pour l’église de Noisy-le-Grand ou encore les premières études préparatoire de François Rouan pour la cathédrale de Nevers … à découvrir les vitraux de Jean-François Comment qui a oeuvré dans le Jura Suisse

Des hommages aux grands peintres non-figuratifs : Jean Bazaine et Alfred Manessier dont nous présenterons les ultimes projets de vitraux. Moins connus ceux de Bazaine pour la chapelle Saint-Dominique à Paris. Et une surprise…

L’appréhension technique : de la dalle de verre avec Léger, Comment, Loire … le plomb comme ligne du crayon : Villon, Mabille, Raynaud, Nemours, Othoniel, Tyson, Rousvoal … et abolition du plomb : Janssen, Viallat, Hysbergue, Rabinowitch, Morris
Les artistes sont accompagnés par de grands ateliers de maîtres verriers qui seront mis à l’honneur : Ateliers Duchemin, Paris ; atelier Parot, Aiseray ; atelier Juteau, Gommecourt ; atelier Loire, Chartres ; atelier Thomas, Valence ; atelier Jacques Simon, Reims ; atelier Dhonneur, Marseille ; atelier Vitrail France, Le Mans, atelier Jean Mauret, Saint-Hilaire-de-Lignière, et pour les historiques Bony, Barillet, Le Chevallier…

Vitrail religieux ? : le corpus est exclusivement dédié aux vitraux posés dans des lieux religieux posant ainsi des réflexions autour de la question iconographique. Léger, Rouault, Alberola, Collin-Thiebault, Belzere, Garouste, Cerino ou encore Zagari proposent de visiter des thèmes bibliques avec les questions d’aujourd’hui …. bien sûr l’exposition mettra en avant l’éternel parti pris depuis le début du XXe siècle : art abstrait ou art figuratif…

Abbaye de Fontevraud comme lieu d’inspiration : les projets sélectionnés sont à majorité dans des édifices historiques, de hauts lieux patrimoniaux… être accueillie dans un tel monument, c’était aussi porté un regard sur notre patrimoine, comment l’inscrire dans le temps présent, rappeler tout simplement que les édifices doivent vivre aussi dans leur époque, ne pas être seulement figés dans l’histoire, l’ensemble des projets présentent cette dimension, faire battre le coeur de nos monuments en leur apportant la lumière de notre propre histoire ..

Mais aussi

Un catalogue de 88 pages édité par l’Abbaye de Fontevraud accompagne l’exposition avec des textes de : Annie Delay, Fanny Drugeon, Marc Chauveau, Bernard Collet, Bernard Comment, Christine Blanchet et les artistes qui ont accepté de partager leur rapport au vitrail
Des prêts institutionnels : Centre Georges Pompidou, Paris; Institut d’Art contemporain (IAC), Villeurbanne ; Centre du vitrail à Troyes ; musée des Beaux-Arts de Reims ; musée Boucher-de-Perthes d’Abbeville,
Des fonds de dotation d’artistes : Jacques Le Chevallier, Jean-François Comment
Des collections privées : ayants-droits, collectionneur, artistes, l’ordre des Dominicains et les ateliers de maîtres-verriers- (un immense merci à tous)

(1) Les 29 artistes : Jean-Michel Alberola, Jean Bazaine, Stéphane Belzère, Pierre Buraglio, Marcel Breuer, Jean-Marc Cerino, Gérard Collin-Thiébault, Jean-François Comment, Gérard Garouste, Simon Hantaï, Rémy Hysbergue, Ann Veronica Janssen, Jacques Le Chevallier, Fernand Léger, Gabriel Loire, Alfred Manessier, Pierre Mabille, Robert Morris, Aurélie Nemours, Jean-Michel Othoniel, David Rabinowitch, Jean-Pierre Raynaud, François Rouan, Georges Rouault, Gilles Rousvoal, Matthew Tyson, Jacques Villon, Claude Viallat, Carmelo Zagari.

Article du 21 juin 2020 I Catégorie : Culture

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=56629

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

COVID-19. Fermeture de l’Abbaye Royale de Fontevraud. Semaine Sainte supprimée

Conformément aux mesures annoncées par le Gouvernement pour lutter ensemble contre la propagation du virus COVID-19, l’Abbaye Royale de Fontevraud est fermée aux visites à partir de ce dimanche 15 mars 2020, et ce jusqu’à nouvel ordre. Fontevraud Le Restaurant est également fermé pour les mêmes raisons. Le communiqué.

« Nous sommes dans l’obligation d’annuler le premier temps fort de la saison culturelle « Pâques à Fontevraud ».Le Festival de Musique Sacrée, les expositions « Vitraux d’artistes » et « Le Chemin de Croix du Bon Larron » ainsi que les manifestations du Jour de Pâques à l’Abbaye sont annulés et reportés à une date ultérieure dans la mesure du possible.
Pour toute demande de renseignement et remboursement concernant l’Abbaye Royale et la programmation culturelle, le public et les visiteurs peuvent nous contacter à l’adresse contact@fontevraud.fr ou au 02 41 51 45 11.
Pour toute demande de renseignement concernant le Restaurant et l’Hôtel, les hôtes peuvent nous contacter à l’adresse hotel@fontevraud.fr ou au 02 46 46 10 10.
Nous vous tiendrons régulièrement informés sur
– la page Facebook de l’Abbaye : www.facebook.com/abbayedefontevraud
– la page Facebook de L’Hôtel et du Restaurant : www.facebook.com/FontevraudHotelRestaurant
– notre site internet : www.fontevraud.fr

Article du 16 mars 2020 I Catégorie : Vie de la cité

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Fontevraud. Le cinéma d’animation s’invite à l’Abbaye du 3 au 5 octobre 2019

L’Abbaye de Fontevraud en partenariat avec la plateforme NEF Animation organise cette année encore un weekend du film d’animation. Il se déroulera au cœur de la bâtisse emblématique de Fontevraud du jeudi 3 octobre au samedi 5 octobre. Les ateliers et animations sont proposées au jeune public comme aux adultes.

Le film d’animation Ernest et Célestine sera projeté le samedi 5 octobre à 17h.

Chaque année, l’Abbaye Royale de Fontevraud et la NEF Animation proposent en octobre un week-end culturel autour du film d’animation. La NEF organise un rendez-vous professionnel auquel Fontevraud la Scène ajoute des rendez-vous ouverts au public. Créée en juillet 2015, Nouvelles Écritures pour le Film d’Animation (NEF Animation) est la première plateforme professionnelle francophone dédiée à l’écriture de et sur l’animation. Elle répond au besoin de la filière de disposer d’un outil dédié à l’écriture et à la recherche, qui soit à la fois un lieu de réflexion sur l’animation en tant qu’art, un lieu de convergence des initiatives et un opérateur de projets.

Jeudi 3 octobre à 21h : Spectacle « Le sens des mots » de Jean-Charles Mbotti Malolo

Proposition chorégraphique et cinématographique en danse et langue des signes « Le Sens des Mots » est une proposition chorégraphique et cinématographique en danse et langue des signes, conçue par le réalisateur Jean-Charles Mbotti Malolo dans le prolongement de son court-métrage d’animation multi-récompensés, Le Sens du toucher (Folimage, 2014), qui est projeté en début de spectacle. Ce spectacle questionne la communication, nos intentions et leurs traductions en mots ou en geste. Lorsque nous essayons de parler, au-delà des mots qui nous viennent, ou de ceux qui nous manquent, qu’est-ce qui se raconte dans nos têtes ? Sommes-nous maîtres de nos pensées ? Contre quoi nous battons-nous pour surmonter les difficultés de prise de parole ? Et à cet instant, comment le corps se comporte-t-il ? Ce spectacle s’adresse aux entendants comme aux malentendants avec l’ambition d’effacer les frontières entre les langues.

Vendredi 4 octobre à 20h30 : lecture de scénarios

Pour la troisième année consécutive, en partenariat avec le Festival Premiers Plans d’Angers et avec le soutien du CNC (Fonds d’aide à l’innovation audiovisuelle et Fonds de soutien audiovisuel sélectif), l’Abbaye Royale de Fontevraud et la NEF Animation proposent une lecture inédite de scénarios de films d’animation par Émilie Dequenne. Il s’agit de deux formats courts, en cours de production, deux histoires évoquant l’enfance et l’entrée dans l’adolescence de jeunes filles, avec comme toile de fond une nature à la fois sauvage et source d’émerveillement : « La saison pourpre » de Clémence Bouchereau (court-métrage en écran d’épingle). Et « Drôles d’oiseaux » de Charlie Belin co-écrit avec Mariannick Bellot (unitaire TV en 2D). Ce projet a été reçu en résidence à Fontevraud en avril 2018. Il prend pour décor le Saumurois et notamment l’Île de Souzay. Émilie Dequenne est une actrice belge de théâtre, de télévision mais surtout de cinéma. Elle fait ses premiers pas devant la caméra des frères Dardenne dans Rosetta (1999), qui lui vaudra un prix d’interprétation à Cannes. Par la suite, elle a joué dans une trentaine de longs métrages et tourné avec Claude Berri, Patrick Timsit, André Téchiné, Lucas Belvaux ou Albert Dupontel.

Samedi 5 octobre de 14h30 à 18h30 : Cinéma d’animation en famille

Petits et grands sont invités à se familiariser avec la fabrication de films d’animation. L’occasion de s’amuser en famille dans des ateliers pratiques encadrés par Emmanuelle Gibault et Claire Cochard :
Fabrication de jeux optiques :
– Dessins animés (papier découpé)
– Stop motion
– Montage avec la table Mashup (table ludique et intuitive pour mixer son et image)
Puis la journée se prolonge de 16h30 à 17h par un goûter et de 17h à 18h30 par la projection du film d’animation Ernest et Célestine en présence de l’un des réalisateurs, Stéphane Aubier. Cette animation est gratuite dans le cadre du droit d’entrée, à partir de 6 ans.

Infos pratiques : Animations du jeudi et du vendredi gratuite mais sur réservation sur le site www.fontevraud.fr, à partir de 8 ans. Animation du samedi 5 octobre gratuite dans le cadre d’un droit d’entrée, à partir de 6 ans.

Article de la lettre Saumur  Kiosque du 28 septembre 2019 I Catégorie : Culture

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Abbaye de Fontevraud : Un été 2018 d’histoire(s).

Abbaye de Fontevraud : Un été d’histoire(s). Demandez le programme !

La programmation estivale de l’Abbaye royale de Fontevraud invite à la rencontre des grands personnages de l’histoire au travers de l’animation théâtrale de la Cie Diapason, d’un escape game, du nouvel espace carcéral ou encore du parcours de créations contemporaines. Tout un éventail de propositions accessibles pendant la visite pour satisfaire toutes les curiosités.

Animation théâtrale : « Jeux de dames » – CIE DIAPASON


Animation théâtrale : « Jeux de dames » – CIE DIAPASON

L’une est au roi, l’autre est à Dieu ! Mais qui sont les deux femmes qui se rencontrent ici un jour d’été de 1686 ? Deux soeurs qui ont maille à partir avec le monde des hommes, au coeur du Grand Siècle. Si Athénaïs de Montespan défend sa position de favorite à la cour du Roi Soleil, Gabrielle de Rochechouart défend, elle, l’autorité des femmes abbesses sur le domaine de Fontevraud. Comédie, musique, escrime artistique et danse ponctuent ce spectacle, signé Laurent TIXIER.
Pratique : Du 14 juillet au 15 août : DU DIMANCHE AU JEUDI : 11h15, 15h30 & 17h. – Gratuit, inclus dans le droit d’entrée

Escape game : Le sceptre de Richard

Enfermée dans une pièce par groupe de 4 à 7 personnes, l’équipe doit retrouver des objets, résoudre des énigmes de logique, décrypter des codes et déjouer les pièges pour retrouver le fameux sceptre de Richard Coeur de Lion disparu depuis 900 ans.
Pratique : Jusqu’au 28 août 11h – 14h – 15h30 – 17h, du mercredi au dimanche / réservation : www.fontevraud.fr – Durée 1h · Groupes de 4 à 7 personnes > à partir de 12 ans / accompagnement obligatoire par un adulte pour les -16 ans. Tarifs : Plein : 24€ par personne / Réduit : 18€ (étudiants, demandeurs d’emploi, Cézam) / Forfait Famille : 75€ (2 adultes et 3 enfants maximum) – Le droit d’entrée à l’Abbaye royale de Fontevraud est inclus.

Nouvel espace carcéral : Nouvelle exposition permanente

Comment une abbaye prestigieuse devint en quelques années une des prisons les plus dures de France ? Comment gardiens et prisonniers ont vécu pendant 150 ans ? Quelles traces en reste-t-il aujourd’hui ? Fontevraud propose de mieux comprendre cette période de son histoire à travers images d’archives, maquettes, objets d’époque et témoignages.
Pratique : Ouverture le 20 juillet 2019 – Gratuit, inclus dans le droit d’entrée.

Patrimoine et création : La chambre des cloches

Cette première exposition sur l’art campanaire à Fontevraud est une installation artistique scénographiée par deux artistes nantais : Nicolas BARREAU et Jules CHARBONNET, avec la double complicité d’un campaniste et d’un conservateur des antiquités et objets d’art. Cet été, la nouvelle cloche de Fontevraud, nommée Aliénor *, coulée dans une des plus grandes fonderies de France, est présentée dans le parcours campanaire avant de rejoindre le clocher cet automne.
Pratique : Gratuit, inclus dans le droit d’entrée.

* https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/angers-49000/abbaye-de-fontevraud-une-nouvelle-cloche-baptisee-alienor-6319217

Parcours arts & créations contemporaines

François MORELLET, Claude LÉVÊQUE, François RÉAU, Les Frères CHAPUISAT, Delphine VAUTE, Cédric GUILLERMO, Camille TECHER… Oeuvres permanentes ou passagères accompagnent le public au fil de ses cheminements dans l’abbaye et ses jardins :
– FRANÇOIS RÉAU : « MIRABILIA » : Choeur de l’abbatiale & iBar
– CLAUDE LÉVÊQUE : « MORT EN ÉTÉ » : Grand dortoir
– FRANÇOIS MORELLET : « CLIN D’OEIL À ST-BENOÎT » : Chapelle Saint-Benoît
– CÉDRIC GUILLERMO : « A DADA ! » : Pelouse du chevet
– LES FRÈRES CHAPUISAT : « TABULA RASA » : Bois de l’hôtel
– DELPHINE VAUTE : « CAUDALIE SAUVAGE » : Terrasse Gourmande – Orangerie
– CAMILLE TECHER : « ARKHÉ » : Cour de l’Écrou

Toutes les infos sur http://www.fontevraud.fr/

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=51287

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

CONCOURS INTERNATIONAL DE MUSIQUE ANCIENNE DU VAL DE LOIRE. Samedi 1 er juin 2019 en l’Abbaye royale.


CONCOURS INTERNATIONAL DE MUSIQUE
ANCIENNE DU VAL DE LOIRE

Président du jury : William Christie

Concours biennal destiné aux ensembles instrumentaux interprétant le répertoire des XVIIe et XVIIIe siècles sur instruments d’époque. Rendez-vous pour la troisième édition samedi 1er juin 2019 à l’Abbaye Royale de Fontevraud autour du thème : Le Violoncelle concertant au XVIIIe siècle

Organisé par Stradivaria – Ensemble Baroque de Nantes, ce concours vise à assurer la promotion artistique d’ensembles de jeunes musiciens spécialistes de ce répertoire. Environ 6 ensembles seront en finale et présenteront deux pièces pour une durée de trente minutes par ensemble environ.

RÉCOMPENSES
Premier prix : 4000 euros + 2 dates en région Pays de la Loire
Second prix : 2000 euros
Prix du public : sans dotationAvec le soutien de la Région des Pays de la Loire, les villes de Nantes et d’Angers, de La Cité, le Centre des Congrès de Nantes et la Soufflerie, et de l’Abbaye Royale de Fontevraud.

SAM. 1er JUIN / 16H00-20H00

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Art campanaire à Fontevraud. POUR LE WEEK-END DE PÂQUES Du samedi 19 au dimanche 21 avril 2019

L'abbaye Royale

PATRIMOINE ET CRÉATION : LA CHAMBRE DES CLOCHES

Chaque village possède à minima une église qui compte une ou plusieurs cloche. On les entend tous les jours mais rares peuvent les en approcher. À la fois instruments de musique et objets liturgiques, employées pour appeler les fidèles, rythmer les Heures, alerter du danger et sonnées autrefois pour éloigner les tempêtes. Les cloches restent un objet familier et mystérieux et ambivalent. Cette exposition est une invitation à rompre un peu le voile du mystère en vous en approchant…

Cette première exposition sur l’art campanaire à Fontevraud est une installation artistique scénographiée par deux artistes nantais : Nicolas Barreau et Jules Charbonnet, avec la double complicité d’un campaniste et d’un conservateur des antiquité et objets d’art. Vincent Laumaillé, directeur des établissements Laumaillé est campaniste, producteur ainsi que créateur de cloches. Il présente aussi à travers cette installation artistique son savoir-faire multilséculaire.

POUR LE WEEK-END DE PÂQUES
Du samedi 19 au dimanche 21 avril 2019

Accompagné d’un livret, découvrez les trois espaces évoquent les cloches dans l’abbatiale, le cloître et le jardin du noviciat. Vous découvrirez autour de ce module muséographique sur l’art campanaire des ateliers famille, visites thématiques et conférence… L’Entreprise Lussault-Laumaillé, acteur et partenaire de l’exposition présentera son savoir-faire (en continu les samedis et dimanches)

INÉDIT : DÉMOULAGE DE LA CLOCHE DE FONTEVRAUD

Il se jouera pour le dimanche de Pâques un moment unique et rare ; une invitation à participer en direct, au démoulage de la cloche de Fontevraud, coulée dans une des plus grandes fonderies de France ; Cornille Havard.

Dimanche 21 avril / 16h00

En présence du campaniste* Vincent Laumaillé et son équipe

Campaniste* terme créé par Hervé Laumaillé, pére de Vincent, terme reconnu par l’Académie Française en 2007 et inscrit au dictionnaire en 2008. Le fondeur Paul Bergamo, dirigeant de la fonderie familiale Cornille Havard (sud manche) est reconnu parmi les leaders mondiaux pour la qualité de son travail campanaire. Des commandes prestigieuses se sont succédées : huit cloches pour Malte, neuf pour Notre Dame de Paris, Bayeux, Sées, etc.

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

26 Octobre 2018. Antoine Godbert qui dirige le Centre Culturel de l’Ouest en passe d’être licencié

Crise à l’Abbaye de Fontevraud : la direction en passe d’être licenciée

L’assemblée générale du Centre Culturel de l’Ouest qui a eu lieu le vendredi 26 octobre dernier aura surpris l’auditoire. Le toujours président de l’Association, qui a un rôle majeur dans l’organisation de l’Abbaye et désormais sénateur, Bruno Retailleau, a annoncé devant la préfète de la Région, Nicole Klein, le lancement d’une procédure de licenciement et la mise à pied du directeur du CCO Antoine Godbert, ainsi que celle de son directeur des relations extérieures, Gregory Lahoute-Bessieres.

Une procédure de licenciement a été lancée à l’encontre d’Antoine Godbert qui dirige le Centre Culturel de l’Ouest. Il est aussi à la tête du GIE qui gère la centaine de salariés de l’animation culturelle, l’hôtellerie et les visites sans direction.

Le parcours d’Antoine Godbert

À l’issue de sa victoire lors des élections régionales, au mois de juin 2016, le nouveau président Bruno Retailleau souhaitait donner avec Antoine Godbert, une autre dimension à la « cité idéale » expérimentale voulue par son prédécesseur, Jacques Auxiette : « Je veux un projet original pour Fontevraud, avec un rayonnement mondial ». Énarque et ancien journaliste (au Nouvel Obs et au Quotidien de Paris, entre autres), Antoine Godbert est agrégé de géographie, enseignant-chercheur en géopolitique. Il avait notamment travaillé au Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale. Il s’est aussi spécialisé dans le conseil auprès de Christian Blanc, secrétaire d’État au Grand Paris, puis de Luc Chatel, au ministère de l’Éducation nationale, entre 2009 et 2012. Réputé peu présent à l’Abbaye de Fontevraud, l’assemblée générale a fait état de dysfonctionnement dans la gestion du personnel.

Sous le contrôle de l’agence régionale

Au mois de juin dernier, la Cour Régionale des Comptes avait sévèrement pointé du doigt la gestion de l’Abbaye de Fontevraud, de la précédente mandature à la Région. En cause, « le non-respect répété de ses statuts », « l’information administrative et financière du conseil d’administration déficiente », « le non-respect des grands principes de la commande publique » et d’autres problèmes venant remettre en cause la gestion du monument historique appartenant à l’État, mais géré par le conseil régional des Pays de la Loire. Depuis cette annonce, un audit a été commandité par l’Agence Régionale des Pays de la Loire qui a pris la direction exécutive de l’établissement. Il semblerait, donc, que la nouvelle direction n’ait pas fait mieux que la précédente, notamment sur les règles de la commande publique.

« Manque de transparence »

Reste désormais à trouver pour l’établissement une nouvelle direction qui regroupe plusieurs compétences pour l’établissement : gestion, d’histoire et de tourisme. Le nouveau directeur devra présenter à l’État et à la Région un projet en mars prochain. Ce dernier conditionne un soutien annuel de deux-millions d’euros à l’établissement. Tout de même. Dans le rapport du mois de juin 2018, la Cour Régionale des Comptes qualifiait son utilisation de « manque de transparence ».

Article du 29 octobre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=46664

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Uncategorized

Dominique Gagneux est nommée directrice du futur musée régional d’art moderne-Collection Martine et Léon Cligman

Conservatrice en chef du patrimoine, Dominique Gagneux est nommée directrice du futur musée régional d’art moderne-Collection Martine et Léon Cligman, qui doit voir le jour au sein de l’abbaye de Fontevraud à l’horizon 2020.

En septembre dernier, le Ministère de la Culture, la Région des Pays de la Loire et le couple de collectionneurs Martine et Léon Cligman signaient une convention cadre qui donnait naissance à un nouveau musée d’art moderne au cœur de l’abbaye royale de Fontevraud, laquelle abrite déjà un centre culturel et différents espaces d’exposition. Ce projet, qui doit aboutir à une ouverture au public en 2020, entre aujourd’hui dans une nouvelle phase puisque la Région a récemment désigné Dominique Gagneux comme directrice de la future institution.
Conservatrice en chef au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, spécialiste de la conservation préventive, Dominique Gagneux a organisé de nombreuses expositions d’envergure parmi lesquelles « Raoul Dufy. Le plaisir » (2008), « Baselitz sculpteur » (2011) ou plus récemment « Serge Poliakoff. Le rêve des formes » (2013) et la rétrospective Bernard Buffet (2016). Travaillant en France comme à l’étranger, elle a également dirigé d’importants catalogues et est l’auteure de nombreuses publications scientifiques.
Entrée en fonction le 1er mars dernier, (2018) Dominique Gagneux est à présent en charge de l’élaboration du projet scientifique et culturel du futur musée régional d’art moderne de Fontevraud. Destiné à mettre en valeur la collection Cligman tout en enrichissant la dimension patrimoniale et culturelle de Fontevraud, ce projet se construit en coopération avec la Région, l’Agence régionale et l’architecte en chef des Monuments historiques, ainsi que la direction de l’abbaye de Fontevraud. Il bénéficiera également d’une dotation de 5 millions d’euros offerte par les époux Cligman qui souhaite ainsi soutenir la création du musée. La nouvelle directrice a également pour tâche de dresser l’inventaire de la collection, de procéder aux constats d’état des œuvres (encore en voie de donation), de rédiger le catalogue du corpus et de concevoir le futur accrochage des salles du musée. En charge de l’enrichissement de la collection ainsi que de sa valorisation, Dominique Gagneux aura pour premier objectif l’obtention de l’appellation « Musée de France » pour l’institution à naître, laquelle consacre la reconnaissance de l’État et ouvre droit à de nombreux avantages et subventions.

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud