Archives de Tag: Archevêque de Canterbury

-C- LA COMPARAISON faite par Voltaire à propos DES POUVOIRS DE LA REINE D’ANGLETERRE ET DES ABBESSES DE FONTEVRAULT ETAIT ERRONEE

« La  comparaison qu’on fait d’une Reine d’Angleterre qui nomme un archevêque de Canterbéry avec une  Abbesse  de fontevrault , qui nomme des Prieurs & des Curés, renferme deux choses qui ne se ressemblent guère ; L’Abbesse  de Fontevrault  n’a point d’autorité spirituelle par elle –même. Elle n’a  que celle  que l’Eglise luia communniquée , qui est extrémement  bornée & et qui peut être  révoquée  & supprimée. Mais la Papesse Angloise était  le principe & le centre  de toute l’autorité, même spirituelle , que l’on ne pouvait recevoir  que d’elle seule ».

Les erreurs de Voltaire, par M. l’Abbé Nonnotte. Tome Ier . MDCCLXX (1770) p. 279

http://books.google.fr/books?id=tD4HAAAAQAAJ&pg=PA279&lpg=PA279&dq=fontevraulr+fille+de&source=bl&ots=1z6bhpBDxA&sig=5cjb-HYZTwOdxHIabg_UG6psMbU&hl=fr&sa=X&ei=h4_cUMDkHbDM0AXImIBI&ved=0CEQQ6AEwBA#v=onepage&q=fontevraulr%20fille%20de&f=false

Le point  de  vue  critiqué de Voltaire est rappelé dans la mise en ligne , sur ce  blog même,  mise en ligne auquel conduit le lien suivant : https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2011/10/10/v-le-point-de-vue-%C2%AB-nuance-%C2%BB-de-voltaire-sur-le-fait-qu%E2%80%99une-femme-l%E2%80%99abbesse-de-fontevraud-nomme-des-prieurs-et-des-cures/

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans * Angleterre, Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble

-V- LE POINT DE VUE « nuancé » DE VOLTAIRE SUR LE FAIT QU’UNE FEMME, l’Abbesse de Fontevraud, , NOMME DES PRIEURS ET DES CURES

La reine Élisabeth d’Angleterre eut donc le titre de chef de la religion anglicane. Beaucoup d’auteurs, et principalement les Italiens, ont trouvé cette dignité ridicule dans une femme : mais ils pouvaient considérer que cette femme régnait ; qu’elle avait les droits attachés au trône par les lois du pays …. Une reine d’Angleterre qui nomme un archevêque de Cantorbéry, et qui lui prescrit des lois, n’est pas plus ridicule qu’une abbesse de Fontevrault qui nomme des prieurs et des curés, et qui leur donne sa bénédiction : en un mot chaque pays à ses usages.

Page:Voltaire – Œuvres complètes Garnier tome12.djvu/499

http://fr.wikisource.org/wiki/Page:Voltaire_-_%C5%92uvres_compl%C3%A8tes_Garnier_tome12.djvu/499

Pour  une réfutation de l’analyse  ci-dessus                                                                                                https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/2012/12/27/c-la-comparaison-faite-par-voltaire-a-propos-des-pouvoirs-de-la-reine-dangleterre-et-des-abbesses-de-fontevrault-etait-erronee/

Poster un commentaire

Classé dans * Angleterre, Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble