Archives de Tag: Armoiries

Dans les armes de la commune de Riorgues (42153), retrouvez le souvenir du Prieuré fontevriste du lieu.


100px-Blason_ville_fr_Riorges_(Loire).svg

Blasonnement :

Écartelé : au premier d’argent au lion de gueules, au deuxième de gueules aux deux clés passées en sautoir, l’une d’or, l’autre d’argent, au troisième d’azur à l’escarboucle d’or, au chef de gueules, au quatrième d’or au faisceau de licteur, sommé d’un bonnet phrygien, accosté de deux tourteaux, le tout de gueules.

1-Un Lion rampant, symbole des premiers seigneurs de Roanne.

2-Armes de l’abbaye bénédictine d’Ainay à Lyon, dont releva le prieuré de Riorges depuis le Xe siècle jusqu’à la Révolution.

3Armes attribuées à Mathilde d’Anjou. Elles rappellent le souvenir des Dames de Beaulieu, prieuré dépendant de Fontevrault, fondé en 1115 et qui dura jusqu’au début de la Révolution.

4-Symbole révolutionnaire français d’après le revers des pièces de 2 sols, frappées en métal de cloches au Moulin de Beaulieu sur les bords du Renaison.

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 42

-A- ACTUALISATION de la page 5 de ce dictionnaire : les PRIEURES et autres IMPLANTATIONS FONTEVRISTES situés en France

Ajout  à cette page d’un paragraphe X. Le connétable Anglais Chandos (1320-1370) , bourreau de deux  prieurés  fontevristes

5- HISTOIRE DE L’ORDRE DE FONTEVRAUD, les prieurés et autres implantations fontevristes situés en France https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/les-prieures-de-lordre-de-fontevraud/

NDLRB. Vous y retrouverez aussi les armoiries en couleur  du Connétable:  « D’argent à une pile de gueules »

Poster un commentaire

Classé dans * Angleterre, Département 86

-M- ARMOIRIES DU PRIEURE DE MOREAUCOURT. Commune de l’Etoile ( 80296)

Communauté des religieuses du prieuré  de Moreaucourt, Commune de l’Etoile (80296)

D’azur, a une sainte vierge d’argent, tenant le petit Jésus d’or  sur son bras senestre.

Poster un commentaire

Classé dans Département 80

-S- LA GRANGE DIMIERE FONTEVRISTE DE SAIX (86120)

Voir aussi  une autre photo de la grange (p.51) de l’ouvrage suivant :                                    Fontevraud. Prieurés, Graffiti, Prisonniers, Gisants.

N° 147 bis . Octobre 1998

Société des Lettres Sciences et Arts du Saumurois
1 rue Célestin Port 
49400 Saumur
Téléphone: 02 41 51 97 26

Vous pouvez aussi activer le lien suivant: https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/les-prieures-de-lordre-de-fontevraud/                                                                            et  chercher  dans le paragrapheVIII. Autres implantations fontevristes les analyses  consacrées  à la grange  dimière de Saix.                            Vous y trouverez  deux photos supplémentaires :                                                  – L’une  d’une pierre  armoriée  portant la date 1730 , pierre  portant la trace  de  coups  de  feu, probable témoignage de la révolution française .                                            – L’autre de la  Charpente de la grange dimière ci-dessus

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

-L- Prieuré de LOUDUN (86200)

Retrouvez cette  notice à sa place alphabétique, notice illustrée de deux photos, dans la page intitulée : Les prieurés de l’ordre de Fontevraud et autres implantations situées en France , page à laquelle conduit le lien suivant: https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/les-prieures-de-lordre-de-fontevraud/

Poster un commentaire

Classé dans Département 86

-C- CIMETIERE DES ROIS

Le cimetière des rois, mausolée de style baroque, édifié au XVII e siècle à l’initiative de l’abbesse Jeanne-Baptiste de Bourbon,  s’élevait  dans l’angle nord-est de l’église  abbatiale où  subsistent quelques maigres arrachements : un culot  sculpté d’un angelot, des  vestiges de fresques,  une arcade romane,qui avait  été  réutilisée comme support. Cet important monument  reposait  sur deux lions assis, à visage humain, entre lesquels apparaissait une tête de mort surmontée d’une tête d’ange.

Le  tombeau supportait les  quatre  gisants des Plantagenêts  parvenus  juqu’à nous plus deux personnages à genoux: A gauche , Jeanne d’Angleterre priait les mains jointes et  ,en face, à droite, son fils Raymond VII  se  « battait la  coulpe ». Sous le mausolée reposaient  également  une  vingtaine d’importants personnages dont les noms  étaient gravés  sur une plaque  accostée de deux  colonnes  et  située  à droite de l’arc  triomphal ( donc sur le mur  sud de l’abbatiale). Il y avait aussi  des urnes d’or renfemant les  coeurs de Jean sans Terre, d’Isabelle d’Angoulême, d’Henri III d’Angleterre…. Le  tout  était dominé par une arcade de marbre portant un fronton orné des armes de l’Abbesse Jeanne-Baptiste de Bourbon. Cette arcade qui enveloppait l’arc  triomphal donnait au choeur roman un aspect  théâtral. Au fond une statue de la Vierge  à l’enfant   tenue  pour  miraculeuse  et dite Notre-Dame des Roys se déroulait  sur une draperie de terre rouge peinte en trompe l’oeil

(Rubrique en travaux)

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-I-Isabelle TAILLEFER* plus connue sous le nom d’Isabelle d’ANGOULÊME (1186-1245); La « comtesse-Reine »

Les TAILLEFER furent la première dynastie des comtes d’Angoulême . Ils portaient  « losangé d’or et de gueules »

     La vie d’Isabelle, dernière descendante de la dynastie Taillefer, est digne d’un roman. Elle naquit à Angoulême en 1186* d’Aymer de Taillefer et d’Alix. Promise à Hugues X de Lusignan, elle fut enlevée le jour de ses noces, le 24 août 1200, par le roi d’Angleterre, Jean sans Terre, qui était l’invité d’honneur. Le roi l’épousa quelques jours plus tard et à 14 ans Isabelle devint ainsi reine d’Angleterre. Ils eurent six enfants. Jean sans terre mourut en 1216.

Veuve,   Isabelle rentra en France et épousa son ancien fiancé : Hugues X de Lusignan, comte d’Angoulême. De cette union naquirent neuf enfants. Ambitieuse, Isabelle Taillefer n’oubliait pas ses prérogatives et se faisait appeler comtesse-reine. A la fin de sa vie elle se retira à l’abbaye de Fontevrault où elle mourut  le 4 juin  1246* . On peut y voir encore son gisant exécuté à la demande de son fils Henri III d’Angleterre, né de de son union avec  Jean sans terre

http://www.angouleme.fr/histoire/spip.php?article124

* Née  en 1188, décédée le 31 mai 1246                                                                                                                                                                                               http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://familytreemaker.genealogy.com/users/m/i/l/Laura-S-Miller-smith/GENE1-0070.html&prev=/search%3Fq%3Dg%25C3%25A9nalogie%2B%2Bfontvrault%26hl%3Dfr%26safe%3Doff%26client%3Dsafari%26tbo%3Dd%26rls%3Den&sa=X&ei=i4XMUJL_KO-M0wXW3IDoBw&ved=0CDoQ7gEwAA

Selon d’autres sources, (NDLRB, sources qui paraissent isolées) La Comtesse Reine Isabelle serait enterrée à l’abbaye de La Couronne, mais son cœur se trouverait à l’abbaye de Fontevrault (Maine & Loire)

http://www.lacouronne.fr/culture-patrimoine_patrimoine

Isabelle Taillefer alias d’Angoulême
(v.1188 – 31 mai 1246)
Comtesse d’Angoulême (1202)
Reine consort d’Angleterre (1200),- Armoiries ci-dessus-
puis Reine douairière d’Angleterre (1217) par son premier mariage,
puis Comtesse consort de la Marche (1220) par son second mariage

http://heraldique-europeenne.blogspot.com/2011/11/rois-et-reines-dangleterre-jean-ier.html

Poster un commentaire

Classé dans * Angleterre, Département 16, Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud