Archives de Tag: Centre de la culture du Limousin médiéval

-C-Le Centre de la culture du limousin médiéval promeut le graduel dit de Fontevraud

graduel_fontevrault

CENTRE  DE  LA CULTURE DU LIMOUSIN MEDIEVAL

Accéder au Graduel de Fontevrault, conservé à la BFM de Limoges, en lecture directe …

Au 25 octobre de la page FB à laquelle conduit le lien suivant :

https://www.facebook.com/limousinmedieval?fref=ts

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 87

Le centre de la culture du Limousin médiéval présente une étude consacrée à l’Architecture fontevriste limousine

Centre de la Culture du Limousin Médiéval

https://www.facebook.com/limousinmedieval

a publié le 10 septembre 2014

L’architecture fontevriste limousine

renvoyant au lien suivant : L’Ordre de Fontevraud en Limousin.

http://grandmont.pagesperso-orange.fr/Fontevraud.html

Poster un commentaire

Classé dans Département 87

-G- L’Ordre de Grandmont (87240-SAINT SYLVESTRE )

Centre de la culture du Limousin médiéval

Les rois d’Angleterre (Henri I puis Henri II) aidèrent l’abbaye de Grandmont, notamment pour la réalisation des bâtiments. Richard Cœur de Lion fit entièrement reconstruire le monastère . Etienne de Lissac recueillit vers 1154 les préceptes de Saint Etienne transmis oralement, pour former la Règle. Le Pape Clément III canonisa Saint Etienne de Muret à Grandmont, en 1189. L’Ordre des Grandmontains se développa dans toute la France. Il comptait 60 maisons en 1170 et 149 petits monastères en 1317 quand le pape Jean XXII érigea le prieuré de Grandmont en abbaye mais réduisit le nombre de maisons à 39.

Dévasté à plusieurs reprises (guerre de Cent Ans, luttes religieuses du XVIème), le monastère menaçait ruine en 1732 quand l’abbé de la Guérinière entreprit de le rebâtir. L’église, qui suivait l’ordonnancement de celle de Sainte Geneviève de Paris, était une des plus belles de ce style. Lesbâtiments, achevés en 1768, avaient une grande analogie avec le Palais Episcopal de Limoges.
L’ordre fut dissous en 1772. En 1789, des matériaux de choix furent prélevés. Les restes de l’abbaye furent achetés pour servir à la construction de la prison de Limoges. Les habitants furent autorisés à prélever des pierres pour édifier une petite chapelle, inaugurée en 1825 et dédiée à Saint-Jean-Baptiste.

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10152110654507602&set=np.5100854.100006714854078&type=1&theater&notif_t=notify_me

Poster un commentaire

Classé dans Département 87