Archives de Tag: Commune de Chalus (87230)

L’auberge Richard Coeur de Lion à Châlus (87320) prête pour de nouvelles aventures.

Le Populaire 9 avril 2017 p. 10.

Poster un commentaire

Classé dans Plantagenêts

La 5 émé édition du festival Richard Coeur de Lion en Haute-Vienne ne pourra être organisée faute de financement.

Poster un commentaire

par | 8 mars 2017 · 2:14

Anniversaire. 6 avril 1191. Mort de Richard Coeur de Lion à Châlus (8723

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mort_de_Richard_Cœur_de_Lion#/

http://www.richardcoeurdelion.fr/mythe_realite.html

Poster un commentaire

Classé dans Département 87, Plantagenêts

Deux belles images du Blog Limousin médiéval à propos de Richard Coeur de Lion.

63e1d8_e8ffe2dd50094472848c50290980ef58.jpg_srz_p_328_383_75_22_0.50_1.20_0

Fils d’Henri II d’Angleterre et d’Aliénor d’Aquitaine, Richard est élevé dans le duché d’Aquitaine à la cour de sa mère, ce qui lui vaut dans sa jeunesse le surnom de Poitevin. Il devient comte de Poitiers et duc d’Aquitaine à onze ans. Après la mort subite de son frère aîné le roi Henri le Jeune en 1183, il devient héritier de la couronne d’Angleterre, mais aussi de l’Anjou, de la Normandie et du Maine (voir l’article Richard Cœur de Lion, ascendance sur trois degrés).

Pendant son règne qui dure une dizaine d’années, il ne séjourne que quelques mois dans le royaume d’Angleterre. Il utilise toutes ses ressources pour partir à la troisième croisade, puis pour défendre ses territoires français contre le roi de France, Philippe Auguste, auquel il s’était pourtant auparavant allié contre son propre père. Ces territoires, pour lesquels il a prêté allégeance au roi Philippe, constituent la plus grande partie de son héritage Plantagenêt.

Le 26 mars 1199, Richard assiège le château de Châlus Chabrol possession du vicomteAdémar V de Limoges, dit Boson. Il est atteint par un carreau d’arbalète tiré par un chevalier de petite noblesse limousine, Pierre Basile. La flèche est retirée mais la gangrène gagne le corps du roi. Richard meurt le 6 avril 1199, onze jours après sa blessure.

….

63e1d8_ab183806b0b04e3eba9981557560fbd4.jpg_srz_p_353_286_75_22_0.50_1.20_0

http://www.limousin-medieval.com/#!richard-coeur-de-lion/cuto

2 Commentaires

Classé dans Département 87

Le château de Chalus-Chabrol (87230) témoin de la mort de Richard Coeur de Lion.

chalus

Poster un commentaire

par | 15 juillet 2015 · 12:05

Anniversaire. 6 avril 1199. Mort de Richard Coeur de Lion à Châlus (87230)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mort_de_Richard_Cœur_de_Lion#/

2 Commentaires

Classé dans Département 87, Plantagenêts

-T- LES TROIS TOMBEAUX DU ROI RICHARD COEUR-DE-LION; Fontevrault (49),Rouen(76),Châlus (87).

Richard blessé par un carreau d’arbalète  tiré par Pierre Basile   depuis le  haut des murailles du château de  Châlus (87)  le 25 mars 1199,  meurt le 6 avril. Il laisse une grande réputation de guerrier et un royaume hérité de son père encore intact.
« Que mon corps soit enterré à Fontevrault , mon cœur dans ma cathédrale de Rouen * (dans la crypte), quant à mes entrailles qu’elles restent à Châlus** « 

http://www.histoire-de-france-et-d-ailleurs.com/articles/personnalites/RichardCoeurdeLion.htm

* Tombeau dans la cathédrale de Rouen 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Richard1Rouen.jpg

Le choeur de  la cathédrale de Rouen  long de 36 m, a des stalles sculptées en 1467, et dont les consoles sont décorées de sujets très curieux, pleins de naïveté et de verve. Il contenait aussi jadis les tombeaux de Richard Coeur de Lion, de son frère Henri, de leur oncle Guillaume, et du fameux duc de Bedford; mutilés par les calvinistes en 1562, ils disparurent quand on exhaussa le choeur en 1736. Des fouilles ont amené, en 1838, la découverte du coeur et d’une statue de Richard.

http://www.cosmovisions.com/monuRouenNotreDame.htm

* * Châlus où fut mortellement  blessé le roi Richard

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Chateau_Chalus_Chabrol.jpg

Son cœur, sa cervelle et ses yeux furent déposés dans la cathédrale de Rouen, capitale de la Normandie dont il était le duc. Selon certaines chroniques, ses entrailles attendirent l’heure de la vengeance en l’église du château de Châlus Chabrol; selon d’autres, elles étaient dans le « package » de Rouen.

Puis, dans le respect de ses dernières volontés, son corps dépecé, salé et enveloppé dans du cuir de boeuf,  fut inhumé auprès de son père dans l’église abbatiale de Fontevraud,

On ne retrouva jamais ses ossements extraits de sa sépulture profanée durant la Révolution, sépulture restaurée au 19ème siècle.

Tombes et sépultures dans les cimetières et autres lieux

crbst_826.html

1 commentaire

Classé dans Uncategorized