Archives de Tag: Commune de Fontevraud- l’Abbaye (49500)

Réhabiliter les viviers de l’abbaye de Fontevraud ?

Publié le | Mis à jour le

Une liaison cyclable de 17,9 km reliant Fontevraud-l’Abbaye à Morton, dans la Vienne ? Si les regards se dirigent vers le million d’utilisateurs de la Loire à vélo susceptibles de bifurquer vers Center Parcs, Couziers, située sur le tracé, espère bien tirer profit des 4,9 km qui traversent le Chinonais.

L’opportunité de « faire découvrir paysages et patrimoine de la vallée de Couziers », défend Ann Chevalier, maire du village.
Dans l’esprit de l’élue : les anciens viviers des abbesses de Fontevraud, ces étangs situés sur le territoire de Couziers au cœur de la forêt. Une partie boisée investie par le camp militaire désormais cachée au public.

Alors que la municipalité précédente s’était battue en vain pour le classement de « cette œuvre majeure », Ann Chevalier a profité de l’inauguration du parcours, jeudi à Fontevraud, pour faire passer des messages auprès de ses collègues élus du Maine-et-Loire notamment. « S’ils étaient entretenus, on pourrait envisager de les voir rendus aux visiteurs », formule-t-elle.

A l’approche des journées du patrimoine, Ann Chevalier ( Maire de Couziers) avait notamment demandé à ce que les viviers soient visibles du public. Sans réponse positive pour le moment.

J.C.

Les pêcheries, une manne.

Au Moyen Âge, le poisson était consommé en abondance pour nourrir jusqu’à 800 moniales et moines. Pendant les nombreux jours de jeûne, on privilégiait les espèces « nobles » : lamproie, brochet, anguille, saumon… Le poisson « ordinaire » (hareng, morue, sardine…) était importé en barrique. En plus des viviers, qui s’étalaient sur deux hectares au sud de l’abbaye, les religieuses louaient les nombreuses pêcheries qu’elles possédaient sur la Loire, les eaux des moulins et des étangs environnants.

https://www.parc-loire-anjou-touraine.fr/fr/telechargements/copy_of_documentation-touristique/circuits-du-patrimoine/circuit-patrimoine-fontevraud

Proches de Fontevraud, les étangs de Couziers, au cœur de la forêt, ont servi de viviers aux nonnes de l’Abbaye.

https://www.ot-saumur.fr/La-Loire-a-Velo-Parcours-Montsoreau-Morton-Les-Trois-Moutiers-via-Fontevraud_a31671.html

Les étangs de Couziers au cœur de la forêt, ont servi de viviers pendant des siècles aux nonnes de l’Abbaye de Fontevraud.

http://www.france-randos.com/randonnee/couziers/indre-et-loire-37/le-circuit-de-couziers

 


Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (d) Abbaye-Bagne de Fontevraud-L’Abbaye

JOURNAL DES A.G. de l’APF (Association des Prieurés Fontevristes )

Vous n’êtes pas seul à vous intéresser  aux Prieurés Fontevristes,

Pour en savoir plus , contactez : fontevristes@gmail.com

– 2014 (16 mai) . Prieuré d’ORSAN (18170-Maisonnais)
– 2015 (12 juin) . Prieuré de RELAY (37200-Pont-de-Ruan)
– 2016 ( 3 juin). Prieuré de MARTIGNE-BRIAND (49540)
– 2017 (16 juin). Archives départementales d’ANGERS (49000)
– 2018 (22 juin) . Abbaye royale de FONTEVRAUD (49500)
– 2019 (14-15 juin). Prieurés de TUSSON (16140)

Poster un commentaire

Classé dans Département 16, Département 18, Département 37, Département 49 (a), Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

Fontevraud . Quand la petite histoire rencontre la grande. Cinq fontevristes nés d’une victime de la révolution

L’acte de mariage d’un de ses fils, Jacques-André Hayé stipule qu’il est le fils de «  Marc Hayé, tisserand, décédé à Poitiers comme victime de la Révolution. » (Vue n°41 et 42/147, acte de mariage du 6 janvier 1813 à Raslay, archives de la Vienne). De cette union sont issus :

1° Sophie Hayer, née le 24 mai 1780 à Fontevrault. 

2° Marc-Jacques Hayer, né le 17 août 1781 à Fontevrault. 

3° Emilie-Sophie Hayer, née le 26 mai 1783 à Fontevrault. 

4° Marie Hayer, née le 6 juin 1785 à Fontevrault.

5° Jacques-André Hayer, né le 31 mai 1788 à Fontevrault. 

marié le 6 janvier 1813 à Raslay avec Marie-Rosalie Champion.

6° Jacinte Haydier, né le 12 juillet 1789 à Saix et + le 26 août 1789.

7° Louis Haydier, né le 12 juin 1792 à Saix, garçon laboureur à  Bizay, Epieds et décédé le 30 décembre 1865 à la Crépinerie commune de Brézé, journalier-vigneron.

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Régine Catin , Maire de Fontevraud : « Redonner du sens à l’histoire de l’abbaye ».

Le 14 décembre 2015. Maire de Fontevraud, Régine Catin (Les Républicains) entre à la Région au sein de la nouvelle majorité menée par Bruno Retailleau (elle était 10e sur la liste en Maine-et-Loire).

……

« En terme de développement culturel, Fontevraud peut encore davantage porter le territoire. Le Centre Culturel de l’Ouest (CCO) a un peu confondu les choses. Fontevraud-l’Abbaye doit retrouver ses vraies racines. Il faut faire travailler ensemble au quotidien : l’abbaye, le village et les habitants. Les Fontevristes ne se sont pas forcément retrouvés dans le CCO. Il faut faire en sorte qu’il n’y ait plus de rempart en ouvrant à des manifestations qui redonnent du sens à l’histoire de l’abbaye. Il faut un projet encore plus resplendissant. »

http://www.courrierdelouest.fr/actualite/saumur-regine-catin-lr-en-reaction-contre-les-extremes-14-12-2015-249081

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

Presbytère de Fontevraud l’Abbaye. Façade donnant sur le jardin de Curé.

Je ne  voudrais pas paraître  iconoclaste mais ayant  eu le  bonheur de  connaître l’état  de la façade avant les travaux , je garde une préférence  assez nette pour l’état antérieur .

 

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

-T- LES TROIS TOMBEAUX DU ROI RICHARD COEUR-DE-LION; Fontevrault (49),Rouen(76),Châlus (87).

Richard blessé par un carreau d’arbalète  tiré par Pierre Basile   depuis le  haut des murailles du château de  Châlus (87)  le 25 mars 1199,  meurt le 6 avril. Il laisse une grande réputation de guerrier et un royaume hérité de son père encore intact.
« Que mon corps soit enterré à Fontevrault , mon cœur dans ma cathédrale de Rouen * (dans la crypte), quant à mes entrailles qu’elles restent à Châlus** « 

http://www.histoire-de-france-et-d-ailleurs.com/articles/personnalites/RichardCoeurdeLion.htm

* Tombeau dans la cathédrale de Rouen 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Richard1Rouen.jpg

Le choeur de  la cathédrale de Rouen  long de 36 m, a des stalles sculptées en 1467, et dont les consoles sont décorées de sujets très curieux, pleins de naïveté et de verve. Il contenait aussi jadis les tombeaux de Richard Coeur de Lion, de son frère Henri, de leur oncle Guillaume, et du fameux duc de Bedford; mutilés par les calvinistes en 1562, ils disparurent quand on exhaussa le choeur en 1736. Des fouilles ont amené, en 1838, la découverte du coeur et d’une statue de Richard.

http://www.cosmovisions.com/monuRouenNotreDame.htm

* * Châlus où fut mortellement  blessé le roi Richard

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Chateau_Chalus_Chabrol.jpg

Son cœur, sa cervelle et ses yeux furent déposés dans la cathédrale de Rouen, capitale de la Normandie dont il était le duc. Selon certaines chroniques, ses entrailles attendirent l’heure de la vengeance en l’église du château de Châlus Chabrol; selon d’autres, elles étaient dans le « package » de Rouen.

Puis, dans le respect de ses dernières volontés, son corps dépecé, salé et enveloppé dans du cuir de boeuf,  fut inhumé auprès de son père dans l’église abbatiale de Fontevraud,

On ne retrouva jamais ses ossements extraits de sa sépulture profanée durant la Révolution, sépulture restaurée au 19ème siècle.

Tombes et sépultures dans les cimetières et autres lieux

crbst_826.html

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized