Archives de Tag: Commune de Rouen (76000)

-G- D’une comparaison de deux gisants de Richard Cœur de Lion ( Rouen et Fontevraud)

Histoire. Richard cœur de Lion, sa vie et son tombeau ( dernier article) par M. Alexandre Drouin

Revue de Rouen et de Normandie, Volume 7

1839 . Premier semestre. Rouen 1839. P. 242

http://books.google.fr/books?id=b0sYAAAAYAAJ&pg=PA242&lpg=PA242&dq=secher+fontevrault+vraiment&source=bl&ots=h5-VAibUAM&sig=l_g_Eano9-lmi6hGkegNNZCwBMQ&hl=fr&sa=X&ei=FKhMVPqnCYzAPN7bgbAJ&ved=0CDkQ6AEwBA#v=onepage&q=secher%20fontevrault%20vraiment&f=false

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Département 76

-R-Richard Cœur de Lion entre mythe et réalité dans la cathédrale de Rouen (76000)

47Richard_Coeur_de_lion_Gisant_RouenUn personnage entre mythe et réalité

<——— Gisant de Richard Cœur de Lion dans la cathédrale de Rouen (Domaine public).

Qui était-il ? :

Le personnage :
Richard Cœur de Lion fut l’un des personnages les plus connus du Moyen Age. Récemment, le cinéma et la littérature en ont fait l’une des figures les plus emblématiques de cette période à travers des histoires romancées telles que Robin des Bois ou Ivanhoé. On garde à son propos l’image d’un roi guerrier, partant pour la croisade  et allant combattre vaillamment en Terre Sainte et en Europe. Mais la réalité du personnage et de son époque est mal connue ou souvent vue à travers des stéréotypes et des idées reçues. Comme toujours, la réalité était plus complexe et plus nuancée;

http://www.richardcoeurdelion.fr/mythe_realite.html

 

 

 

l

Poster un commentaire

Classé dans Département 76

-T- LES TROIS TOMBEAUX DU ROI RICHARD COEUR-DE-LION; Fontevrault (49),Rouen(76),Châlus (87).

Richard blessé par un carreau d’arbalète  tiré par Pierre Basile   depuis le  haut des murailles du château de  Châlus (87)  le 25 mars 1199,  meurt le 6 avril. Il laisse une grande réputation de guerrier et un royaume hérité de son père encore intact.
« Que mon corps soit enterré à Fontevrault , mon cœur dans ma cathédrale de Rouen * (dans la crypte), quant à mes entrailles qu’elles restent à Châlus** « 

http://www.histoire-de-france-et-d-ailleurs.com/articles/personnalites/RichardCoeurdeLion.htm

* Tombeau dans la cathédrale de Rouen 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Richard1Rouen.jpg

Le choeur de  la cathédrale de Rouen  long de 36 m, a des stalles sculptées en 1467, et dont les consoles sont décorées de sujets très curieux, pleins de naïveté et de verve. Il contenait aussi jadis les tombeaux de Richard Coeur de Lion, de son frère Henri, de leur oncle Guillaume, et du fameux duc de Bedford; mutilés par les calvinistes en 1562, ils disparurent quand on exhaussa le choeur en 1736. Des fouilles ont amené, en 1838, la découverte du coeur et d’une statue de Richard.

http://www.cosmovisions.com/monuRouenNotreDame.htm

* * Châlus où fut mortellement  blessé le roi Richard

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Chateau_Chalus_Chabrol.jpg

Son cœur, sa cervelle et ses yeux furent déposés dans la cathédrale de Rouen, capitale de la Normandie dont il était le duc. Selon certaines chroniques, ses entrailles attendirent l’heure de la vengeance en l’église du château de Châlus Chabrol; selon d’autres, elles étaient dans le « package » de Rouen.

Puis, dans le respect de ses dernières volontés, son corps dépecé, salé et enveloppé dans du cuir de boeuf,  fut inhumé auprès de son père dans l’église abbatiale de Fontevraud,

On ne retrouva jamais ses ossements extraits de sa sépulture profanée durant la Révolution, sépulture restaurée au 19ème siècle.

Tombes et sépultures dans les cimetières et autres lieux

crbst_826.html

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized