Archives de Tag: Conférences

30 mai 2015. FONTEVRAUD DANS L’HISTOIRE DE FRANCE / UNE EXCEPTION DANS L’HISTOIRE MONASTIQUE

Label CERF  ( Centre d’Etudes et de Recherches Fontevristes)

30 mai 2015. FONTEVRAUD DANS L’HISTOIRE DE FRANCE / UNE EXCEPTION DANS L’HISTOIRE MONASTIQUE 

Comment l’Ordre de Fontevraud, de petite envergure comparé aux autres, a-t-il survécu et conservé son indépendance pendant que beaucoup d’autres disparaissaient ? Sans doute le prestige de l’ordre et la position sociale de ses abbesses lui ont permis de jouer un rôle politique non négligeable du Moyen Âge à la Renaissance. Cependant, ni sa richesse, ni sa vocation à recueillir des femmes de haut rang ne lui sont spécifiques.

MICHEL MELOT / UN CYCLE DE CONFÉRENCES POUR COMPRENDRE

Pour mieux connaître le rôle de Fontevraud dans l’histoire de France et les étonnantes faveurs dont il bénéficia, Michel MELOT propose un cycle de conférences consacrées à des périodes charnières de l’histoire de France où l’Ordre de Fontevraud joua un rôle politique important. Il sera notamment question de la Réforme et des guerres de religion ainsi que de la Contre-réforme, aux 16e et 17e siècles.

FONTEVRAUD ET LES PLANTAGENÊT / AU-DELÀ D’ALIÉNOR

Pour cette première conférence, Michel MELOT invite Martin AUREL. Ensemble, ils expliqueront comment la puissance politique de Fontevraud s’est manifestée dès la fondation par Robert d’Arbrissel et s’est prolongée sous la protection des Plantagenêt. Puis ils s’interrogeront sur le rôle de ces premières années dans la persistance de l’Ordre de Fontevraud jusqu’à la Révolution.

http://www.fontevraud.fr/Planifier-sa-journee/Evenement/Fontevraud-et-les-Plantagenet

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Ordre monastique de Fontevraud en son ensemble

17 mai 2014.CONFÉRENCE DE PHILIPPE CHARLIER À L’ABBAYE – LES SECRETS DU COEUR DE RICHARD

FONTEVRAUD-L’ABBAYE – Si le corps de Richard Cœur de Lion a reposé à l’Abbaye de Fontevraud, son cœur n’y a jamais été. Pratique courante à l’époque, l’organe royal a été conservé dans un reliquaire à Rouen. Philippe Charlier, qui a récemment identifié la tête d’Henri IV momifiée, présente son étude inédite sur les fragments du cœur de Richard.

Gisant de Richard Coeur de Lion © Anne-Sophie Ascher

Gisant de Richard Coeur de Lion © Anne-Sophie Ascher
 Les secrets du coeur de Richard
Richard 1er, roi d’Angleterre et duc de Normandie surnommé Richard Cœur de Lion est mort le 6 avril 1199 sur un champ de bataille dans le Limousin. Il est décédé des suites d’une blessure à l’épaule, provoquant sans doute une septicémie ou une gangrène. Ses viscères enterrées sur le champ de bataille, son corps fut rapatrié à Fontevraud tandis que son cœur fut embaumé et apporté à la cathédrale Notre-Dame-de-Rouen. Censé abriter l’âme, le cœur bénéficiait au Moyen-âge d’un traitement particulier.Conservé dans une boite scellée, le cœur de Richard fait un objet d’étude idéal pour comprendre les techniques d’embaumement de l’époque. Bien qu’aujourd’hui sous forme de sable, l’organe a livré de nombreuses informations à l’équipe conduite par Philippe Charlier, révélant notamment l’utilisation d’encens. Etait-ce pour se rapprocher du corps du Christ et éviter des années de purgatoire à ce roi courageux mais cruel ?A travers l’exemple de Richard Cœur de Lion et de « patients » comme Diane de Poitiers, Agnès Sorel ou Henri IV, Philippe Charlier reviendra sur les évolutions de l’anthropologie médico-légale qui par l’étude de corps momifiés, a permis de comprendre comment lutter contre l’altération du cadavre. Il témoignera de la richesse des techniques employées et des moyens qu’à l’époque ces « techniciens de la mort » utilisaient pour s’approcher de la fameuse odeur de sainteté.

Philippe Charlier

Philippe Charlier a été révélé au grand public notamment lors de ses travaux permettant l’identification de la tête momifiée d’Henri IV. Docteur en médecine (Lille 2), en sciences (Paris 5), et en lettres (EPHE IVe section), Philippe Charlier est également médecin légiste et archéo-anthropologue, auteur de nombreux livres et articles.

 

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Département 76, Département 87

-J- L’espace consacré à l’Abbesse Julie-Gilette de Pardaillan d’Antin inauguré en l’Abbaye royale le 19 octobre 2103

Label CERF  ( Centre d’Etudes et de Recherches Fontevristes)

19 octobre 2013, Fontevraud à la Révolution : une conférence de Jean-Clément Martin.

L’Abbaye de Fontevraud a fermé ses portes monastiques en1792. La légende raconte que Julie d’Antin, la dernière abbesse a fui de nuit par un souterrain, vêtue en paysanne. Pourtant, à la veille de la Révolution, Fontevraud est une abbaye puissante et riche où vivent près de 400 personnes entretenant des liens ecclésiastiques, mais aussi sociaux et économiques, avec la ville et le royaume.

A cette époque, les affrontements de la guerre de Vendée marquent profondément le Saumurois et plus largement le Maine-et-Loire. Mais ces événements sont loin d’avoir eu une unité, voire une organisation politique et militaire. Au contraire, ils semblent liés à des arrangements et contextes locaux.

C’est dans cette perspective élargie au département que Jean-Clément Martin, professeur émérite à la Sorbonne, spécialiste de la Révolution française, propose de comprendre la Révolution
à Fontevraud. Il apporte un éclairage sur la complexité d’une situation et d’une époque qui demeurent, à maints égards, encore difficiles à appréhender.

Inauguration de l’espace Julie d’Antin à 17 h.

L’époque révolutionnaire place Fontevraud au cœur des affrontements de la guerre de Vendée.
C’est cette part troublante et complexe de l’histoire de Fontevraud qu’aborde l’historien Jean-Clément Martin. L’une des figures marquantes en est la dernière abbesse, Julie d’Antin, pour laquelle un nouvel espace d’interprétation sera inauguré à la suite de la conférence.

Poursuivant son parcours muséographique, Fontevraud inaugure, samedi 19 octobre 2013 à 17 heures, le nouvel espace dédié à Julie d’Antin, dont le contenu a été mis au point par Jean-Clément Martin, avec le concours scientifique de Patrick Bouvard de l’université de Poitiers. Ce module historique est situé à l’entrée des souterrains de l’Abbaye, par lesquels la dernière abbesse se serait enfuie pour se réfugier à Angers. Pour en savoir plus : abbayedefontevraud.com

Samedi 19 octobre 2013 à 15h – Fontevraud à la Révolution : conférence de Jean-Clément Martin.

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=16915

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-D- Fontevraud . CONFERENCE le 16 mars 2013 du « Printemps des utopies » sur la DECROISSANCE EN QUESTION.

Week end : Le printemps des utopies, conférence

  Le printemps des utopies, conférence

à Fontevraud-l abbaye (49Abbaye royale de Fontevraud
Le samedi 16 mars 2013

Si on rêvait ?

« Nous venons du futur. » C’est ce que rappelle avec espoir et urgence l’une des devises des étudiants insurgés d’une Grèce vacillante. Un aphorisme en forme de revendication pour ceux qui se soucient du présent, les yeux tournés vers un avenir qui semble sombre.

Mais demain reste toujours à écrire. Pour nous guider, il nous faut des perspectives, des points d’accroche où se hisser pour prendre de la hauteur, au-delà de l’agitation du quotidien.

L’abbaye de Fontevraud, la Saline Royale d’Arc-et-Senans et le Lieu unique, trois lieux liés par la thématique commune de l’utopie, ont ainsi choisi de proposer trois rencontres de réflexions transdisciplinaires pour donner leur voix à ceux qui imaginent le monde dans lequel nous voulons vivre.

http://week-end.sorties.francetv.fr/le-printemps-des-utopies-conference-abbaye-royale-de-fontevraud-fontevraud-l-abbaye-ide-842efa779

Et pour ceux  qui voudraient  – des fois- disposer de renseignements plus concrets.

http://www.abbayedefontevraud.com/conference-debats-de-fontevraud/debats-de-fontevraud-le-printemps-des-utopies

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (d) Abbaye-Bagne de Fontevraud-L’Abbaye

-P- PROMENADES DE L’HISTOIRE en octobre 2012. VISITES CONFERENCES EN L’ABBAYE ROYALE.

NDLRB. Nous avons trop souvent regretté que les animations prenant place au sein de l’Abbaye  royale soient sans rapport – aucun- avec  que  ce  qui a fait  sa spécificité et sa grandeur  ainsi que   celle de l’Ordre issue  d’elle, à  savoir sa  vocation monastique, pour ne pas nous réjouir du thème des trois  visites-conférences ci-dessous .

Les visites conférences de l’automne

Venez cheminer dans Fontevraud et son histoire en compagnie d’un historien ou d’un archéologue, d’un historien de l’art ou d’un spécialiste de la restauration des monuments historiques en participant aux « Promenades de l’Histoire » de l’automne 2012 à l’Abbaye.

« La règle et l’architecture » avec Michel Melot

Samedi 13 octobre à 11h

L’architecture est l’art d’imaginer, de concevoir et de réaliser des édifices, parfois avec une pensée philosophique et/ou religieuse. Michel Melot, archiviste et historien d’art français, propose un décryptage du plan et de l’architecture de l’Abbaye en suivant la Règle de la Réforme de Fontevraud au XVIIe siècle.

« Plantes et jardins au Moyen âge » avec Michel Cambornac

Samedi 20 octobre à 11 h

Michel Cambornac, ethnobotanistes, vous emmène dans les jardins de Fontevraud pour se pencher sur les rapports des hommes avec le monde végétal, source d’aliments et de plantes médicinales. Il vous expliquera comment la reconstitution des jardins s’est faite d’après le Capitulaire de Villis (ou de Charlemagne), le Physica d’Hildegarde de Bingen et le plan du monastère de St Gall en Suisse.

« L’administration pénitentiaire depuis la Révolution française »
avec Jack Garçon et Jean-François Alonzo.

Samedi 27 octobre à 11 h

Cette promenade de l’histoire abordera l’évolution de l’administration pénitentiaire et de la justice pénale depuis la Révolution française. Elle se déroulera en deux temps : conférence en salle puis déambulation dans les espaces pénitentiaires encore visibles (cages à poules, cachots…).

Avantage Pass Fontevraud

Les 10 premiers inscrits bénéficient de la gratuité des promenades.

http://www.abbayedefontevraud.com/visite/visites-conference/les-promenades-de-l-histoire?utm_source=Promenades-histoire-automne-2012&utm_medium=email&utm_campaign=Promenades-histoire-automne-2012

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

G-CONFERENCEA FONTEVRAUD SUR L’ABBESSE Gabrielle de ROCHECHOUART.

Gabrielle de Rochechouart est la figure centrale du nouvel espace d’interprétation à l’Abbaye. Pour l’ouverture de cet espace, l’historienne Elisabeth Verry propose une rencontre avec une femme influente et cultivée.

Elle est la figure centrale du nouvel espace d’interprétation aménagé dans le Jardin du Liban. Celui-ci vient compléter le parcours muséographique qui propose un voyage dans l’histoire de Fontevraud, de Jean Genet à Robert d’Arbrissel en passant par Aliénor d’Aquitaine.

Pour l’ouverture de cet espace, l’historienne Elisabeth Verry propose, sous la forme d’une conférence, une rencontre avec une femme influente et cultivée qui dirigea l’ordre fontevriste pendant plus de 30 ans.

Marie-Madeleine-Gabrielle de Rochechouart (1645-1704)

Louis XIV la surnommait « la perle des abbesses » et il lui porta jusqu’à sa mort une fidèle et sincère affection. Fille du duc de Rochechouart-Mortemart et sœur de la future favorite du roi, Mme de Montespan, Marie-Madeleine-Gabrielle fut admise à 11 ans à l’Abbaye-aux-Bois, elle y manifesta de vives qualités intellectuelles qui la portent vers l’étude des langues et de la philosophie.

Elle prit le voile en 1664 et prononça ses vœux l’année suivante.En 1670, le roi la nomme à la tête de l’ordre de Fontevraud, charge qu’elle assume jusqu’à sa mort en 1704.

Sous le gouvernement de Gabrielle de Rochechouart, l’Abbaye devient un foyer de rayonnement spirituel et culturel. Elle s’entoure d’une cour fidèle, est en contact avec de nombreux écrivains, fait représenter « Esther » de Racine.

Mais elle ne néglige pas pour autant les intérêts de l’ordre et veille scrupuleusement au respect de la règle. Cette femme attachante, tournée vers son devoir, suscita par son esprit, sa simplicité et son savoir l’admiration de ses contemporains.

Elisabeth Verry, archiviste et paléographe, conservateur général du patrimoine, dirige . Enseignante à l’université d’Angers, elle a une connaissance approfondie de l’Abbaye et de son histoire. Elle a écrit les textes du nouvel espace muséographique consacré à Gabrielle de Rochechouart et réalisé par Harmatan Scénographie.

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

-T- L’ASSOCIATION TIBHIRINE organise un « DIALOGUE INTERRELIGIEUX CITOYEN » à L’ABBAYE DE FONTEVRAUD (mars 2012)

La rencontre a été organisée par une association nantaise, Tibhirine, créée en 1997 après l’enlèvement puis l’assassinat des moines de l’abbaye du même nom située en Algérie. « Le défi majeur aujourd’hui est d’apprendre à coexister en paix », a affirmé dans son introduction le fondateur et président Jacques Hubert. Pour lui, « le dialogue interreligieux citoyen » est une « voie royale pour vivre en paix ».

….

Deux cent cinquante personnes se sont retrouvées dimanche 25 mars  2012 dans le cadre de l’abbaye de Fontevraud (Maine-et-Loire), joyau du XIIe siècle, autour du thème : « Sens et urgence du dialogue interreligieux ». Un enjeu que les organisateurs, de l’association nantaise Tibhirine, avaient placé dans le contexte de la laïcité et du « vivre ensemble ».

Lors d’une conférence qui aura été l’un des temps forts de cette journée, Jérôme Vignon, président des Semaines sociales de France, a souligné que « notre temps convoque les religions au dialogue entre elles », la mondialisation provoquant « un brassage des peuples et des religions dans nos villes ».

http://www.la-croix.com/Religion/Urbi-Orbi/France/L-association-Tibhirine-organise-un-dialogue-interreligieux-citoyen-a-l-abbaye-de-Fontevraud-_NP_-2012-03-26-782218

NDLRB. S’il est intérressant  que l’Abbaye royale retrouve une  activité religieuse, on peut sans doute regrettter que celle-ci soit placée  sous l’égide  de mots et  concepts aussi peu définis que « dialogue citoyen » ,  « vivre ensemble« et « brassage des peuples »

2 Commentaires

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

-P- Vendredi 6 avril 2012, Abbaye royale de Fontevraud. LA CONFERENCE DE PÂQUES : « LA FEMME ET LE PECHE »

NDLRB. Même si le site officiel ne mentionne pas explicitement  dans l’annonce de cette  conférence l’année de référence, il s’agit bien de 2012.

La notion de péché est-elle propre aux religions ? Pourquoi est-elle associée à la femme ? Comment historiquement cette interprétation de la Bible s’est-elle construite ? Quelle place est attribuée à la femme dans la notion bouddhiste de transgression ? Est-il envisageable de modifier une disposition apparemment naturelle de l’humanité ?

Pour cette nouvelle conférence de Pâques, dédiée chaque année au fait religieux, Fontevraud propose de revisiter la question de la femme et du péché en adoptant les approches philosophique, historique et sociologique, et en parcourant les religions du Livre, mais aussi le bouddhisme.

Organisé en partenariat avec l’IESR (Institut européen en science des religions) et animé par Anne Van den Kerchove, ce rendez-vous associe trois intervenants éclairant différemment un débat qui nourrit bien des controverses depuis des siècles.

Philippe Gaudin est enseignant à l’IESR et à l’EPHE (Ecole pratique des hautes études). Philosophe et spécialiste de la laïcité, il a publié de nombreux ouvrages et articles dont « La Religion de Nietzsche » (2008).

Jean-Daniel Dubois est directeur d’études à l’EPHE. Spécialiste de l’histoire des mouvements gnostiques anciens, de la religion manichéenne et la littérature apocryphe chrétienne, il est l’auteur de « Les apocryphes chrétiens » (2007) et de « Jésus apocryphe » (2011).

Louis Hourmant est membre du Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL) et enseignant à l’Université Paris-Est. Il travaille sur la mondialisation du bouddhisme, sous l’angle de la réception des mouvements bouddhistes japonais en France

Plus de renseignements grâce au lien suivant :                       http://www.abbayedefontevraud.com/evenement/87/2012-04

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

-J- AUTOUR DU JUGEMENT DERNIER. Conférence sur cette scuplture à Fontevraud le samedi 19 novembre à15H.

Conférence : Autour du jugement dernier : Samedi 19 novembre  2011 à  15H.

La restauration des fragments du Jugement dernier de Fontevraud, datant de l’époque d’Aliénor d’Aquitaine, s’achève. En attendant sa mise en place dans la future salle du Trésor de  l’Abbaye, l’historien Jean-Claude Bonne nous invite le 19 novembre à découvrir ce chef d’œuvre de l’art roman.

L’historien Jean-Claude Bonne donnera une conférence sur les fragments du Jugement dernier de Fontevraud, à l’occasion de la fin de travaux de restauration.

Jean-Claude Bonne est Directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) où il enseigne l’histoire et la théorie de l’art médiéval. Né en 1937, il est philosophe et historien de l’art.

Accessible dans le cadre du droit d’entrée / Gratuit pour les porteurs du Pass Fontevraud

La conférence « Autour du Jugement dernier » est une approche détaillée et un échange sur l’état des connaissances sur cette œuvre restauré par Valérie Medhipour

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye