Archives de Tag: Confession

-R-Rabelais aurait pu changer le nom de Fontevrault en celui de Coingnaufond

Les éditions de  Lyon, et celle de 1626 (et celle de 1552), ont substitué au nom de Fonthevrault celui d’abbaye de Coingnaufond. Rabelais, si tant est que ce soit lui qui ait choisi l’abbaye de Fontevrault pour la scène de ce conte, ne savait peut-être pas que cela avait été autrefois un usage singulier dans l’ordre de Fontevrault, que les religieuses se confessassent d’abord à leur abbesse laquelle les, envoyait ensuite à un prêtre pour s’y confesser de nouveau, et en recevoir l’absolution.

http://www.nonagones.info/correlation-geometrique-geographique.php?ph1=F1075001.jpg&depl1=Partie+VII+-+Coh%E9rence+grand+nonagone&ph=F1074801.jpg&depl2=Chapitre+XLVIII+-+Premi%E8re+Etoile&destination=transf/1074801.htm

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud

-R- REGLE DE L’ORDRE DE FONTEVRAUD (Office, communion, confession)

CHAPITRE XVIII. – De l’Office Divin.

« Quand vous ferez de la férié en l’Advent et Caresme, vous direz devant Matines les quinze Pseaumes accoustumez, et les sept Pseaumes avec la Litanie après Matines. Et en Caresme vous direz après chaque heureun Psalme estant de genoux et les coudes en terre. En autre temps, excepté le temps Paschal, vous direz quinze Pseaumes tous les Vendredis et jours de jeûsnes ordonnez de l’Eglise, n’estoit que ce fut une feste de douze leçons ou dans quelques octaves ; vous réciterez tous les jours l’office des morts avec un nocturne et trois leçons, excepté les vigiles et jours de grands doubles, les vigiles des petits doubles, les samedis et octaves de Pasques, Pentecoste et de la Nativité de Nostre Seigneur. On dira une fois la sepmaine l’office de tous les SS., à scavoir Vespres et Laudes. L’Office de la Bien-heureuse Vierge sera tous-jours récité au Chœur, excepté les grands doubles et quelque peu d’autres jours qui sont marquez en vostre Bref. Et comme on doit faire es Vigiles, Dimanches et aux jours privez ; et avec quelle solennité on dit Matines ; semblablement, comme on fait les Vigiles et comme es solennitez et festes des Saincts on dit les Alleluya ; et de quelle manière il faut faire le jour et la nuict le service divin; combien de Psalmes il faut chanter en chacune des heures et en quel ordre ; et en quels Dimanches il faut commencer chaque histoire, comme aussi des cérémonies que vous devez observer, tout

cela est escrit au nouveau Bref, lequel a esté fait par nostre authorité, ou pour mieux dire par celle du Saint Siège, paraphé de nos seings manuels, lequel Bref ou ordinaire on lira aux Samedis et vigiles des festes dans le

Chapitre, à scavoir : à la fin du Chapitre si c’est un jour où on le tienne, ou après Grâces, ou après Nones. Mais es Sœurs layes, pour tout Office, soient tenues d’entendre tous les jours la Messe, n’estoit que la Mère Prieure leur eust enjoint une autre obédience. Elles pourront aussi dire les heures de la Bien-heureuse Vierge, et les

Vigiles des Morts, ou, si elles ne sçavent point les dites heures, elles diront : pour Matines, quatre Pater noster et Ave Maria ; pour la Messe, le Confiteor, le Credo in Deum, Credo in Spiritum, et cinq fois le Pater et Ave

Maria ; pour Vespres, cinq ; pour Complies, cinq ; à Prime, Tierce, Sexte et None, au Bénédicité et Grâces, pour chacune de ces heures, un Pater et Ave, et ce en quelque lieu qu’elles soient, et au temps qui leur sera plus

commode. Mais quand elles se prépareront à se coucher, qu’elles recommandent à Dieu toutes les âmes des Chrestiens, notamment la leur, celle de leur Mère Abbesse, des Sœurs et Frères de leur Ordre, de leurs parens vivans, comme aussi tous les fidèles trespassez, et disent trois foisle Pater noster et Ave Maria. Et seront tenues de dire pour l’Office de l’Obit de chaque Sœur ou Frère de cet Ordre, ce que la Prieure leur déclarera. »

CHAPITRE XXII. – Des jours et heures de la Confession.

Les Sœurs devaient se confesser les mercredi et samedi, et la vigile de toutes les fêtes où elles devaient communier. « Qu’aucune ne présume se confesser sans la permission de la Prieure, que l’on doit demander par la Sacristaine… »

CHAPITRE XXIII. – De la Communion.

« Vous recevrez le corps de Nostre Seigneur Jésus-Christ tous les Dimanches de l’Advent et du Caresme, et aux autres temps deux ou trois fois le mois, comme aussi aux festes solemnelles, et vous célébrerez le Mandatum le jour de devant la première Communion de chaque mois… »

P.64 & 65  du Pdf  au quel conduit le lien  suivant :

http://montaiguvendee.fr/cms/uploads/pdf/39%20communes/Montaigu/Fontevristes%20de%20Montaigu%20GM.pdf

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized