Archives de Tag: Eglise collégiale de Saint-Junien (87)

La page Facebook « Limousin médiéval » promeut le Graduel de Fontevrault

Graduel de Fontevraud dit « d’Aliénor de Bretagne » Bfm Limoges Ms2 f247v 248r

Le graduel est dit d’Aliénor de Bretagne, seizième abbesse de Fontevrault (1302-1342) car son blason se trouve reproduit sur les tranches du manuscrit mais on sait à présent qu’ il a été copié et enluminé vers 1250-1260 dans l’atelier parisien de Nicolas Lombard. On ne connaît pas le destin du volume avant que celui-ci entre en possession de Pascal Hugonot, abbé de la Couture du Mans, qui en fit don en 1387 à l’église collégiale de Saint-Junien.

https://www.facebook.com/limousinmedieval/?notif_t=notify_me_page

Publicités

1 commentaire

Classé dans Département 87

-G- Une exposition sur le GRADUEL DE FONTEVRAUD avait été organisée à LIMOGES en mai 2001

Graduel026

Poster un commentaire

par | 8 décembre 2012 · 4:27

-G- LE GRADUEL DE FONTEVRAUD CONSERVE à la Bibliothêque Francophone Multimédia de LIMOGES (87000)

Présentation du Graduel de Fontevrault, dit d’Aliénor de Bretagne

Le Graduel de Fontevrault (Ms. 2) est certainement la pièce la plus exceptionnelle conservée à la bibliothèque municipale de Limoges. Ce manuscrit copié dans la deuxième moitié du XIIIe siècle est un livre liturgique contenant pour une année les chants de la messe à l’intention des moines et des chanoines. (NDLRB. Rien pour les moniales  de l’abbaye royale? celà parait étrange s’agissant  de l’ordre monastique de Fontevraud)

Les particularités liturgiques du texte permettent de dire qu’il fut en usage à l’abbaye de Fontevrault (actuel Maine-et-Loire). Le graduel est dit d’Aliénor de Bretagne, seizième abbesse de Fontevrault (1302-1342) car son blason (NDLRB. Lire : armoiries)  se trouve reproduit sur les tranches du manuscrit mais on sait à présent qu’ il a été copié et enluminé vers 1250-1260 dans l’atelier parisien de Nicolas Lombard.
On ne connaît pas le destin du volume avant que celui-ci entre en possession de Pascal Hugonot, abbé de la Couture du Mans, qui en fit don en 1387 à l’église collégiale de Saint-Junien. Le graduel était encore à Saint-Junien au milieu du XVIIIe siècle, lorsqu’il fut étudié par l’abbé Joseph Nadaud. C’est certainement à la Révolution française, lors de la saisie des biens religieux par l’Etat, qu’il a été déposé à Limoges.

Le Graduel d’Aliénor est doublement remarquable : par son iconographie riche et originale et par son contenu musical (c’est une source exceptionnelle pour l’étude de la pratique du chant grégorien aux XIIIe et XIVe siècles).

http://www.bm-limoges.fr/documents/graduel/fonds.html

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Département 72, Département 75, Département 87