Archives de Tag: Eglise Saint-Michel de Fontevraud

-M- Eglise Saint-Michel de Fontevraud-l’Abbaye

Photo L'église Saint Michel - voyage Fontevraud-l'Abbaye

L’église Saint Michel, largement remodelée au cours des siècles, allie merveilleusement les styles roman et gothiques angevins. De remarquables oeuvres d’art, dont des pièces issues de l’Abbaye de Fontevraud, sont visibles sur place.


L’église paroissiale Saint Michel de Fontevraud en détail

Situation et Présentation.

La Chapelle Saint Michel de Fontevraud l’Abbaye, située sur la place qui porte son nom, a été construite au XIIème siècle à l’initiative de l’Abbesse de l’Abbaye de Fontevraud.

Mais rapidement la chapelle devient trop petite pour accueillir les pratiquants et sera agrandie au XVème siècle avec les dons du Roi Henri II Plantagenêt pour devenir l’église paroissiale de la commune. Un curé y sera nommé pour célébrer le culte.

L’église sera à nouveau modifiée au XVIIème siècle, où on lui rajoutera une chapelle, dédiée à Saint Joseph, à gauche du chœur, qui abrite encore aujourd’hui une belle croix de bois du XVème siècle.

A notre arrivée, nous avons été surpris par l’entrée de l’église, devancée par une sorte de préau, rajouté au XVIIIème siècle, à la charpente de bois, bordé de colonnes et abrité des intempéries.

Venez contempler une belle église romane Angevine avec une nef unique à trois travées, menant au chœur et dévoilant des fresques murales, des vitraux raffinés, des colonnes aux chapiteaux sculptées…

A l’intérieur de l’église, vous pourrez admirer à droite de l’autel la voute « Plantagenêt » remarquablement sculptée, ainsi que au centre du chœur, l’ancien autel de l’abbatiale et ses belles dorures à l’or fin.

L’autel daté du premier quart du XVIIème siècle, dévoile une représentation de la Scène… une véritable merveille.

Informations pratiques

L’église Saint Michel est classée au titre des Monuments Historiques depuis 1955.

Elle est ouverte tous les jours en accès libre. Vous pourrez y découvrir de nombreuses œuvres d’art dont les plus anciennes remontent au XVème siècle !

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

-F- La FONTAINE ( en voie de finition) de la place des PLANTAGENETS à Fontevraud l’Abbaye

P1060658

Avec  derrière la mairie  dont on n’aperçoit  qu’un tout petit morceau de l’encoignure à droite de la photo prise depuis  un balconnet du premier étage  de l’hostellerie de la Croix blanche; le double fenestrage  de l’Eglise paroissiale Saint-Michel de Fontevraud.

En bas à droite de le  petite rue  qui s’ouvre devant  vous la haute  construction au toit d’ardoises  important  est  le Logis Bourbon construit pour héberger les filles de Louis XV durant  le temps  qu’elle séjournèrent à Fontevraud  pour y être élevées.

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye, Département 49 (c) hors commune de Fontevraud-L'Abbaye

-J- VIDEOS DE JOURS TRANQUILLES A FONTEVRAUD AU COEUR DE L’ETE 2012

Jours tranquilles à Fontevraud  (Grand-Moûtier, Eglise Saint-Michel, Vues du bourg) le 16 juillet 2012

http://www.youtube.com/watch?v=Lqemnb5XL2o&feature=youtu.be

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud, Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

-C- Michel COSNIER, Curé de St Michel de Fontevraud en 1642

Honorat  NICQUET                                                                                                                                                                             de la Compagnie de jésus

Histoire de l’Ordre de Fontevraud
MDCXLII (1642)

« Advertissement au lecteur » (p. 3)

« Il sera supplée à mes défauts par le Sieur (NDLRB. Michel) Cosnier, Curé de Saint-Michel de Fontevraud , qui a commencé  à faire part  de ses doctes & curieuses recherches sur le commencement de ce Saint Ordre »

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6261489s.r=.langFR

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

-A- L’AUTEL DE L’EGLISE SAINT MICHEL DE FONTEVRAUD en provenance de l’abbatiale, suite à la Révolution française..

Anciens élèves des Recollets de Saumur.                                                                                                                                                                                                                                                        Rencontre de Fontevraud – 11 octobre 2009

…..Le Chœur de l’église paroissiale Saint-Michel de Fontevrault est enrichi d’un somptueux maître-autel en bois doré. Ce n’est que la partie centrale d’un autel, plus vaste encore, qui se trouvait à l’église abbatiale. Commandé par l’Abbesse Louise de Bourbon*, il avait coûté 10 000 livres. Il était entouré de marbre. Sur les côtés il y avait deux anges qui ont été retrouvés dernièrement dans le Poitou. La mairie les a achetés, va les restaurer et les remettre à leur place primitive. Il avait fallu creuser le sol pour le fixer dans l’église abbatiale. Le prélat qui consacra cet autel y enferma dans la pierre du devant, en un petit coffre de plomb, les reliques du lait et des cheveux de la Sainte Vierge dans une petite fiole  ronde d’argent doré.Le lait de la Vierge est en fait de la pierre blanche et fine de la grotte de Bethléem. Cette fiole avait été rapportée de Palestine par Richard Cœur de Lion.

……….A la Révolution, devant le pillage de l’abbaye, le curé de Saint-Michel, aidé par des paroissiens, transporta cet autel jusqu’à la petite église pour le mettre à l’abri des vandales

http://recollets-saumur.net/ipg/ipg_fontevraud.html

* Probablement la 28 éme Abbesse  de l’ordre: 1534-1575 : Louise de Bourbon (1495 † 1575)

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (b) , Commune de Fontevraud-L’Abbaye excepté l' abbaye

-P-PLAQUE POSEE SUR L’EGLISE SAINT-MICHEL DE FONTEVRAUD

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

A- AUDEBURGE DE HAUTE-BRUYERES, 3 ème abbesse de l’Ordre (1155- 1 er Juillet 1180)

Originaire du Maine  voisin . Née en 1140, Elle entre au monastère à 15 ans  et en gravit tous les degrés : célérière, prieure du cloître,  maîtresse des novices, Grande-prieure , puis Abbesse ; A ce titre, elle organise les funérailles du roi d’Angleterre : Henri II.

C’est à sa demande, que l’église Saint -Michel  de Fontevrault fut construite vers 1170.

L’Abbesse  Audeburge fonde  en 1177, le prieuré d’Ambresburg (Amesbury), près de  Stonehenge  (Grande-Bretagne).

Ecrit d’Audeburge

Conservé dans un manuscrit des Cisterciennes du monastère de Sainte-Marie de la Miséricorde, le texte intitulé De felici obitu Angeluciæ virginis sancti monialis Fontis Ebraldi a été traduit en français dans l’Histoire de l’Ordre de Fontevrault (p. 63-64).
Histoire de l’Ordre de Fontevrault (1100-1908) par les religieuses de Sainte-Marie de Fontevrault de Boulaur (Gers) exilées à Vera de Navarra (Espagne), t. 2 : Les trente-six abbesses qui ont gouverné l’Ordre de Fontevrault (1115-1792), Auch, Imprimerie de L. Cocharaux, 1913, p. 63-64.

BNF : notice n° FRBNF34053381

Tolbiac – Rez-de-jardin – magasin

8- LD74- 11 (2) support imprimé

http://aix1.uottawa.ca/~margirou/Repertoire-MoyenAge/A_auteur.htm

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

-R- LA REVOLUTION FRANCAISE; LE TEMPS DES OUTRAGES POUR L’ABBAYE ET POUR L’ORDRE

Le 1 er mars 1789, la commune de Fontevrault  remit  son cahier de doléances où d’ailleurs aucune plainte ne  figurait  contre l’abbaye même s’il y était demandé une réforme du clergé.

Le 30 avril 1790, Alexandre Guerrier, religieux de Saint-Jean de l’Habit  et curé de Fontevrault devenu maire , qui allait se défroquer  le 27 novembre 1793  (?)  se rendit à Saint-Jean de l’habit afin d’en faire l’inventaire. Excepté le prieur   (Jean) Hilaire-François GUILLON DU PLESSIS et ses quelques fidèles, la plupart des fréres acceptérent de quitter l’abbaye avec la pension promise (5 à 600 livres). Le 18 juillet, Guerrier se rendit au au Grand Moûtier où  à l’exemple  de l’Abbesse Julie-Gillette GONDRIN DE PARDAILLAN D’ANTIN, les religieuses  affirmèrent  toutes, sauf une  indécise, leur désir  de rester dans l’Abbaye. Le 15 janvier 1791, le nouveau maire Perrin informa les religieuses du remplacement des titres d’Abesse et de Grande Prieure par ceux de Supérieure  et d’économe. Le 2 juin, on confisqua à l’Abbaye un tiers d’Ha de terre et les oeuvres d’art de St Jean de l’Habit furent tranférées à l’église Saint-Michel.

Les religieuses quittérent  l’abbaye à l’automne 1792, la dernière fut l’Abbesse Chef et Générale de l’Ordre , le 25 septembre 1792. Le 30 janvier 1793  consécutivement  à l’exécution du roi Louis XVI intervenue le 21 janvier 1793 l’abbaye  fut profanée, le cimetière des rois d’Angleterre vandalisé. Aux fins d’être vendue,  l’abbaye fut alors partagée en lots  mais seuls trouvèrent preneurs Saint Jean de l’Habit intégralement rasé et la Madeleine détruite en partie.

Fontevraut eut aussi à souffrir lors de l’affaire  Etienne-Philippe Renard qui vit guillotiner sept  de ses habitants. Ceux-ci accusés d’avoir  correspondu avec les Vendéens , d’avoir signé comme officiers municipaux des passeports au nom de Louis XVII,  d’avoir vendu un arbre de la liberté , furent  condamnés à mort lors de l’audience  du 7 octobre 1794. Périrent  ainsi Etienne Philippe Renard, Paul-Alexandre Chabrignac de Condé, François Drouin, Pierre Bourreau, Hilaire-François Guillon du Plessis -ancien Prieur de Saint -Jean de l’Habit- Alexandre Guerrier, Moine fontevriste défroqué, ancien Maire de  Fontevraud , Jean Billard.

Poster un commentaire

Classé dans Département 49 (a) , Abbaye royale de Fontevraud